Combien de tonnes de CO2 émet votre vol en avion ?

avatar

Quels sont les vols les plus fréquentés qui émettent le plus de CO2 au départ de Paris ? La rédaction de Generation Voyage a dressé une liste des trajets les plus polluants

Le mouvement flygskam (ou la “honte de prendre l’avion”), qui invite les citoyens, au nom de la préservation de l’environnement, à préférer d’autres moyens de transport moins polluants, fait de plus en plus de bruit dans l’actualité. Le flygskam, né en Suède il y a quelques mois, inquiète l’industrie aérienne, en particulier les compagnies aériennes.

Si l’avion compte pour “2 % à 3 % seulement des émissions de CO2” dans le monde selon les compagnies aériennes, combien d’émission de CO2 rejette votre trajet en avion pour aller à Bali, Los Angeles ou encore Bangkok ? Pour vous permettre de connaître concrètement votre empreinte carbone lorsque vous prenez l’avion, nous avons listé dans une infographie 20 trajets fréquentés par les voyageurs français.

L’infographie ci-dessous vous permet de connaître l’émission de CO2 en tonnes ainsi que le nombre d’arbres à planter pour compenser cette émission :

Infographie sur les émissions de CO2 en avion

Méthodologie

Pour réaliser cette infographie, nous avons choisi les trajets d’avion parmi les plus fréquentés au départ de Paris. Les distances concernent des vols Aller-Retour. Les chiffres présentés sur l’infographie sont pour 1 passager en classe économique.

Concernant les sources d’émission de CO2, nous avons comparé deux outils de calcul d’empreinte carbone pour l’avion ✈ (co2.myclimate.org et calculateurco2.org). Le nombre d’arbres à planter 🌲 pour compenser les émissions de CO2 a été calculé sur le site calculcarbone.org.

Combien de tonnes de CO2 émettent les avions sur les vols les plus fréquentés ?

Parmi les destinations les plus éloignées de la France, Sydney est première dans notre classement. Avec 33 900 km aller-retour en avion, votre trajet en avion émettra 6,65 tonnes de CO2 en moyenne. Pour compenser votre empreinte carbone, il vous faudrait planter 18 arbres ! On vous laisse imaginer l’impact que cela peut avoir lorsque vous partez en famille.

Un vol A/R pour Bali, destination prisée des touristes, émettra 4,8 tonnes de CO2 en moyenne. Êtes-vous prêts à planter les 13 arbres qui permettent de compenser cette émission ?

Les vols A/R pour Tokyo (3,74 tonnes de CO2), Bangkok (3,63t), Le Cap (3,60t), Rio de Janeiro (3,52t), ou encore Los Angeles (3,28t), sont tout aussi polluants.

L’avion est-il vraiment le mode de transport le plus polluant ?

Avion, train, pollution

Crédit photo : ShutterStock/ Ollyy

La réponse à cette question est oui, mais il n’est pas possible de se baser sur une seule source d’information.

En effet, les producteurs de données ne fournissent pas les mêmes chiffres. Il est important de faire attention aux hypothèses de taux de remplissage, au type de véhicules considéré (modèle, véhicule neuf ou du parc existant), etc…

Egalement, l’avion, la voiture et le train ne sont pas en concurrence sur tous les types de trajets. Vous ne pouvez pas faire vos trajets quotidiens en avion et il est impossible de faire un trajet intercontinental en voiture.

En prenant des taux d’occupations moyens l’agence européenne pour l’environnement, indique un taux d’émissions de 14 grammes de CO2 par passager au kilomètre pour le train (avec 156 passagers à l’intérieur) contre 104 grammes pour la voiture (avec 1,5 passager) et 285 grammes pour l’avion (avec 88 passagers).

Selon le ministère de la Transition écologique, les avions, en fonction des modèles, de la distance du trajet et du taux de remplissage, émettent entre 73 et 254 grammes d’équivalent CO2 par kilomètre et par passager. Tandis que selon les données recueillies par l’Ademe, une voiture neuve, en 2015, émet 110 grammes de CO2 par kilomètre. Tous deux sont battus par le TGV qui, avec 285 passagers, émet 3,37 grammes d’équivalent CO2 pour transporter un passager sur un kilomètre.

Comment réduire son empreinte carbone en voyage ?

Pour les longs trajets, intercontinentaux, aucune alternative à l’avion tel qu’on le connaît semble efficace en termes de rapidité de vol. Ni le bateau de croisière ni le train peuvent concurrencer l’avion à ce niveau sur des trajets longs. Vous seuls pouvez faire le choix de partir en vacances moins loin en choisissant de partir en train ou en voiture.

Cependant, pour les trajets en France, et en Europe, le train est la meilleure alternative à la pollution générée par l’avion. Également, les solutions telles que le bus et le covoiturage sont d’excellents moyens de voyager en polluant moins.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Egalement dans Avion
Commentaires/Questions

Laisser un commentaire