7 raisons de manger local en voyage

raison manger local

Les raisons de manger local en voyage sont multiples. Ravissement des sens, rencontres authentiques et recettes à ramener dans son sac : voilà qui va vous faire adorer le locavorisme en voyage.

Pour certains, manger local en voyage fait partie intégrante de l’aventure. D’autres, plus frileux, n’osent pas s’aventurer sur le terrain inconnu des spécialités culinaires d’un pays. Peur de l’inconnu, déjà, peur de tomber malade, contrainte du all-inclusive, préjugés sur la gastronomie : plusieurs raisons peuvent pousser à réfléchir à deux fois avant de pousser la porte d’un restaurant ou d’un stand de rue local. Pourtant, nous ne pouvons que vous encourager à dépasser ces craintes, car il n’y a que des bonnes raisons de manger local en voyage.

Envolez-vous vers les plantations de café de Colombie, les pizzerias cultes d’Italie, les stands de tacos au Mexique, les marchés d’épices indiens ou encore les vignobles d’Australie. Pour vous en convaincre, voici toutes les raisons de manger local en voyage. Sept arguments suivis de quelques conseils sur les endroits où trouver ces plats et comment éviter la fameuse intox, également connue sous le nom de « tourista ».

1. Découvrir un pan essentiel de la culture

raison manger local

Crédit photo : Shutterstock – Lukas Gojda

La nourriture est un musée. L’histoire d’un pays et une partie de son identité se lisent à travers ses recettes de cuisine. Dans les effluves et les saveurs d’un plat, on retrouve les traces des civilisations passées par-là, des vieilles amitiés entre territoires ou encore des empreintes de la colonisation.

2. Se rapprocher des locaux

raison manger local

Crédit photo : Shutterstock – DONOT6_STUDIO

Goûter à la cuisine locale au sein d’une famille qui vous aura accueilli à bras ouverts est une expérience inoubliable. Et vous verrez à quel point, à travers le monde, le réseau d’hospitalité gratuite est bien plus grand et spontané qu’il n’y paraît ! La nourriture rapproche les gens, facilite le dialogue et le partage autour d’une émotion agréable.

Autour d’une table ou des étals, vous prenez le pouls d’un pays. Même partager quelques minutes aux côtés d’un producteur sur un marché vous rapprochera du mode de vie authentique des habitants.

3. Soutenir l’économie locale

raison manger local

Crédit photo : Shutterstock – PixHound

Chaque achat peut devenir un engagement. En choisissant le petit restaurant familial au lieu de la chaîne internationale de fast-food, vous œuvrez au tourisme éthique et responsable. Vous contribuez à préserver le terroir, le savoir-faire et les emplois au sein du territoire que vous explorez.

Vous permettez une meilleure rémunération des producteurs et des artisans qui travaillent sans relâche au rayonnement culturel et l’attractivité de leur pays ou région.

4. Manger frais et de saison

NOURRITURE

Crédit photo : Shutterstock – Sergio Sergo

En mangeant local en voyage, votre alimentation suivra naturellement le cycle des saisons. Et c’est tant mieux : les fruits et légumes ont plus de goût et de saveur ! En plus, ils sont bien meilleurs pour la santé étant donné qu’ils ne subissent pas les épreuves de transport qui altèrent les nutriments. Les denrées alimentaires sont garanties sans agents extérieurs censés étendre la conservation.

Ils arrivent naturellement à maturité, cueillis au bon moment, et cela renforce leur concentration en vitamines, en minéraux et en antioxydants.

5. Faire des économies

Vietnam

Crédit photo : Shutterstock – Zephyr_p

Parmi les raisons de manger local en voyage et pas des moindres : faire des économies ! Le prix de la nourriture locale est souvent bien moins cher que celle des grandes enseignes à touristes. En effet, les tarifs des plats sont adaptés au niveau de vie de la population locale (et nul n’ignore que l’euro est une monnaie bien plus forte que la plupart des monnaies internationales).

C’est ainsi qu’en multipliant les petits restaurants de rue ou un panier de produits sur un marché vous pourrez réduire drastiquement votre budget nourriture.

6. Préserver l’environnement

raison manger local

Crédit photo : Shutterstock – Alkema Natalia

Manger local en voyage permet de réduire l’empreinte carbone de votre consommation alimentaire. En effet, pas de technologies agricoles énergivores pour cultiver des produits hors saison, moins de transports, pas de suremballages pour résister aux longs trajets, pas d’arrosage excessif, pas de chambres froides : le bilan énergétique de votre assiette est plutôt bon.

Consommer une nourriture locale c’est également faire un pied de nez aux méthodes de cultures intensives qui ont des effets terribles sur l’environnement : érosion des sols, diminution de la fertilité ou encore désertifications qui mettent à mal le vivant.

7. Ramener de nouvelles saveurs chez soi

Housewife

Crédit photo : Shutterstock – eldar nurkovic

Quoi de mieux qu’un bonheur partagé ? Lorsque vous goûtez aux saveurs authentiques d’une contrée lointaine et prenez le temps de vous renseigner sur l’élaboration de quelques recettes exotiques, vous pourrez, dès votre retour, en faire profiter tout votre entourage. Et vous avez d’ailleurs de grandes chances de faire fureur avec quelques naans au fromage d’Inde, ribs de porc australiens, pad thaï de Thaïlande, empanadas d’Argentine, rougail créole ou autres farandoles de desserts italiens.

Avec votre petit plat d’ailleurs, vous ferez ainsi voyager vos proches… depuis votre salle à manger. Vous leur donnez le goût du monde et aurez une formidable occasion de raconter vos péripéties.

Comment manger local ?

raison manger local

Crédit photo : Shutterstock – Vektor illustration

Vous êtes convaincu des bonnes raisons de manger local ? Alors oubliez les grandes chaînes et le restaurant de l’hôtel. À la place, suivez ces quelques conseils pour découvrir de véritables endroits pépites et revenir la tête et l’estomac pleins de souvenirs.

Se renseigner

Avant et pendant votre voyage vous trouverez de nombreuses informations sur Internet ou dans les livres concernant les adresses authentiques à destination. Blogs et guides voyages vous permettront de bénéficier de l’expérience de nombreux voyageurs. Sur place, demandez des conseils à vos hôtes, aux chauffeurs ou encore aux expatriés rencontrés.

Rejoindre un food-tour

Les food-tours sont des visites guidées ayant pour thématique la dégustation de spécialités locales et la rencontre avec les meilleurs artisans du goût. Un délice sur fond d’Histoire.

Arpenter les marchés

raison manger local

Crédit photo : Shutterstock – Michael Mulkens

Colorés et vivants, les marchés sont au cœur de la vie et un point de rencontre privilégié des habitants. Vous y trouverez les ingrédients bruts utilisés dans la cuisine locale comme de la street-food toute prête à être dégustée.

Acheter directement chez les producteurs

Dans de nombreux pays vous trouverez des fermes et des producteurs vendant leur produit à même la route ou au sein de leur exploitation. Arrêtez-vous et, par exemple, achetez directement de quoi cuisiner votre prochain repas.

Suivre un cours de cuisine

En plus de remplir votre programme voyage et vous amener à rencontrer des personnes de tous horizons, un cours de cuisine est une occasion en or d’apprendre la cuisine « de l’intérieur ». Guidé pas à pas, vous apprenez les techniques et les secrets des plats qui font parfois la renommée de tout un pays.

Aller manger chez l’habitant

Vietnamese Family

Crédit photo : Shutterstock – Michael Mulkens

Rencontre organisée ou fortuite, rien de plus authentique que de manger local en voyage, directement à la table d’un habitant. Si le hasard ne vous amène pas à vivre une telle expérience, vous pourrez toujours vous tourner vers des plateformes qui proposent de mettre en relation les voyageurs et locaux désireux de mettre le couvert pour les individus venus d’ailleurs.

Manger local en voyage sans être malade : les bons gestes

Les raisons de manger local en voyage ne manquent pas. Cependant l’ombre de la « tourista » et des intoxications alimentaires planent. Du moins, lorsqu’on s’aventure dans des pays aux traditions culinaires très différentes et dont les règles d’hygiène sont différentes des notres.

Néanmoins, il suffit généralement de prendre quelques précautions pour éviter d’être malade. Voici les plus fondamentales.

  • Si vous avez des doutes, évitez évidemment de manger des produits crus. La chaleur et l’huile bouillante tuent la plupart des germes nocifs.
  • Ne mangez pas les aliments qui sont restés sur place un moment, qu’il s’agisse de buffets ou de petits stands sur un marché. En effet, dirigez-vous plutôt vers des échoppes occupées : les cuisiniers écoulent forcément les ingrédients entreposés.
  • Dans de nombreux pays, veillez également à apporter votre eau en bouteille ou eau purifiée. Prenez tout de même garde aux glaçons et n’acceptez l’eau servie que si celle-ci a été bouillie.
1793
Laisser un commentaire ou