Les 9 activités et visites gratuites à faire à Cordoue

avatar

Vous souhaitez visiter Cordoue, merveille de l’Andalousie, mais sans vous ruiner ? Ça tombe bien : découvrez dans cet article 14 activités et visites gratuites à faire à Cordoue !

Ah, l’Andalousie ! Cette région baignée de soleil, riche d’influences diverses (gréco-romaines, ibériques, maures…), est une véritable mine d’or pour les voyageurs. Cordoue, ou Córdoba, est une des principales villes, mais aussi une des plus belles, de cette région du Sud de l’Espagne, et elle témoigne parfaitement des différentes phases de cette histoire richissime à travers les nombreux vestiges qu’elle abrite. C’est la ville la plus influente de l’époque al-Andalous et cet héritage se ressent dans chacune de ses ruelles : visiter Cordoue, c’est visiter l’Andalousie !

Vous souhaitez voyager de manière économique tout en profitant au maximum de ce joyau andalou ? Voici que faire à Cordoue sans dépenser le moindre centime !

À lire aussi : Les 12 choses incontournables à faire à Cordoue

1. La mosquée-cathédrale de Cordoue

Mosquée cathédrale de Cordoue

Crédit Photo : Shutterstock / De emperorcosar

La mosquée-cathédrale de Cordoue, également appelée Mezquita de Córdoba ou Catedral de Nuestra Señora de la Asunción, représente à elle seule toute la complexité historique et culturelle de la ville.

Dans l’antiquité, Cordoue était la capitale de la province romaine de Bétique, qui couvre alors le sud de l’Espagne. Un temple y est érigé, le temple de Janus. Mais en 572 de notre ère, la ville est prise par les Wisigoths et le temple de Janus devient une basilique catholique. Plus tard, il est transformée en une somptueuse mosquée lors de la conquête musulmane de l’Espagne. Ce n’est qu’en 1236 que Cordoue est reconquise par les Castillans, qui en font de nouveau une église, puis une cathédrale !

La cathédrale est comme incrustée dans la mosquée, et si aujourd’hui elle est un lieu de culte catholique, il existe encore une tension politique quant à son statut.

Si le monument propose des visites gratuites, vous pouvez notamment opter pour des visites guidées commentées qui vous en apprendront encore un peu plus sur l’histoire de ce symbole local.

Ouvert gratuitement au public

  • Du lundi au samedi : de 8 h 30 à 9 h 30

2. Le pont romain de Cordoue

Pont romain, Cordoue

Crédit Photo : Shutterstock / De agsaz

Difficile de rater cet imposant monument lorsque vous vous mettez à visiter Cordoue. Construit au premier siècle avant notre ère par les Romains, le Puente Viejo connaît de nombreuses rénovations, notamment pendant la domination musulmane, puis pendant la Reconquista. Le pont est piéton : vous pouvez franchir le fleuve Guadalquivir sur les traces de 20 siècles d’histoire, profitant au passage d’une très belle vue sur les moulins arabes. Bien entendu, la traversée du pont est gratuite !

De l’autre côté du pont romain, sur la rive nord, admirez la porte du pont de Cordoue. Elle est construite à la Renaissance sur les vestiges de portes romaines et maures qui étaient alors l’unique accès à la ville.

3. L’Alcázar des rois chrétiens de Cordoue

Alcázar, Jardins, Cordoue

Crédit Photo : Shutterstock / De Lukasz Janyst

L’Alcázar est un des sites les plus emblématiques de Cordoue. C’est aussi un des principaux témoins de l’architecture mudéjare, un art aux influences islamiques qui se développe après la Reconquista.

Ce palais militaire médiéval a été construit au XIVe siècle pour accueillir la cour des Rois Catholiques sur les ruines d’une forteresse maure. Il devient ensuite le siège de l’Inquisition pour finalement recevoir une prison civile, puis une prison militaire. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent parcourir ses dédales : jardins, murailles, mosaïques, bains arabes… Mais aussi admirer une superbe vue sur Cordoue !

Ouvert gratuitement au public

  • Les jeudis : de 12 h à 14 h

4. Les écuries royales de Cordoue

Ecuries royales de Cordoue

Crédit Photo : Shutterstock / De Artur Bogacki

Édifiées sur le terrain de l’Alcázar pendant la Renaissance, les écuries royales partagent avec le palais un fort caractère militaire. En 1570, le roi Phillipe II charge le marquis Diego López de Haro y Sotomayor de créer des écuries et d’y regrouper les meilleurs étalons et les meilleures juments de la région afin de créer une race de pure-sangs espagnols : l’actuelle race de chevaux andalous !

La journée, vous pouvez visiter gratuitement les écuries royales et admirer l’architecture du site, ainsi qu’une exposition de calèches et de carrosses. Le soir, un spectacle équestre y est donné, mêlant les prouesses techniques des cavaliers à la grâce des danseurs de flamenco. Il vous faudra cependant débourser 15 € pour y assister.

Ouvert gratuitement au public

  • Tous les jours : en journée

5. La plaza de las Tendillas

plaza de las Tendillas, Cordoue

Crédit Photo : Shutterstock / De marcin jucha

Que faire à Cordoue pour se rafraîchir gratuitement ? Lorsque le soleil darde ses rayons sur la ville, passez à la plaza de las Tendillas ! Située en plein cœur de Cordoue, cette vaste place centrale est un véritable lieu de rendez-vous pour les cordouans et les touristes. Ici, vous pouvez flâner en profitant de l’ambiance légère et festive qui y règne : les enfants qui jouent dans les fontaines, les terrasses, les fleurs… Une statue équestre de Gonzalo de Córdoba, « El Gran Capitán« , domine la place. Un lieu idéal pour se ressourcer.

6. Les musées de Cordoue

Musée des Beaux-Arts, Cordoue

Crédit Photo : Shutterstock / De Juan Aunion

Visiter Cordoue, c’est avant tout l’occasion de profiter de sa richesse culturelle et historique. Pour ce faire, vous pouvez consacrer une partie de votre séjour aux musées de la ville. L’ensemble des citoyens européens bénéficient d’un accès gratuit aux musées suivants :

  • Musée des beaux-arts : situé sur la place du Potro, il expose des œuvres d’art espagnoles datant du XIVe au XVIIe siècle ;
  • Musée d’archéologie : le musée d’archéologie de Cordoue balaie l’histoire espagnole de la préhistoire au Moyen-âge, avec une emphase particulière mise sur la culture musulmane ;
  • Musée Diocésain (Museo diocesano) : une grande collection d’œuvres d’art provenant de l’Église catholique de Cordoue, située au deuxième étage du Palacio Episcopal ;
  • Musée Arte sobre piel : petit musée situé près de la mosquée-cathédrale, qui vous transporte en plein cœur du califat de Cordoue au XXe siècle.

7. La Judería

Judería, quartier juif, Cordoue

Crédit Photo : Shutterstock / De Stefano_Valeri

La Judería est le quartier juif de Cordoue. Entre le Xe et le XVe siècles, il abrite une importante communauté juive, mais aussi intellectuelle. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent admirer ses très jolies ruelles de maisons blanches offrant des aperçus fugaces sur leurs patios fleuris. Une mention spéciale à la ruelle des Fleurs (calleja de las flores), qui porte admirablement bien son nom.

À la Judería, vous pouvez visiter gratuitement la synagogue de Cordoue, unique en Andalousie. Arrêtez-vous également à la porte Almodóvar, le long des murailles de Cordoue. Tout près, une statue rend hommage à Sénèque, célèbre dramaturge et philosophe de l’école stoïcienne, originaire de Corduba, l’antique Cordoue.

8. La Casa Àrabe

Que faire à Cordoue pour s’imprégner encore plus de ses influences arabes ? La Casa Àrabe est un joli détour, certes rapide, à faire lors de votre séjour. Tout près de la Mezquita, cette bâtisse au style mauresque est en fait composée de cinq maisons et possède deux très jolies cours intérieures. L’objectif de l’association éponyme est de créer un pont entre le monde espagnol et le monde arabe et c’est dans ce contexte que vous pouvez y voir gratuitement des expositions : photographie, bande dessinée, sculptures, peintures… Soit autant de petites fenêtres sur le monde arabe.

9. Le temple romain

Temple romain de Cordoue

Crédit Photo : Wikipedia – Codex

Bien que vous ne puissiez pas entrer à l’intérieur du site, allez voir le temple romain de la ville : car visiter Cordoue, c’est aussi visiter Corduba, puissante capitale de Bétique en Hispanie romaine ! Édifié au premier siècle de notre ère, cet imposant bâtiment en marbre est composé de 12 colonnes cannelées d’une hauteur remarquable. Il était à l’époque consacré au culte impérial. Votre curiosité est attisée ?

Rendez-vous au musée d’archéologie pour découvrir les pièces trouvées sur le site lors des fouilles (nous l’avons vu plus haut, le musée est gratuit). D’autres vestiges sont exposés sur la place de las Doblas. Vous savez maintenant que faire à Cordoue pour explorer toutes les facettes de la ville !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée