Generation Voyage Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Les 13 plus beaux endroits à visiter en Arménie

Monastère de Tatev
Découvrez toutes les expériences à vivre

« Un invité est un don de Dieu » disent les Arméniens. Alors à quoi bon attendre pour visiter les 12 plus beaux endroits d’Arménie ?

Si vous avez l’âme aventurière et les aspirations d’un voyageur en quête d’authenticité, vous allez forcément tomber sous le charme de l’Arménie. Son cadre privilégié se déploie en une palette de paysages vierges et variés.

Si nous nous concentrons aujourd’hui sur les plus beaux sites à visiter en Arménie, on ne peut parler de ce pays sans évoquer son incroyable résilience. À l’heure où ce territoire enclavé panse encore les blessures de son passé tragique, on ne peut qu’admirer ses efforts pour se tourner vers l’avenir et accueillir les voyageurs. C’est ainsi que les arméniens vous ouvriront grand les bras, avec une spontanéité et une générosité qui font du bien.

À présent, évoquons les sites naturels et historiques les plus spectaculaires d’Arménie. Des bâtisses opulentes – à la fois grecques, romaines, byzantines et russes – aux plateaux d’altitude émaillés de couleurs, en passant par les plaines de tuf. Le pays dont Charles Aznavour était originaire est un poème à lui tout seul.

1. Parc national de Sevan

Parc national de Sevan

Crédit photo : Flickr – Mary Duniants

Estampillé parc national en 1978, Sevan abrite une biodiversité rare et précieuse. Plusieurs espèces de mammifères et d’oiseaux endémiques s’épanouissent dans les eaux du lac, la ceinture de forêts et la rivière Masrik qui coule tout près.

Le lac Sevan est un des plus vieux espaces lacustres au monde. Immense, d’origine tectonique sur une terre volcanique, cette perle rare est considérée comme une véritable mer intérieure d’eau douce.

Malgré la grande fragilité de son environnement, le parc national de Sevan est un terrain de jeu de prédilection pour les familles arméniennes. Des sorties aquatiques aux randonnées, pour les amoureux de sensations fortes ou d’activités douces, ce premier lieu incontournable à visiter en Arménie à tout à offrir.

2. Mont Aragats et le monastère de Khor Virap

visiter Arménie

Crédit photo : Flickr – Lavoitine

Toisé par le Mont Aragats, le monastère de Khor Virap est une des destinations les plus populaires et subjugantes d’Arménie. L’édifice aux teintes de feu conserve des ornements typiques khatchkars. Sa belle couleur tranche avec la neige qui s’entasse sur les pics du Mont Aragats en arrière-plan.

Ce mastodonte en toile de fond est le point culminant du pays et même du Caucase du Sud. Du haut de ses 4095 mètres d’altitude, cet ancien volcan actif n’est pas seulement photogénique. Il s’agit également d’une montagne sacrée. Les arméniens lui vouent un véritable culte et perpétuent une kyrielle de légendes à son sujet.

Si vous êtes amateurs de challenge, sachez qu’il est possible de grimper au sommet du Mont Aragats. Les voies, quoique bien aménagées, sont plutôt musclées et mettent à rude épreuve les marcheurs du monde entier. Pour vous récompenser, la splendeur des paysages et les petits étangs d’altitude vous offriront de beaux moments de contemplation.

3. Canyon du Debed et d’Alaverdi

visiter Arménie

Crédit photo : Wikimédia Commons

Le Canyon du Debed et d’Alaverdi se caractérise par un paysage unique et vertigineux. Dans cette région, la rivière a creusé des gorges profondes au milieu des forêts et des montagnes. Quelques villages ont réussi à se faufiler dans ce chaos enchanté et à s’implanter aux côtés des à-pics.

Ici, le climat humide a laissé libre court à une végétation dense, verdoyante et piquée de fleurs dès l’apparition des beaux jours. La route en lacet qui traverse le canyon est, à elle seule, un des plus beaux endroits à visiter en Arménie.

Si le paysage naturel du parcours est des plus incroyables, les nombreux villages troués par leur clocher rustique et les monastères de Haghpat et Sanahin valent également le détour. Ces deux fleurons de l’architecture religieuse arménienne sont classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Le premier jouxte un monument en mémoire aux soldats de la guerre entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. À cet endroit qui honore le passé, au seuil de la colline, vous aurez droit à une nouvelle perspective sur le canyon et, au loin, la fumée nonchalante du complexe industriel d’Alaverdi.

4. Parc national de Dilijan

visiter Arménie

Crédit photo : Wikimédia Commons

Niché au Nord-Est de l’Arménie, le parc Dilijan est célèbre pour sa richesse faunique et florale ainsi que pour ses sources d’eau minérale. Outre une biodiversité précieuse, le parc national de Dilijan conserve jalousement parmi les plus beaux monastères du pays : Haghartsin, Goshavank ou encore Matosavank.

Le parc est crayonné de chemins de randonnées qui percent à travers les lacs, les forêts, les verts pâturages et les montagnes. Les panoramas sensationnels s’enchaînent comme des perles sur un collier, faisant vite oublier les kilomètres avalés et les quelques gouttes de sueur.

Puis, vous découvrirez l’incontournable ville de Dilijan : véritable point d’orgue au cours de la balade. Typiquement montagnarde, érigée en murs de pierres où s’accrochent les balcons en bois, la ville possède un charme indescriptible.

5. Lac Kari

Lac Kari

Crédit photo : Flickr – Timo Tervo

Le lac Kari, un des phénomènes naturels les plus surprenants à visiter en Arménie, est un cratère perdu au milieu des montagnes et juché à 3190 mètres d’altitude. Il s’étend à l’ombre du Mont Aragats. Sa grande beauté semble inébranlable, sous surveillance constante du sanctuaire alpin construit sur les berges.

L’eau du lac Kari est si bleue qu’on croirait qu’elle absorbe le ciel entier. Peut-être tire-t-elle sa beauté des vues aériennes et des sommets charismatiques alentour ? En été, le lac Kari est pris d’assaut par les habitants venus chercher un peu de verdure et de fraîcheur. En hiver, le paysage désertique immaculé baigne dans une atmosphère quasi mystique.

6. Parc national du lac Arpi

visiter Arménie

Crédit photo : Wikimédia Commons

Le Parc national du lac Arpi s’élève, en moyenne, à 2000 mètres d’altitude. Ceinturé de lacs et de zones humides, ce terrain montagneux est un paradis pour les randonneurs. Au printemps le parc se pare d’un tapis de fleurs sauvages : la meilleure période pour s’y rendre !

Malgré la beauté magnétique du lac limpide, sachez toutefois qu’il est interdit de s’y baigner. Peu importe, il y a déjà tant à faire : contempler la faune et la flore, faire une balade à cheval, pique-niquer dans l’herbe moelleuse, ramasser des baies sauvages et randonner jusqu’à user ses semelles !

7. Monastère Geghard

Monastère Geghard

Crédit photo : Wikimédia Commons

Le monastère de Geghard est définitivement un lieu qui doit figurer sur votre to do list des endroits à visiter en Arménie. Si le pays peut s’enorgueillir de sa quantité de monuments religieux remarquables, Geghard demeure l’un des plus exceptionnels.

C’est notamment sa construction hors norme, en partie dans la roche, qui émerveille. Le site est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. À l’architecture impressionnante s’ajoute un cadre naturel splendide. En effet, le monastère de Geghard sort d’un décor montagneux luxuriant où tous les éléments s’entremêlent et forment un tableau unique.

8. Monastère de Tatev

visiter Arménie

Crédit photo : Flickr – Lavoitine

Le monastère de Tatev est souvent le point d’orgue d’un voyage en Arménie. Ce monument historique traditionnel, aussi beau dedans que dehors, abrite de superbes fresques et de belles traces de l’Histoire. Il se gagne notamment grâce au plus long téléphérique du monde : Wings of Tatev.

Bien qu’on ne puisse pas faire l’impasse sur Tatev lorsqu’on souhaite visiter l’Arménie, vous ne devez pas non plus manquer les gorges aux alentours et le Pont du Diable en contrebas. Véritable phénomène géologique et coloré, il s’agit d’un ensemble de cuves d’eaux chaudes naturelles.

9. Vallée de Yeghegis

Vallée de Yeghegis

Crédit photo : Wikimédia Commons

La vallée de Yeghegis, une des plus confidentielles du pays, regorge de nature et de légendes. Les petits coins délicieux s’enchaînent avec comme voisins plusieurs fois centenaires, bon nombre d’églises et monastères encore dans leur jus.

La vallée de Yeghegis abrite également la forteresse médiévale de Smbataberd, prisée pour ses points de vue vertigineux. D’ailleurs, il est possible de randonner depuis le village Yeghegis jusqu’à cette forteresse puis de redescendre jusqu’au village d’Artabuynk. De retour, reprenez des forces avec une délicieuse Gata maison préparée artisanalement par les villageois.

10. Gorges et monastère de Noravank

visiter Arménie

Crédit photo : Wikimédia Commons

Noravank est l’un des incontournables à visiter en Arménie tant pour ses paysages que la culture qu’il incarne. Ce chef d’œuvre religieux jouit d’un emplacement inhabituel.

Il est encerclé par de hautes falaises émaillées de couleurs flamboyantes. La bâtisse en elle-même est un formidable exemple d’architecture traditionnelle, tombeaux éternels de nombreux artistes médiévaux arméniens.

11. Gorges de Garni

visiter Arménie

Crédit photo : Wikimédia Commons

Si le temple de Garni se hisse sans peine parmi les endroits phares à visiter en Arménie, il serait dommage de résumer cette région à son monument. Aux alentours de cet unique exemple du paganisme arménien, de nombreuses grottes, montagnes et gorges valent également le détour.

Si vous devez en choisir qu’une, optez pour l’incroyable Symphonie des Pierres. Ce paysage naturel est ahurissant. Les orgues de basaltes tombent, longues et asymétriques, créant une cascade de pierres déroutantes. Pour les admirer, il suffit de suivre le sentier spécialement aménagé.

12. Khndzoresk

visiter Arménie

Crédit photo : Wikimédia Commons

Le village troglodyte de Khndzoresk témoigne de l’époque vaillante où les arméniens vivaient dans des grottes creusées dans les montagnes, quasiment inaccessibles. Aussi incroyable que cela puisse sembler, les derniers habitants ont quitté ces habitations au XXème siècle seulement.

Les petites maisons qui criblent la roche sont reliées entre elles par des tunnels souterrains. Cette configuration si inhabituelle ne peut que séduire et forcer le respect. Pour rejoindre ce village troglodyte épique vous pourrez emprunter un pont suspendu long de 160 mètres !

13. Le parc national de Arevik

Le parc national de Arevik

Credit photo : Wikimedia Commons

Le parc national de Arevik est un des quatre parcs nationaux à visiter en Arménie. Reculé de tout, il est l’apanage des voyageurs avides de nature vierge. Il se peut même que vous croisiez plusieurs arméniens ignorant tout de cette pépite.

Alors, à quoi devez-vous vous attendre ? À des milliers de papillons et d’oiseaux dans le ciel, des félins fascinants, une mosquée en ruine au milieu d’un cirque exubérant et à plusieurs cascades éparpillées. Pause baignade, pique-nique et silence obligé.

Carte des hôtels et logements -
2229
Laisser un commentaire