×
Mot de passe oublié ?

Visiter Minsk : que faire, que voir ?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Visiter Minsk : que faire, que voir ?

Que faire à Minsk, la capitale de la Biélorussie ?

Quand on évoque la Biélorussie, a priori, on n’imagine pas que l’on puisse passer un très agréable séjour en tant que touriste. Mais c’est sans connaître la ville de Minsk qui offre un luxe incroyable pour les Occidentaux avec des prix très bas. De plus, la ville propose une qualité de vie incroyable : nombreux parcs, sorties culturelles au ballet ou au restaurant, l’occasion de visiter un musée, aller à un concert, etc… En vous rendant à Minsk, vous êtes assuré de vous dépayser, de sortir de votre quotidien et de ce que vous avez l’habitude de voir ou de faire : destination peu commune, elle n’en demeure pas moins attirante, même si les lieux touristiques ne sont pas aussi nombreux que dans d’autres grandes villes d’Europe de l’Est.

Avant toute chose, il y a une ambiance, une atmosphère typique à Minsk : la ville fut détruite par l’armée allemande durant la Seconde guerre mondiale et s’est lentement reconstruite, même s’il reste encore çà et là des stigmates. La ville ne possède plus de quartier historique à proprement parler mais cette ambiance singulière décrit Minsk, entre nostalgie et envie d’avancer dans le futur.

1. La place Oktyabrskaya

Place Oktyabrskaya, Minsk

Crédit photo: Flickr – George M. Groutas

La place principale de la ville est appelée universellement par son nom russe, Oktyabrskaya pl (Place d’Octobre : en biélorusse, on dit pl Kastrychnitskaya). C’est là que les groupes d’opposition se rassemblent pour protester contre le président Alexandre Loukachenko de temps à autre, et est où les tristement célèbres protestations de 2010 lors de l’élection présidentielle se sont terminées en violence. La révolution en jean ou encore la révolution bleue, qui a échoué en mars 2006, a été tentée ici aussi.

Ici, vous trouverez l’impressionnant Palats Respubliki (Palais de la République), une salle de spectacles. Également sur cette place se trouvent l’Hôtel de Ville, la cathédrale Sainte-Marie et l’ancien Musée biélorusse de la Grande Guerre patriotique, à présent transformé en un hôtel de luxe.

2. Le Musée biélorusse de la Grande Guerre patriotique

Musée biélorusse de la Grande Guerre patriotique, Minsk

Crédit photo: Wikimedia – Pjotr Mahhonin

Installé dans un nouveau bâtiment criard après avoir quitté ses locaux très obsolètes de la place Oktyabrskaya, le meilleur musée de Minsk abrite une excellente exposition détaillant la souffrance et l’héroïsme de la Biélorussie pendant l’occupation nazie. Des photos en noir et blanc de civils et de soldats peuvent être admirées pour mieux comprendre l’histoire de cette ville et l’atmosphère qui régna durant de nombreuses années. C’est l’une des attractions les plus populaires de Minsk.

Avec des explications en anglais, des dioramas et une collection de vrais chars, avions et d’artillerie de la Seconde Guerre mondiale, c’est un grand progrès par rapport à son poussiéreux prédécesseur. Sa section sur les camps de concentration est particulièrement troublante : 2,3 millions de personnes en Biélorussie ont été tuées pendant la guerre, dont 1,5 million de civils.

3. Le Musée national de la Culture et de l’Histoire de Biélorussie

Musée national de la Culture et de l'Histoire de Biélorussie, Minsk

Crédit photo: Wikimedia – Hanna Zelenko

Dénommé à l’origine sobrement Muséum, ouvert en 1957, ce musée informe les visiteurs sur l’économie, les traditions locales et l’histoire de la ville mais aussi du pays. Aujourd’hui, le musée national détient la plus grande collection d’objets culturels et de monuments depuis l’Antiquité. La plupart des visiteurs quittent le musée un peu déboussolés (les panneaux d’explication seulement en biélorusse n’aident pas). Ce musée nous emmène dans un voyage dans l’histoire mouvementée de la nation, et dispose d’une réplique de l’imprimerie utilisée par le héros national Francysk Skaryna.

4. Musée national des beaux-arts de Biélorussie

Ce superbe musée est le plus grand de Biélorussie. Il a été rénové et comprend une extension baignée de lumière à l’arrière qui présente l’art local, des années 1940 aux années 1970. Ne manquez pas l’oeuvre de Valentin Volkov, Minsk 3 juillet 1944 (1944-1945), représentant l’arrivée de l’Armée Rouge dans la ville en ruines. Yudel Pen, le professeur de Chagall, est bien représenté, notamment son portrait de 1914 de Marc Chagall. Il y a aussi une impressionnante collection d’icônes, quelques grandes représentations réalistes de la vie à la fin du 19e siècle dans l’Empire russe et plusieurs œuvres de Nikolai Ge, Ilya Repin, Isaak Levitan, Isaak Brodsky, Mikhail Nesterov et Konstantin Makovsky.

Entrons maintenant dans le cœur de Minsk. Minsk est une ville atypique, un centre politique, économique et culturel qui a plus de 900 ans. À ce titre, la ville propose encore de belles curiosités.

5. Le quartier du Faubourg de la Trinité

faubourg de la Triinité, Minsk

Crédit photo: Flickr – Andrei Dmitriev

Le centre-ville de Minsk regroupe de grands bâtiments administratifs et d’anciennes églises mais c’est surtout l’unique quartier qui demeure intact durant la Seconde Guerre Mondiale. Ce quartier, c’est le Faubourg de la Trinité (ou Traetskae Pradmestse) qui fut rénové au cours des années 90 et qui est aujourd’hui l’un des endroits les plus estimés et les plus appréciés de Minsk pour son authenticité, son histoire mais aussi pour la géographie des lieux avec les maisons typiques aux couleurs si disparates. La rénovation des bâtiments d’avant-guerre, sur un joli coude de la rivière juste un peu au nord du centre, est très agréable. Cela vaut la peine de se promener à travers ce quartier pour ses petits cafés, restaurants et magasins, mais les « monolithes géants et modernes » de Minsk ne sont jamais très loin…

6. L’Île des Larmes (ou L’île du courage et de la tristesse)

Île des Larmes, Minsk

Crédit photo: Wikimedia – Rob

Cette île fait face au Faubourg de la Trinité et elle est connue pour commémorer la guerre en Afghanistan où de nombreux Biélorusses moururent. Le centre de l’île est surmonté d’une chapelle et près de celle-ci, on peut encore y apercevoir la figure d’un ange pleurant de n’avoir pu sauver et protéger les soldats durant cette terrible guerre. Construit sous la forme d’une petite église avec quatre entrées, le monument est entouré de hautes statues décharnées des mères et sœurs tristes de soldats biélorusses qui ont péri dans cette guerre entre l’Union soviétique et l’Afghanistan (1979-1989).

7. L’Hôtel de Ville

Toujours près du quartier du Faubourg de la Trinité se situe l’Hôtel de Ville qui représente exactement ce qu’il pouvait être durant la guerre au moment où il fut totalement détruit. Près de l’Hôtel de Ville, il y a la seule maison en bois de Minsk, cette maison est la seule ayant survécu aux bombardements de la guerre, c’est aujourd’hui un musée.

8. La Bibliothèque nationale de Biélorussie

Bibliothèque nationale Minsk

Crédit photo: Flickr – Dennis Jarvis

La bibliothèque nationale est extrêmement récente puisqu’elle n’existe que depuis 2006 : c’est un bâtiment haut de 74 mètres qui possède près de 19 salles de lecture réparties sur 22 étages. C’est l’une des plus belles bibliothèques du monde, selon l’œil dont vous la regardez (elle peut paraître horrible pour certains). On estime qu’il y a près de 90 000 lecteurs inscrits qui viennent chaque année compulser les quelque 3,2 millions d’ouvrages disponibles. À remarquer que la bibliothèque nationale a misé sur les nouvelles technologies en créant un centre national d’information et de culture. La bibliothèque fait également office de centre de congrès, de galerie d’art pour des expositions permanentes et temporaires. Le bâtiment est un rhombicuboctaèdre géant qui est éclairée la nuit qui contient également des galeries d’art et une plateforme d’observation au 23ème étage.

Vous pouvez faire une visite guidée de la bibliothèque en anglais pour 100 000 BYR (6,40€), ou l’explorer seul pour beaucoup moins : il suffit de vous présenter au comptoir dans le hall d’accueil avec votre passeport. La vue depuis le sommet n’est pas exceptionnelle, mais c’est une perspective intéressante sur le paysage urbain de Minsk en perpétuelle évolution.

9. La cathédrale Saint-Siméon-et-Sainte-Hélène

cathédrale Saint-Siméon-et-Sainte-Hélène, Minsk

Crédit photo: Wikimedia – Vlad Shtelts (Stelz)

Cette immense bâtisse est très impressionnante, on l’appelle plus communément l’Eglise rouge, elle fut construite en 1910. Avant la deuxième Guerre Mondiale, elle fut construite dans un studio de cinéma puis en 1941, elle retrouva sa fonction originelle, à savoir une église catholique. C’est un haut lieu de la vie religieuse, culturelle et sociale de la ville de Minsk.

10. La place de l’Indépendance (Pl Nezalezhnastsi)

Alors appelée place Lénine (avant 1991), la place de l’Indépendance est aujourd’hui la plus belle et la plus grande place de Minsk. Elle date des années 30 et elle est dominée par l’édifice du gouvernement biélorusse sur son côté nord mais aussi par l’université d’état à son côté sud, ou encore l’université pédagogique et l' »Eglise rouge ». Cette dernière, l’Église catholique Saint-Siméon-et-Sainte-Hélène, est surnommée ainsi pour ses briques rouges. La place est un lieu très important pour les Biélorusses où l’on peut assister à des défilés militaires. À noter qu’il existe une ville souterraine sous la place abritant un centre commercial sur deux étages.

11. La rue Némiga

Plus qu’un simple lieu, la rue Némiga est un endroit que les Biélorusses apprécient vraiment. C’est la plus vieille rue de Minsk et elle réunit le centre-ville avec la partie ouest de la ville. Datant du 12ème siècle, elle reliait alors l’ancien château à la rivière Némiga qui n’existe plus aujourd’hui. Elle fut reconstruite et est aujourd’hui LA rue commerçante de la capitale biélorusse.

12. La Praspekt Francyska Skaryny (Perspective Francyska Skaryny)

Perspective Francyska Skaryny, Minsk

Crédit photo: Wikimedia – diasUndKompo

L’artère principale de Minsk impressionne dans sa pure circonférence. Trépidante et gigantesque, elle a triplé en largeur lorsqu’elle fut reconstruite après la Seconde Guerre mondiale et s’étend sur 11 km depuis la gare vers l’extérieur de la ville. La section la plus achalandée, avec les meilleurs exemples d’architecture du monumentalisme soviétique, est prise en sandwich entre les pl Nezalezhnastsi et pl Peramohi, et entre les rues Lenina et Enhelsa. C’est ici un lieu de rencontre de la jeunesse populaire en soirée.

13. Le Château de Niasvij

Château de Niasvij, Biélorussie

Crédit photo: Wikimedia – Dmitry Gerasimov

Situé au cœur de la ville de Niasvij à 120 kilomètres de Minsk, il est connu pour être le complexe résidentiel, architectural et culturel de la famille Radziwiłł qui fut responsable de sa construction depuis le 16e siècle jusqu’au milieu du 20ème siècle. C’est le seul monument biélorusse classé au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Ce haut lieu de la Biélorussie se trouve à cinq cent mètres de l’Église du Corpus Christi. Cette immense architecture est devenue une des références pour la construction et le développement d’autres types de ce genre dans toute l’Europe centrale ainsi qu’en Russie.

14. Le château de Mir

Château de Mir, Biélorussie

Crédit photo: Flickr – Yaroshev Yuryy

Le château de Mir, du 16ème siècle, s’élève majestueusement au-dessus de la ville et ressemble à quelque chose tout droit sorti de Disney. Une rénovation minutieuse au cours de la dernière décennie a été achevée et l’endroit est tout simplement adorable, avec des jardins superbes, des intérieurs magnifiquement restaurés et une grande exposition sur la vie et l’époque des Radziwiłł. L’intérieur de certaines pièces ont été recréées, et même s’il est clair que ce n’étaient pas les Romanov, il y a beaucoup de meubles attrayants qui laissent bouche bée. Le lieu se visite beaucoup mieux en semaine, le monde venant plutôt les weekends.

Minsk : Comment y aller ? Où séjourner ?

Quel que soit le type de passeport français détenu, toute entrée sur le territoire est soumise à l’obligation de visa. Les demandes de visas formulées en France doivent être déposées en personne ou par l’intermédiaire d’une agence touristique au service consulaire de l’Ambassade de Biélorussie en France. Il est aussi possible d’obtenir un visa biélorusse directement à l’aéroport international de Minsk en ayant préalablement transmis sous certains délais un dossier de demande de visa aux autorités biélorusses compétentes.

On arrive principalement en Biélorussie par avion. L’aéroport international de Minsk, le plus grand du pays, est situé à une trentaine de kilomètres de la capitale. On peut rejoindre la ville en bus, ou en taxi (environ 20 euros). Pour trouver un vol pas cher pour Minsk, utilisez le comparateur de vols Skyscanner.

Une fois dans le pays, il faut se faire enregistrer par la police sous les trois jours, sous peine d’être en infraction. Il faut également être en possession d’une attestation d’assurance médicale. Pour trouver un hôtel pas cher à Minsk, effectuez une recherche sur notre comparateur d’hôtels.

Avez-vous visité Minsk ?

A voir aussi dans la rubrique Minsk
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi