J’ai annulé mon vol : comment récupérer les taxes d’aéroport ?

avatar
Demandez votre indemnité de vol Voir les offres

Vous avez annulé votre vol et vous cherchez à vous le faire rembourser ? Dans cet article, nous répondons à vos questions pour récupérer vos taxes d’aéroport.

Il est vrai que, parfois, il vaut mieux voir les voyages en avion d’un œil vigilant. En effet, il n’est pas impossible que vous ayez une annulation ou que vous ayez tout simplement raté votre vol. Cela étant dit, qu’en est-il du remboursement de vos billets ? Est-il possible de récupérer les taxes d’aéroport ? Nombreux sont les voyageurs se demandant s’il est possible qu’on leur rembourse leurs billets, ou du moins, une partie de ceux-ci. Même si les modalités de remboursement varient d’un pays à l’autre, en général, seules les taxes d’aéroport seront remboursables. À l’aide de notre guide complet, apprenez tout ce qu’il faut savoir pour récupérer les taxes d’aéroport.

À lire aussi :
Que faire si votre vol est annulé ou retardé ?
Vol retardé ou annulé : comment se faire indemniser ?
À quelle heure arriver à l’aéroport pour mon vol domestique ou international ?
Vol annulé à cause de la météo : que faire ?

Est-ce que je peux me faire rembourser mon billet d’avion ?

Remboursement de vol

Crédit photo : Shutterstock – Rawpixel.com

Dans la majorité des cas, non, il est impossible de se faire rembourser son billet d’avion. On peut parfois penser que la possibilité d’un remboursement soit véritable. Néanmoins, la réalité en est tout autre, même dans les cas les plus extrêmes. Par exemple, vous ne pourrez pas être remboursé·e·s même si :

  • Vous avez été obligé·e·s d’annuler votre voyage pour des raisons médicales ou professionnelles ;
  • Votre passeport ou autre document requis n’étaient pas conformes ou à jour ;
  • Vous avez raté le décollage de votre avion en raison d’un retard avec les transports ;
  • Votre embarquement a été refusé pour une raison quelconque autre qu’une surréservation pratiquée par la compagnie.

Est-il possible de récupérer les taxes d’aéroport ?

Les taxes d'aéroport

Crédit photo : Shutterstock – enciktepstudio

Oui, se faire rembourser les taxes d’aéroport est absolument possible, peu importe la raison du refus d’embarquement ou de l’annulation. D’ailleurs, nous pouvons séparer ces taxes en deux catégories :

  • La taxe d’aéroport, présente sur votre billet d’avion sous les lettres QW pour les vols domestiques.
  • La redevance passager, présente sur votre billet d’avion sous les lettres QX pour les vols internationaux.

En revanche, les autres taxes ne sont pas remboursables. C’est notamment le cas de la taxe de surcharge de carburant et sûreté (YQ) ou la taxe de solidarité (IZ).

Qu’est-ce que la taxe aéroport ?

Selon la loi de la consommation, le passager a droit à un remboursement des taxes d’aéroport QW et QX, peu importe la raison. En effet, puisque le passager n’a pas pris place dans l’avion, la compagnie n’a pas eu à payer de taxe. Ces taxes sont prélevées par les compagnies aériennes, et réservées par la suite pour l’État. Elles servent à couvrir des frais pour le bon fonctionnement et la maintenance des aéroports.

Il faut savoir qu’en moyenne, les taxes et surcharges comptent pour au moins 20% du prix total d’un billet. Cela dit, seulement 3% à 4% de la totalité du billet vous sera remboursée dans la plupart des cas. Veuillez noter toutefois que plus le vol est court, plus les taxes seront élevées sur le prix total du billet.

Que dois-je faire pour me faire rembourser les taxes d’aéroport ?

Rembourser

Crédit photo : Shutterstock – Africa Studio

Le remboursement de la taxe d’aéroport et redevance passager peut se faire en ligne sur le site de l’administration française. Il est aussi possible de faire la réclamation directement sur le site de la compagnie aérienne.

D’ailleurs, nous vous recommandons d’utiliser la méthode en ligne. Effectivement, des frais vous seront ajoutés si vous utilisez le courrier ou le téléphone pour faire votre réclamation. Les frais par le professionnel en charge de votre dossier peuvent monter jusqu’à 20% du montant remboursé.

Que faire si je n’ai pas reçu mon remboursement des taxes d’aéroport ?

Homme désespéré

Crédit photo : Shutterstock – Patryk Kosmider

En règle générale, le remboursement des taxes aéroports devraient s’effectuer dans les 30 jours qui suivent la réclamation. Si ce n’est pas le cas, alors vous pouvez contacter la personne ou l’entreprise en charge de votre dossier. Ensuite, si le résultat reste négatif, il faudra engendrer avec une mise en demeure. Celle-ci consiste à tenter de régler le problème sous un délai imposé.

Si cette tentative est vaine, alors il ne restera plus qu’à passer devant la cour. Ou vous pouvez aussi faire appel à un médiateur spécialisé en tourisme. Il est néanmoins recommandé d’éviter de se rendre aussi loin si le montant recherché n’est pas assez important.

Dans quel cas peut-on se faire rembourser le billet d’avion ?

Billets et passeports

Crédit photo : Shutterstock – REDPIXEL.PL

Comme dit précédemment, le remboursement du billet d’avion est rarement possible dans son entièreté. Néanmoins, il est possible de recevoir un remboursement pour votre billet d’avion pour les trois raisons suivantes :

Indemnisation en cas de vol retardé

La compagnie aérienne est obligée de vous assister si le vol est retardé pour plus de deux heures. Du moins, sur une distance de 1 500 km maximum. Elle sera également forcée de faire la même chose pour trois heures de retard sur plus de 1 500 km. Finalement, elle doit aussi vous assister pour quatre heures de retard dans le cas d’un vol de plus de 3 500 km. Dans ces cas, il vous sera possible de récupérer entre 250€ et 650€.

Compensation ou réacheminement en cas de vol annulé

Votre vol a été annulé sans que vous ayez été prévenu·e·s au moins deux semaines à l’avance ? Alors, la compagnie aérienne se doit de vous assister. En plus de l’indemnisation, elle doit soit ré-acheminer votre itinéraire sur un autre vol, ou vous donner une compensation forfaitaire. Celle-ci est similaire à ce que vous pourriez récupérer en cas de vol retardé, soit de 250€ à 650€.

Compensation ou réacheminement en cas de vol surbooké

Si votre embarquement a été refusé en cause d’un surbooking, la compagnie aérienne doit prendre votre bien-être à sa charge. Cela inclut la nourriture et les rafraîchissements, ainsi que l’hébergement à l’aéroport au besoin. Toutefois, si vous désirez recevoir une indemnisation, il est aussi possible de le faire. Cette dernière est presque identique aux deux cas précédents, soit entre 250€ et 650€.

Aussi, la compagnie aérienne se doit de vous remettre une notice d’information. Celle-ci vous expliquera vos droits à l’indemnisation, au remboursement et à la réclamation. En somme, ces cas sont exceptionnels et non récurrents. La plupart du temps, il faudra vous contenter d’un remboursement sur les taxes d’aéroport, ce qui est toujours mieux que rien.

Vous savez enfin que faire vis à vis des taxes d’aéroport. Néanmoins, nous espérons que ce ne sera pas nécessaire !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire