Les 11 plus beaux endroits à visiter en Corée du Sud

avatar

Vous rêvez de l’Orient lointain et en particulier de cette contrée que l’on surnomme « Le Pays du Matin Calme » ? Nous avons sélectionné pour vous les 10 plus beaux endroits à visiter en Corée du Sud.

Située dans le nord-est de l’Asie, à la même latitude que le Japon du Sud, la Corée du Sud est située sur une péninsule, qu’elle partage avec sa voisine, la Corée du Nord. La partition entre les deux pays a eu lieu en 1953, à l’issue de la Guerre de Corée, qui a opposé le Sud, soutenu par les Nations Unies, et le Nord, soutenu par la Chine et l’URSS. Les deux moitiés n’ont cependant pas conclu de traité de paix et sont toujours officiellement en guerre, même si le conflit est latent. De ce fait, on ne peut accéder au Pays du Matin Calme que par la mer ou les airs.

Nous vous invitons à nous suivre pour découvrir les plus beaux endroits à visiter en Corée du Sud.

1. La DMZ

Frontière, DMZ, Corée du Sud

Crédit Photo : Shutterstock / Panu Kosonen

La zone démilitarisée qui sépare les deux pays sur 235 km est devenue une attraction touristique, d’autant que ce No Man’s Land a été colonisé par une faune et une flore de grand intérêt. Il n’est toutefois possible d’y accéder que par une excursion organisée, qui vous emmènera visiter les points-clés le long de la zone, sans y pénétrer.

Depuis les observatoires, vous aurez peut-être la chance d’observer des cerfs, qui profitent de ce milieu naturel. Il existe également une visite plus complète, qui inclut la JSA (Joint Security Area), gérée par l’ONU et vous emmène à l’intérieur de la zone.

2. Gyeongju

Gyeongju, Observatoire, Corée du Sud

Crédit Photo : Shutterstock / Joshua Davenport

Quand on vient visiter la Corée du Sud, il est important de connaître les grandes lignes de son histoire. La charmante ville de Gyeongju, non loin de la côte, au sud-est, est parfaite pour s’imprégner de la culture coréenne.

Celle qui fut la capitale du royaume Silla pendant 1 000 ans, entre 57 avant J.C. et 935 après, a conservé de nombreux vestiges de sa période glorieuse. On les découvre à l’occasion d’une promenade dans un parc verdoyant, comportant près de 200 tumulus, dont l’un a été découpé, pour abriter un petit musée. Un peu plus loin, on peut voir un des plus anciens observatoires astronomiques au monde, datant du VIIe siècle, puis le Palais Donggung, au bord de l’étang Anapji. Allez-y plutôt en fin de journée pour profiter des illuminations à la nuit tombante.

3. Andong et Hahoe

Hahoe, Corée du Sud

Crédit Photo : Shutterstock / Panwasin seemala

Autre lieu charmant à visiter en Corée du Sud, la ville de Andong est située au centre-est.

Rendez-vous tout d’abord en haut de la falaise Buyongdae, pour avoir une vue panoramique sur le village, puis continuez vers Hahoe, un village historique datant du XIVe siècle et resté tel qu’il était à l’époque. Quel spectacle que ce village, niché à l’intérieur d’un méandre de fleuve, entouré de champs et de montagnes ! Au printemps et à l’automne, il s’illumine des couleurs des fleurs ou de celles des feuilles rougissantes. Déambulez dans les rues étroites, entrez dans les maisons traditionnelles toujours habitées et profitez de défilés folkloriques très colorés.

4. Busan

Busan, Corée du Sud

Crédit Photo : Shutterstock / CJ Nattanai

Difficile de visiter la Corée du Sud en faisant l’impasse sur Busan, la deuxième plus grande ville et port important. Si la ville n’est pas globalement attractive, elle a au moins deux lieux qui méritent le détour : Gamcheon, le village culturel, aux ruelles étroites, qui sinuent parmi des maisons aux vives couleurs. La construction de ce quartier date des années 1950 et tout a été pensé pour que chaque maison jouisse d’une vue dégagée. L’art de rue y est très présent, avec notamment une statue du Petit Prince qui contemple la ville.

À environ 1 heure de Busan, il faut absolument randonner sur le sentier côtier aménagé d’Igidae, entre forêt et côte découpée. La balade commence sur un observatoire des fonds marins des minuscules îles Oryukdo, puis traverse un parc paysager, superbement aménagé sur un ancien site militaire et sinue ensuite dans la forêt pour se terminer sur une vue imprenable sur le pont Gwangan.

5. Suncheon

Suncheon Bay, Corée du Sud

Crédit Photo : Shutterstock / hwang seong jin

Sur la côte sud, Suncheon rayonne par son jardin botanique et sa baie écologique. Après l’exposition internationale des jardins de 2013, l’immense parc botanique a conservé bon nombre des aménagements floraux et paysagers dessinés par les pays invités. Cet espace a été conçu pour représenter la configuration de la ville et, du haut de l’une des collines, on en découvre la vue générale. Le plan d’eau représente la zone urbaine. Au passage, admirez le travail des jardiniers, qui arrachent les mauvaises herbes à la main…

En fin d’après-midi, prenez le monorail qui conduit jusqu’à la baie, érigée en parc naturel protégé. Une longue promenade dans la plus grande roselière du pays vous fera apprécier le calme des lieux et profiter du chant des oiseaux. Au bout de chemin, c’est le spectacle du soleil couchant sur la Mer Jaune, qui vous récompense d’avoir marché jusqu’ici.

6. Boseong

Boseong, Corée du Sud

Crédit Photo : Flickr – Giuseppe Milo

Impossible de visiter la Corée du Sud, sans faire plus ample connaissance avec une des cultures emblématiques de l’Asie ! Partons donc à la découverte des champs de thé à Boseong, à environ 1 heure de Suncheon. Ici, ce n’est pas seulement votre vue qui sera en éveil, mais également l’odorat, avec la délicieuse odeur des feuilles de théiers, doucement bercées par la brise. Vous allez être époustouflé par ces paysages vallonnés verdoyants, parfois soulignés de légères brumes. Ce n’est pas sans raison si cette région sert souvent de décor aux films coréens.

De nombreuses plantations sont ouvertes à la visite et font ainsi l’objet d’un but de promenade parmi champs et collines. Vous aurez aussi l’occasion de visiter un musée du thé et de déguster les spécialités locales, à base de thé vert, bien évidemment.

7. Jeonju

Jeonju, Corée du Sud

Crédit Photo : Shutterstock / Jimmy Tran

À 200 km au sud-ouest de la capitale, Jeonju est une étape incontournable. Prévoyez un hébergement traditionnel (hanok) dans la vieille ville, vous vous sentirez transporté·e dans le temps. Votre couchage sera constitué du traditionnel futon, posé à même le sol. Vous aurez peut-être besoin d’explications pour pouvoir installer celui-ci convenablement, car vous le trouverez plié, de façon à libérer l’espace. Ce sera l’occasion d’un agréable moment de partage avec votre hôte.

Dans ce quartier préservé, interdit aux voitures pendant la journée, vous déambulerez entre petites maisons traditionnelles, bâtiments historiques, musées – dont celui de l’art de la calligraphie, et même une cathédrale catholique, fondée par un Aveyronnais. Partout dans les rues, vous serez accompagné·e·s de jeunes, et moins jeunes, portant la tenue traditionnelle. Vous pouvez vous y essayer aussi, elles sont à louer et cela vous permettra d’entrer gratuitement dans les musées. La ville est réputée pour sa gastronomie (c’est d’ici que provient le célèbre bibimbap) tout, ici, est réuni pour le plaisir des sens.

8. Parc de Seoraksan

Parc de Seoraksan, Corée du Sud

Crédit Photo : Flickr – Mirko Blicke

Au nord-est, dans les montagnes qui ont servi de cadre aux Jeux olympiques d’hiver 2018, se trouve le parc de Seoraksan, considéré comme le plus beau du pays. Ici, la nature règne en maître, car ce parc est protégé. Choisissez l’un des 15 parcours de randonnée à votre mesure pour découvrir la forêt, les rochers découpés, les cascades ou les temples qui le jalonnent. Grimpez l’Ulsanbawi, rocher composé de six sommets, dont le plus haut est à 950 m.

La balade est un peu exigeante, mais vous serez récompensé·e par les magnifiques vues sur la vallée environnante. Vous pourrez terminer la journée à la plage de Sokcho, non loin de là.

9. Seonyudo ou Sunyudo

Seonyudo, Gunsan, Corée du Sud

Crédit Photo : Shutterstock / aaron choi

Ce joli chapelet d’îles à 2 heures de la capitale constitue une halte authentique et rafraîchissante après la cohue de la ville. Accessibles en une heure de ferry depuis le port de Gunsan, les petites îles de Seonyudo, Munyeodo, Janjado et autre Daejangdo se parcourent rapidement à pied, et sont l’occasion d’observer les pêcheurs au travail, des criques naturelles, ainsi qu’un curieux arbre endémique : l’arbre de pluie. L’occasion rêvée de déguster du poisson cru, préparé devant vous et d’admirer un magnifique coucher de soleil. Le mieux est d’arriver par le ferry de l’après-midi, pour arriver quand les excursionnistes viennent de repartir ! Attention de ne pas confondre avec le Parc Seonyudo de Séoul quand vous préparez votre itinéraire…

10. Jeju

Jeju island, Corée du sud

Crédit Photo : Shutterstock / AzmanMD

Destination paradisiaque figurant parmi les incontournables des lieux à visiter en Corée du Sud, l’île de Jeju se situe à 85 km au sud de la péninsule. Formée par plusieurs éruptions volcaniques, elle offre des paysages de toute beauté, de nombreuses opportunités de randonnée et les bienfaits d’un climat subtropical. Toutefois, en gravissant le mont Hallasan, qui culmine à 1950 m, vous pourrez aussi être confronté à un climat subantarctique !

Une autre expérience insolite sur Jeju : la grotte Manjanggul, figurant au patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit de la plus longue grotte de lave au monde.

11. Séoul

Séoul, Corée du Sud

Crédit Photo : Unsplash – Sunyu Kim

Il n’est bien sûr pas question de visiter la Corée du Sud sans découvrir les charmes de la capitale, Séoul. Certes, la mégalopole peut paraître difficile à appréhender au premier abord, tant elle est étendue, mais son centre se visite facilement et comprend de nombreux quartiers attractifs. Les Palais royaux cohabitent sans complexe avec les bâtiments futuristes et chaque coin de rue dévoile de nouvelles surprises.

La balade la plus populaire et la plus relaxante est celle des berges de la Cheonggyecheon, une rivière qui a été dégagée de son carcan de béton pour offrir un bol d’air pur aux Séoulites. Non loin de là, la rue piétonne du quartier traditionnel d’Insadong vous permet d’admirer à loisir les petites échoppes et les galeries d’art.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Egalement dans Photos
Laisser un commentaire