Location de vacances

Maisons, villas, appartements, studios ou encore duplexs… Comment faire pour trouver sa location de vacances entre particuliers ?

Et si au lieu de payer l’hôtel et les restaurants, vous optiez pour une location de vacances entre particuliers ? Résider dans une maison de location comporte de multiples avantages. Au premier rang de ceux-ci, le confort. Vous voyagez comme si vous étiez à la maison, en toute tranquillité. La location saisonnière permet de vous sentir comme à la maison et de voyager dans le confort. Par ailleurs, cette solution est plus économique que l’hôtel. En effet, elle permet de s’exonérer de lourds frais de réservation, de trouver du confort et de la tranquillité. Aussi, louer chez d’autres propriétaires offre la possibilité de changer d’air quelques temps, en brisant la routine du quotidien.

Avec le développement du numérique, de nombreuses plateformes se sont installées sur le marché de la location de vacances. Maisons, villas, appartements, à la ville ou à la campagne, en montagne ou à la mer… Il y en a pour tous les genres. Mais comment trouver la bonne location de vacances en ligne ? Voici notre mini-guide conseil sur les meilleurs sites pour louer une maison de vacances en ligne.

Les meilleurs sites pour trouver une location de vacances

De nombreux propriétaires ont recours aux plateformes de mise en relation pour référencer et louer leurs biens. Au premier rang des meilleurs sites pour trouver une location de vacances, on pense à Airbnb. Fondée en 2008 à San Francisco, l’entreprise n’est plus à présenter. Leader mondial en matière de réservation de locations entre particuliers, Airbnb compte plus de 100 millions d’utilisateurs et plus de 7 millions de biens. L’autre géant du marché de la réservation de vacances est Booking. Le comparateur d’appartements et d’hôtels permet d’accéder aux meilleurs tarifs du moment selon les disponibilités. Tripadvisor s’utilise également comme site de réservation de maisons et d’appartements de vacances. Les sites du groupe HomeAway (Homelidays, Abritel, VRBO, VacationRentals…) Locasun, les sites du groupe Se Loger (Se Loger Vacances, PAP Vacances, Amivac…) sont d’autres alternatives qui complètent la liste.

Meilleurs sites pour trouver une location de vacances
Plateformes Nombre de logements Frais de réservation Conditions d’annulation Lien
Airbnb concurrents 7 millions+ 6 à 20% Annulation gratuite 14 jours avant dans la plupart des cas Voir le site
Concurrents d'Airbnb : Booking 1 million+ 0% Annulation gratuite sous conditions Voir le site
Concurrents d'Airbnb : HomeAway 2 millions+ 6% Annulation gratuite sous conditions Voir le site
Concurrents d'Airbnb : Sportihome 7000+ 5 à 15% Annulation gratuite sous conditions Voir le site
Logo Tripadvisor 800 000+ 8 à 16% Annulation gratuite possible, à voir avec l’hôte Voir le site
Logo Le Bon Coin 200 000+ 0% Annulation gratuite possible, à voir avec l’hôte Voir le site
Logo Expedia 600 000+ 0% Annulation gratuite possible Voir le site
Logo Amivac 27 000+ 0% Annulation gratuite sous conditions du contrat de location Voir le site
Logo PAP Vacances 30 000+ 0% Annulation gratuite sous conditions du contrat de location Voir le site
Logo Clévacances 15 000+ 6% Annulation gratuite sous conditions du contrat de location Voir le site
Logo Locasun 125 000+ 15% Annulation gratuite sous conditions du contrat de location Voir le site
Logo Mediavacances 19 000+ 0% Annulation gratuite sous conditions du contrat de location Voir le site

Les meilleurs sites pour louer une villa

Vous aimeriez plutôt louer une villa ou un domaine de luxe plutôt qu’un petit studio chez l’habitant ? Résider dans une villa, c’est s’offrir le luxe d’avoir une maison privative rien que pour soi durant son voyage. Pouvoir se baigner dans la piscine de la propriété, jouir de dimensions spacieuses dans un décor sublimé par une végétation généreuse relèvent du privilège.

Meilleurs sites pour trouver une villa
Plateformes Nombre de logements Frais de réservation Conditions d’annulation Lien
Concurrents d'Airbnb : Villanovo 2000+ 0% Acompte non remboursable, conditions différentes par villa Voir le site
Logo, Le Collectionist 1700+ 0% Pas d’annulation possible, sauf accord écrit entre les parties Voir le site
Airbnb concurrents 4000+ 6 à 20% Annulation gratuite 14 jours avant dans la plupart des cas Voir le site

Les meilleurs sites pour louer un gîte

Pour louer un gîte, en France ou à l’étranger, en montagne ou au bord de la mer, on retrouvera les incontournables de la location de vacances listés plus haut. Mais certaines plateformes spécialisées ont référencé des gîtes en France et ailleurs en Europe.

Meilleurs sites pour trouver un gîte
Plateformes Nombre de logements Frais de réservation Conditions d’annulation Lien
Logo Gites de France 45 000+ 20€ 25% d’acompte si annulation + de 24h avant la date d’arrivée Voir le site
Logo Gites.fr 125 000+ 0% Conditions d’annulation différentes pour chaque gîte Voir le site
Logo Grands Gites 3700+ 0% Conditions d’annulation différentes pour chaque gîte Voir le site
Gogo Gitedefroupe.fr 2200+ 0% Conditions d’annulation différentes pour chaque gîte Voir le site

Les avantages de la location de vacances

Jolie Guest House

Crédit photo : Shutterstock – BondRocketImages

La location de vacances entre particuliers comporte bien des avantages. Et ce n’est effectivement pas sans raison que cette pratique se développe et devient de plus en plus courante. D’abord, d’un point de vue du propriétaire.

Premièrement, mettre un bien immobilier en location saisonnière comporte un avantage économique. Cette méthode est en effet très rentable. Une semaine de location de vacances, dans les régions les plus touristiques, permet de rapporter l’équivalent d’un mois de location classique. Parfois, le loyer à la semaine est même supérieur à celui du mois.

Autre avantage, louer votre maison générera un revenu complémentaire, déduction faite du crédit bancaire et des impôts. Cela, sans aucun risque de loyers impayés. La location est donc facile pour le propriétaire, car il décide du calendrier des réservations. Enfin, le logement est mieux entretenu en location courte, car les dégâts sont moindres, en théorie.

D’un point de vue du locataire en saisonnier, la location de vacances peut être réservée au dernier moment. C’est donc une pratique très utile, pour la facilité qu’elle procure. Juste à l’arrivée dans une ville, il suffit parfois d’écumer les offres sur internet pour savoir où dormir le soir même. Vous pourrez dès lors vous installer dans un logement meublé, propre et confortable. Le tout, en ayant l’impression d’être chez vous, de vivre comme à la maison.

Autre avantage : vivre chez l’habitant n’est-il pas plus authentique qu’aller à l’hôtel ? Vous pourrez parfois côtoyer les propriétaires. On pense aux logements sur Airbnb, parfois partagés avec l’occupant des lieux. C’est l’occasion unique pour se mettre au diapason local : découvrir la région, les traditions, la cuisine et la culture locales.

Peut-on faire confiance aux plateformes de locations de vacances ?

B&B

Crédit photo : Shutterstock – stocksolutions

Le problème, lorsque l’on réserve en ligne et à l’avance, c’est qu’on ne sait jamais sur qui l’on va tomber. Comment éviter les arnaques, détecter les annonces frauduleuses ? Comment être remboursé·e·s en cas d’offre mensongère ? Peut-on faire confiance aux plateformes de réservation de locations de vacances ? La réponse est normande : oui, mais attention.

Payer sur les bons sites web

Il faut savoir où faire les transactions pour avoir confiance. Les sites de petites annonces, du type Leboncoin, Se Loger Vacances ou Papvacances se dédouanent souvent de toute responsabilité envers le demandeur en cas de fraude. Nul n’est malheureusement à l’abri des escroqueries. Sur des sites tels que Leboncoin, on ne peut consulter les avis d’autres utilisateurs. Et ce site n’offre aucune stratégie de retournement contre les arnaques éventuelles.

A contrario, les plateformes telles qu’Airbnb, Homelidays ou Abritel offrent des garanties contre la fraude. Ainsi procèdent-elles au remboursement des sommes versées si l’annonce ne correspond pas au bien loué.

Comment faire en cas de litige ?

Il arrive effectivement que les logements ne correspondent pas aux annonces. Ce type de mésaventure nous était arrivée sur l’île de Tenerife, aux Canaries (Espagne), en 2017. L’annonce mentionnait un appartement lumineux, spacieux et confortable. Sur les lieux, le logement était en réalité sombre, dépourvu de fenêtres, sale et étroit. En plus de cela, les accès à la cuisine et au salon étaient restreints le soir, ce qui n’était pas renseigné sur l’annonce. Après réclamation, le site Airbnb a procédé au remboursement et à un dédommagement en offrant une nuit dans un logement de notre choix.

Éviter les arnaques à la location de vacances

Parfois, une assurance annulation de voyage est même comprise. Ces sites reposent sur un fonctionnement communautaire. Par conséquent, pour avoir une idée de la fiabilité du propriétaire, il suffit parfois de consulter les avis publiés sur l’annonce par d’autres voyageurs. En passant par une plateforme de réservation – Airbnb, Abritel, Booking, etc. – vous recevrez une confirmation de réservation par e-mail aussitôt après la transaction. C’est donc un gage de paiement sécurisé.

Pour éviter les arnaques, évitez de croire aux prix « hors marché », c’est-à-dire trop alléchants, défiant toute concurrence. Ne payez jamais une villa ou un appartement à l’avance intégralement. Pareillement, ne donnez jamais vos coordonnées bancaires et le cryptogramme visuel de votre carte de crédit à un inconnu. N’acceptez pas non plus une offre de location de vacances, par exemple dans le Midi de la France pour 100€ par semaine en juillet…

Autre arnaque possible : l’usurpation d’identité. Refusez systématiquement toute demande visant à transmettre une copie de votre carte d’identité accompagnée d’un justificatif de domicile. Car le fraudeur peut ouvrir un compte bancaire à l’étranger avec ces informations. Si possible, appelez le propriétaire au téléphone. Demandez-lui l’adresse du logement et vérifiez-la sur un plan (Google Maps, Street View). Prenez soin aux photos de l’annonce.

Il faut également demander de signer un contrat de location si celui-ci n’est pas proposé par le propriétaire. Ce bail doit mentionner les informations de la location meublée classique : la nature et la surface du logement, la description du mobilier, l’équipement et les prestations, le montant du loyer et les conditions de son règlement.

Les meilleurs Airbnb villes par villes

Sur Airbnb, comment s’y retrouver dans toutes les annonces ? Comment choisir le bon logement ? Où trouver un appartement proche du centre-ville, pas trop cher et/ou confortable ? La rédaction de Generation Voyage a déjà publié plusieurs articles à ce sujet. Ceux-ci comparent pour vous les meilleures annonces Airbnb dans les grandes villes, en France et à l’étranger. Amsterdam, Milan, Paris, Cracovie… Vous trouverez de nombreux liens ci-dessous où comparer les annonces Airbnb.

Airbnb

Crédit photo : Shutterstock – tanuha2001

Hôtes : pourquoi louer votre logement ?

Devenir hôte sur Airbnb est souvent présenté comme un moyen efficace de générer un bon complément de revenus. Mais attention, en France la location de vacances est désormais encadrée par la loi. Voici un descriptif de notre guide 2019 de la location saisonnière sur Airbnb.

Les raisons de louer votre logement

Vous pouvez décider de louer tout ou en partie de votre logement, pendant vos vacances. Ou bien vous pouvez aussi vouloir acheter un bien immobilier exclusivement dédié à la location de vacances. Aussi, pour arrondir les fins de mois, vous décidez de louer une chambre de votre appartement. Ce peut être également pour tisser du lien social, ou bien encore pour partager avec les voyageurs votre connaissance de la région. Mettre votre logement en location permet de tirer davantage de revenus locatifs en comparaison à la location classique.

La réglementation de la location saisonnière

La loi française se durcit peu à peu devant l’engouement des propriétaires pour la location de vacances. Mais le marché ne subit pas encore tant de rigidités. Les revenus locatifs répondent du régime fiscal de la location meublée. Ceux-ci doivent donc être déclarés en tant que bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Il est obligatoire de déclarer tous les revenus locatifs supérieurs à 760€ par an.

Pour cela, il faut reporter les sommes perçues à la ligne 5ND du formulaire 2042C de votre déclaration annuelle d’impôts sur le revenu. Pour des bénéfices inférieurs à 70 000€, il faut se déclarer en « micro BIC ». Au-delà, vous basculez dans le « régime réel ». Les sommes supérieures à 70 000 €/an perçues seront à déclarer sur le formulaire de la déclaration professionnelle n°2031. Sachez par contre qu’en BIC, la partie imposable sera taxée sur la base de tous les revenus perçus et de la tranche d’imposition : le taux d’impôt peut alors grimper jusqu’à 45% de vos revenus !

Optimiser ses revenus avec son bien immobilier

Pour être sûr·e·s de louer votre logement, il est fondamental de vous démarquer de la concurrence. Les offres sont si nombreuses que des utilisateurs pourraient facilement privilégier d’autres offres au détriment de la vôtre. Portez ainsi du soin à la qualité de votre annonce !

Les assurances sur Airbnb

Deux systèmes d’assurances ont été mis en place par la plateforme Airbnb pour indemniser à la fois les propriétaires et les locataires en cas de dommages causés pendant la location. Il s’agit de l’assurance hôte et de la garantie hôte.

La première couvre les deux parties à hauteur de 800 000€ en cas de poursuites engagées suite à des dégâts corporels et matériels. Cela prévient des dommages commis par un tiers, donc ni le propriétaire ni le locataire.

La seconde couvre les biens matériels et personnels des locataires durant leur séjour. L’assurance hôte ne prend en charge que les actes intentionnels, non-accidentels. Toutefois, les conditions pour bénéficier des deux dispositifs sont drastiques. Et s’engager dans des procédures assurantielles et judiciaires est toujours énergivore en termes de temps passé sur les dossiers. Il faut toujours réunir les preuves, or les critères de définition des responsabilités, élaborés par Airbnb, sont plutôt flous.