Les 7 choses incontournables à faire à Murcie

avatar
Réservez vos visites & activités à MurcieVoir les offres

Pour des vacances dépaysantes et riches, pas besoin d’aller toujours très loin. Découvrez Murcie, ville espagnole attrayante et encore secrète.

Si on vous dit Espagne, vous pensez probablement à calor, tapas, soirées qui s’étirent jusqu’au matin, monuments sacrés d’envergure et kilomètres de banc de sable. Au sud-est du pays de Cervantès, des taureaux et du flamenco, la région de Murcie offre plages, grands vins, culture et authenticité. Destination préservée du tourisme de masse, elle ne manque pas d’attraits et d’intérêts ! Les passionnés de sports nautiques peuvent profiter de toutes les disciplines. Les férus d’histoire ne savent plus où donner de la tête, étourdis par les vestiges de toutes religions et époques confondues. Les aficionados de culture hispanique, quant à eux, se sentent totalement dans leur élément. En plus, si vous recherchez la chaleur, on vous promet que vous allez exploser votre capital vitamine D ! Murcie, la capitale de cette région n’échappe pas à la règle !

Aussi confidentielle que riche, c’est une ville pleine de charme et de curiosités. Enclavée dans la région voisine de l’Andalousie et de la Communauté de Valence, érigée en 821, elle se trouve également au centre de la vallée du fleuve Segura. La ville a conservé l’héritage de ses heures de gloire comme en témoignent les vestiges de la grande muraille l’entourant et, jadis, la protégeant férocement.

Voici les sept choses incontournables à faire à Murcie, pour des prochaines vacances au soleil, en famille ou entre amis.

À lire aussi : Les 20 plus beaux endroits à visiter en Espagne

1. Profiter de la vieille ville pittoresque

Centre historique de Murcie.

Crédit photo : Shutterstock / javier gonzalez leyva


La ville de Murcie a d’abord été prospère grâce à la soie, un commerce florissant dont elle a su tirer profit. Savez-vous que Murcie, de son nom latin Murtea, signifie mûre ? Ce petit fruit, dont on raffole lors des ballades en forêt, servait à nourrir les vers à soie. Grâce à sa richesse d’antan, Murcie s’est vue construire un centre historique débordant de beautés éternelles. Pour visiter Murcie, c’est par là que vous aurez envie de commencer.

  • Démarrez sur la Plaza Santo Domingo, ancienne place du marché devenue un lieu de célébrations festives, auréolé de bâtiments d’exception. La Plaza de las Flores, imbriquée à d’autres places piétonnes, colorée et florale peut aussi figurer sur votre tracé urbain.
  • Empruntez ensuite les artères dynamiques de la Trapería et de la Platería, afin d’y faire toutes sortes d’emplettes, mais aussi pour y savourer un café en terrasse. Entre temps, n’oubliez pas de lever la tête et d’admirer les bâtisses qui vous font de l’ombre.
  • Marchez ensuite jusqu’au Casino. Si vous ne souhaitez pas jouer au Poker ou vous arrêter au restaurant, un simple coup d’oeil à sa façade et ses salles, rappelant Versailles, valent le coup !

2. Visiter les monuments religieux et les palais

Cathédrale de Murcie

Crédit Photo : Shutterstock / Mistervlad


La richesse de la ville transparaît également à la lueur de ses anciens palais et édifices religieux. Si vous cherchez quoi faire à Murcie, la seconde idée qui vous viendra sera probablement de les découvrir.

L’âge d’or de Murcie se situe aux alentours du XVIIIe siècle. A cette époque, La ville chrétienne révèle toute sa splendeur car les églises baroques, les temples et les demeures royales sortent de terre.

  • La Cathédrale Santa María : symbole fort de l’art baroque en Espagne, ce bâtiment est le plus visité de la région. Il témoigne néanmoins d’une superposition profonde de styles : du gothique au néoclassique. Pour vous replonger dans le passé, baladez-vous également dans l’ancien cloître abritant le musée.
  • Les dizaines et dizaines d’églises dont le Sanctuaire de la Vierge de l’Espérance, Notre-Dame de La Luz, Carmen ou encore Saint-Jean Baptiste. Certaines vont vous surprendre ! Ce sera le cas de l’Église San Nicolás de Bari, ancienne mosquée devenue joyau de la chrétienté.
  • Le Palais Episcopal : situé à côté de la cathédrale, sur la place du Cardinal Belluga, il possède une architecture aux couleurs singulières. N’hésitez pas à visiter aussi l’Edifico Moneo et le Palais d’Almodóvar.

    3. Savourer la gastronomie locale

    Empanadas

    Crédit Photo : Shutterstock / Olaf Speier


    De places en places et de ruelles en ruelles, voici une autre chose à faire à Murcie : déguster les spécialités locales. Pour vous essayer aux plats traditionnels, goûtez :

  • Les Marineras et les Matrimonios : tapas aux anchois ;
  • Les Caballitos : tapas aux crevettes ;
  • Les Pasteles de Carne : tourte à la viande et aux oeufs ;
  • Les Michirones : fèves au chorizo ;
  • L’ensalada Murciana : salade de Murcie ;
  • Les Paparajotes : feuille de citronnier frite dans une pâte citronné ;
  • Les Empanadas de Bonito : chausson farci de la région.

Sans oublier de déguster un bon verre de vin ! Car la région de Murcie cultive les vignes depuis l’Antiquité et possède de fabuleux vins .

4. S’accorder une pause bucolique et romantique

Rivière Segura

Crédit Photo : Shutterstock / Alexkatkov


Visiter Murcie, bien que ce soit la septième plus grande ville d’Espagne, ne rime pas avec asphyxie ! Continuez donc votre balade jusqu’aux espaces fleuris et verdoyants du Paseo del Malecón. Longez les palmiers et les fontaines, et trouvez le calme dans les allées piétonnes. Puis, pourquoi ne pas flâner vers le jardin de Floridablanca, baigné par l’esthétisme du XIXe siècle ? Époque où les courbes des jardins se dessinaient dans les tons romantiques.

Enjambez les ponts au-dessus de la rivière Segura, où soupirent l’air chaud et où les amoureux scellent leur amour. Le Vieux Pont est le plus célèbre d’entre eux. Bâti au XVIIIe siècle, c’est la porte d’entrée, ou de sortie, vers le centre-ville typique.

5. Se cultiver au musée

Musée archéologique

Crédit Photo : Shutterstock / Sonia Bonet


Envie d’un autre incontournable à faire à Murcie ? Alors explorez au moins un musée ! L’offre est pléthorique dans cette ville culturelle et artistique. Par ailleurs, la plupart sont gratuits !

  • Le musée principal de la ville retrace l’histoire de Murcie.
  • Le musée archéologique, lui, vous amènera encore plus loin dans l’histoire.
  • Le musée des Beaux-arts vous permet de découvrir quelques artistes locaux.
  • Le musée de Salzillo est dédié au sculpteur du même nom, dont l’art délicat et minutieux a marqué son temps.
  • Le musée de la statue du Christ est situé à côté de cette effigie emblématique. Situé à trente minutes de Murcie, le lieu offre également un joli point de vue sur la ville.

    6. Filer jusqu’à la Mar Menor et la Costa Cálida

    Rafting-Murcia

    Crédit Photo : Shutterstock / Joaquin Corbalan P



    La région offre de sublimes criques et de longs bancs de sable ensoleillés. Si les stations balnéaires jonchent le paysage côtier, vous n’aurez aucun mal à trouver des anses plus sauvages.

    La Costa Cálida correspond à la côte méditerranéenne. Au point névralgique entre la Mar Menor et la mer Méditerranée, se trouve La Manga : un spot incontournable pour le coucher et le lever du soleil. Là où se confondent la mer et le lagon, ce cordon littoral renferme également des eaux cristallines.

    Peut-être souhaitez-vous visiter Murcie dans l’espoir de pratiquer un sport nautique ? Bingo ! Le tourisme nautique n’est pas des moindres. Les passionnés de voile, plongée, canoë-kayak, kitesurf et ski nautique ne savent plus où donner de la tête. D’ailleurs, si vous souhaitez vous lancer dans des vacances au bord de l’eau, n’hésitez pas aller un peu plus loin. Laissez-vous alors surprendre par les paysages de Mazarrón, formés par l’érosion et plongeant dans l’eau azur. Succombez également aux villages de pêcheurs comme Águilas.

    7. Se ressourcer en cure thermale

    Les bains de Fortuna

    Crédit Photo : Shutterstock / RudiErnst


    Petit bonus : une activité bien-être à faire à Murcie ! La région est connue pour ses eaux et son air marin aux vertus curatives. Dans les stations thermales d’Archena, de Fortuna et de Mazarrón, jaillissent les sources minéro-médicinales et les bains de boues bienfaisants ! Possibilité de loger sur place et ainsi profiter des paysages de cartes postales matin, midi et soir.

    Comment aller à Murcie ?

    En train depuis la France

    Si vous aimez les voyages en train, une ligne rejoint Paris à Murcie, en faisant escale à Barcelone. Si vous êtes en vadrouille en Espagne, il n’est donc pas difficile de venir par les rails. Les autres destinations depuis la gare routière sont Madrid, Alicante, Valence, Carthagène et Albacete.

    En voiture ou en bus depuis la France

    Si vous optez pour la voiture ou le bus, comptez environ quinze heures depuis Paris pour rejoindre Murcie. Sinon de nombreuses lignes de bus espagnols assurent des liaisons depuis plusieurs grandes villes du pays.

    En avion depuis la France

    Néanmoins, la meilleure façon de visiter Murcie est de commencer en prenant l’avion. Les vols durent en moyenne deux heures depuis Paris. Vous pouvez aussi prendre un vol depuis de nombreuses villes en France et atterrir à Valence. Les deux aéroports de Murcie se situent à proximité du centre-ville (à vingt ou quarante-cinq minutes). Pour vous aider à trouver le vol idéal, n’hésitez pas à parcourir les offres proposées et comparées par Skyscanner. Vous trouverez un service de navettes pour rejoindre directement le centre-ville.

    Où loger à Murcie ?

    Dans la septième plus grande ville d’Espagne : tout est prévu pour vous accueillir ! Des hôtels luxueux aux auberges, en passant par les Airbnb ou les gîtes, vous trouverez aisément votre bonheur. Si vous êtes indécis, rien ne vaut le coup de pouce d’un comparateur d’hôtels.

    Loger au centre de Murcie vous permet de profiter pleinement des merveilles architecturales, des rives de la Segura, des places bondées de restaurants et des espaces urbains naturels. Le budget y est élevé. Gros budget requis aussi, si vous souhaitez dormir à Gran Vía. Le long des rues, les boutiques et restaurants à tapas s’étirent et s’animent sans fin. De plus, le Pont Vieux est point de départ intéressant pour expérimenter les incontournables à faire à Murcie et rayonner dans la ville.

    Si vous aimez la fête à l’espagnole et que vous disposez d’un budget moyen, allez faire un tour du côté de Merced. Les bars se chevauchent tandis que quelques jardins et théâtres tranchent dans le paysage.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire