×
Mot de passe oublié ?

Scott Keyes, l’homme qui voyage gratuitement

Comparez et trouvez vos activités voyage
Scott Keyes, l’homme qui voyage gratuitement

Cet homme se joue du système du transport aérien de sorte qu’il n’a jamais payé pour un billet d’avion

Scott Keyes n’est pas un voyageur comme un autre. N’allez pas croire par cette introduction qu’il fait le tour du monde en se faisant inviter chez des gens comme a l’habitude de le faire Antoine de Maximy ou bien d’aller d’une ville à l’autre en faisant du stop… Non, Scott, sans débourser le moindre centime, voyage en avion, et en première classe, profitant d’une faille du système. Il a récemment accordé une interview pour le Business Insider et on voulait vous faire part de ses techniques et astuces pour voyager gratuitement. Qu’est ce que cela implique ? Comment fait-il ? Réponses.

Pour mettre les choses au clair, Scott Keyes n’est pas quelqu’un de chanceux. Il est plutôt ce que l’on pourrait appeler un expert du voyage à très faible coût, tout l’inverse de ceux qui prennent énormément de temps et d’énergie à rechercher les coupons de réductions et les articles « satisfait ou remboursé » afin de ne payer qu’un minimum ou même rien du tout. On vous le dit, Scott Keyes est un expert qui en a même écrit une méthode pour trouver des vols pas chers, qu’il vend 3 dollars sur son site internet How to fly for free.

L’an dernier, j’ai volé de New York à Milan pour 65 dollars, l’année dernière, je me suis rendu en Belgique pour 150 dollars.

Scott Keyes a 28 ans et est journaliste pour Think Progress, un blog politique libéral américain. Mais ce n’est pas grâce à son emploi qu’il obtient le privilège de voler – presque – gratuitement. Son secret ? Les cartes de crédit. L’une d’elle en particulier, l’Amercian Express Platinium, lui offre l’avantage d’avoir accès à des salons fournis par American Express dans les aéroports, mettant à disposition de ses membres de la nourriture et des boissons, une connexion Wi-Fi à haute vitesse, des services de spa, et même sa propre douche. Le tout gratuitement bien entendu.

Scott Keyes, voyager gratuitement

Cette carte bancaire haut de gamme a une cotisation annuelle de 450 $, mais Scott Keyes a réussi à l’obtenir gratuitement pour la première année en profitant d’une offre promotionnelle en ligne. A la fin de l’année, il va soit tenter d’obtenir de nouveau la carte gratuitement pour l’année suivante ou bien il va tout simplement rétrograder sa carte sur un modèle sur lequel il ne sera que très peu facturé.

Le fait est que Scott possède une collection de 25 cartes bancaires de ce genre. Ce n’est donc pas nouveau pour Keyes, qui assure utiliser sa collection de cartes de crédit pour gagner des points de fidélité, des miles, et beaucoup d’autres avantages membres en permanence. Il convertit ensuite ses avantages en voyages comme celui qu’il a prévu prochainement et qui le mènera sur 32 000 km à travers le monde et ce sur 21 vols différents, le tout gratuitement. En effet, durant les deux prochains mois, il va visiter 13 pays : Mexique, Nicaragua, Trinidad, Sainte-Lucie, Grenade, Allemagne, République Tchèque, Ukraine, Bulgarie, Grèce, Macédoine, Lituanie et Finlande.

Scott Keyes, voyager gratuitement

Au cours de ce trip, il ne paiera que les taxes d’aéroports, qui sont obligatoires, soit moins de 20 dollars par vol. Tout le reste, il va le payer en miles de fidélité, soit 136 500 miles au total. En dehors de ces taxes, Scott Keyes paiera exactement 0€ pour son voyage, y compris pour ses séjours dans les hôtels (il va utiliser les points de fidélité de cartes de crédit qu’il avait « économisé » dans ce but précis).

Keyes a vécu et travaillé l’année passée à Oaxaca, au Mexique, mais il est à présent de retour aux États-Unis. Il a ainsi réalisé que c’était l’occasion parfaite pour lui de passer un peu de temps à voyager avant de trouver un nouvel emploi à temps plein.

Le jeune américain a quelques méthodes pour se procurer ses miles de fidélité, principalement par la souscription à de nouvelles cartes de crédit qui octroient des miles ou des points. Mais il indique au Business Insider que « ce n’est pas forcément facile pour un débutant, mais la bonne nouvelle, c’est que si on s’y met sérieusement, qu’on se prépare bien et qu’on apprend comment on accumule des miles et comment on les utilise, on peut commencer à voyager vraiment, vraiment bien »

Selon lui, et le conseil vaut pour tous les voyageurs, même ceux qui n’utilisent pas de miles, c’est la flexibilité. Après avoir visité 30 pays et fait plus de 14 fois le tour du monde, on peut le croire.

Malin, rusé, profiteur du système… quoi qu’on en dise, ce jeune homme voyage sans débourser un centime (ou presque) !

Sources photos : Facebook – Scott Keyes

A voir aussi dans la rubrique Conseils et astuces
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi