Les 15 choses incontournables à faire à Valparaiso

avatar
Réservez vos visites & activités à ValparaisoVoir les offres

En route pour Valparaiso, la singulière, l’insolite ? Découvrez notre sélection d’incontournables à faire et à voir dans la « Vallée du Paradis » …

Située au Chili, à moins de deux heures de route au nord-ouest de Santiago, Valparaiso est le port de la capitale. Cette partie de la ville n’est pas la plus séduisante. C’est pourtant ce passé portuaire qui explique cet arc-en-ciel urbain, conduisant les habitants à habiller leurs maisons de couleurs, pour se prémunir contre la rouille.

Valparaiso fait partie de ces destinations qui ne figurent pas sur le tableau de chasse d’une grande majorité de voyageurs, alors qu’elles concilient de nombreux attraits. C’est une cité portuaire surprenante et colorée, animée et charmante, étudiante et bohème, savoureuse et cosmopolite ! Si c’est une ville qui se vit, c’est aussi une ville qui se voit. Comptez deux ou trois jours pour visiter Valparaiso comme il se doit. Toutefois, ayez les mollets bien accrochés, car cette ville-musée se mérite !

Vous vous demandez que faire à Valparaiso ? À vos marques, prêt·e·s, grimpez !

À lire aussi : Les 16 des plus beaux endroits à visiter au Chili

1. Les cerros

Cerro à Valparaiso, Chili

Crédit Photo : Flickr – Deensel

Impossible de visiter Valparaiso sans flâner dans les rues de certains cerros. Divisée en deux parties, la ville se compose d’une zone plate et d’une zone vallonnée, les cerros. C’est dans ce labyrinthe de quarante-cinq collines que vit la grande majorité de la population.

Chaque cerro a une atmosphère et une architecture qui lui sont propres. Les cerros incontournables sont le Cerro Concepcion, le Cerro Miraflores et le Cerro Alegre. Entre rues pentues, maisons colorées, jolies boutiques et petits cafés, vous aurez le sentiment d’évoluer dans un décor de carte postale.

2. Les oeuvres de street art

Street art à Valparaiso

Crédit Photo : Flickr – Tobias Mayr

Que faire à Valparaiso ? Faire la chasse aux murales et graffitis de la ville, bien sûr ! La tâche ne sera pas difficile : vous en trouverez à chaque coin de rue ! Il est presque impossible de tous les contempler, tant ils sont nombreux. Accordez-vous plusieurs heures pour déambuler au hasard des ruelles et admirer le travail des artistes.

Le Cerro Bellavista est particulièrement indiqué dans cette quête d’art de rue. En effet, celui-ci abrite un museo a cielo abierto, un musée à ciel ouvert, situé entre la rue Ricardo Ferrari et la rue Rodolph. Le Cerro Carcel vous enchantera également, notamment les rues San Juan de Dios et Cuming Street.

3. Les free walking tours

Si vous préférez visiter Valparaiso sans être livré·e à vous-même, profitez des nombreux free walking tours proposés par les auberges de jeunesse ou les agences de la cité portuaire. Comme leur nom l’indique, les tours sont gratuits. Il vous suffit de laisser un pourboire.

Sur le plan du contenu, chaque voyageur y trouvera son compte, car les thématiques sont nombreuses (art, histoire, gastronomie, etc.). Comptez deux ou trois heures de balade.

4. Le funiculaire ou l’ascenseur

Funiculaire, Valparaiso, Chili

Crédit Photo : Shutterstock / De Diego Grandi

Valparaiso est une ville tout en relief. Par conséquent, puisque 90 % de la population vit dans les cerros, tout a été mis en place pour faciliter les déplacements des habitants. Chaque cerro possède son propre ascenseur – ou funiculaire – qui le relie au quartier du Plan, c’est-à-dire à la zone plate de Valparaiso, qui se compose du port et de l’essentiel des commerces.

Le funiculaire de la Reina Victoria est le plus connu. L’ascenseur Polanco est le seul de sa catégorie.

5. Les miradors

Paseo 21 de mayo, mirador, Valparaiso

Crédit Photo : Shutterstock / De Diego Grandi

Que ce soit depuis l’Avenida Alemania, depuis le Paseo 21 de Mayo, le mirador Yugoslavo, le mirador Diego Portales ou à la sortie de l’ascenseur Polanco, vous aurez une vue imprenable sur Valparaiso, ses maisons colorées et sa baie. À ne pas manquer ! Si vous décidez de vous rendre dans le Cerro Polanco, faites-le en présence d’un Porteño, ce sera plus sûr.

6. Parque Cultural

Parque Cultural, Valparaiso, Chili

Crédit Photo : Shutterstock / De Diego Grandi

Amateurs·amatrices de photo et de peinture, venez visiter le Parque Cultural, qui abrite des collections d’art en tout genre. Vous pourrez également vous détendre sur les pelouses du site.

7. Le port de Valparaiso

Port de Valparaiso, Chili

Crédit Photo : Flickr – Casal Partiu

Que faire à Valparaiso ? Ville portuaire, il serait dommage de ne pas faire un tour au port ! Changez de décor et marchez le long des muelles. Vous vous éloignerez des fresques murales pour découvrir une autre facette de Valpo. Vue sous cet angle, la ville n’en perd pas son attrait et permet au voyageurs et aux voyageuses de découvrir l’univers d’un port de commerce. Entre porte-conteneurs, cargos et RoRo, vous ne saurez plus où donner de la tête !

8. La baie de Valparaiso

Baie de Valparaiso, Chili

Crédit Photo : Shutterstock / De SL-Photography

Si la balade sur le port vous a mis en appétit, vous pourrez poursuivre votre visite par une découverte du port et de la baie de Valparaiso en bateau. Vous approcherez de certains éléments de la flotte et apprécierez un point de vue différent sur les collines de Valparaiso.

9. Viña del Mar

Viña del Mar, Valparaiso, Chili

Crédit Photo : Shutterstock / De Diego Grandi

On la surnomme « la Ville Jardin » . Escale prisée lors d’un voyage à Valparaiso et réputée pour sa vie culturelle, Viña del Mar est une invitation au voyage à 8 kilomètres de Valparaiso. Là bas, bancs de sable blancs, rues pittoresques, musées et monuments, sports de plein air et gastronomie promettent une parenthèse aux décors de carte postale.

Profitez de votre passage à Viña del Mar pour flâner, observer un coucher de soleil et assister aux nombreux concerts qui rythment les lieux. Au mois de février, la ville vibre au son de son incontournable festival de musique.

Somme toute, visiter Valparaiso, c’est aussi passer par Viña del Mar !

10. Le musée des Beaux-Arts

Musée des Beaux Arts, Palais Baburizza, Valparaiso

Crédit Photo : Shutterstock / De Gubin Yury

Situé dans le Cerro Alegre, à l’intérieur du Palais Baburizza, le musée des Beaux-Arts vous en apprendra davantage sur l’histoire de Valparaiso. Vous découvrirez de nombreuses toiles et œuvres d’artistes chiliens et comprendrez l’organisation intérieure d’une maison typique de la région.

11. Les places de Valparaiso

Plaza Sotomayor, Valparaiso

Crédit Photo : Shutterstock / De Diego Grandi

Des places, à Valparaiso, il y en a ! La Plaza Echaurren et la plus vieille église de la ville, le Parque Italia et ses vieilles voiturettes pour enfants, la Plaza Descanso et ses petits restaurants, la Plaza Sotomayor, etc. Profitez d’un walking tour pour partir à leur découvertes et vous laisser porter par la douceur de vivre locale.

12. Pisco Sour, empanadas et autres spécialités locales

Manger des empanadas à Valparaiso

Crédit Photo : Shutterstock / De Pablo Rogat

Que faire à Valparaiso ? Se faire plaisir !

Boisson nationale s’il en est, le Pisco Sour est un mélange de Pisco et de citron. C’est une belle occasion de se reposer en terrasse !

Une petite faim ? Ne résistez pas à l’envie de croquer dans un ou plusieurs empanadas. Ces petits – ou plus gros – beignets sont fourrés à la viande, au fromage et/ou aux légumes. Testez également le pastel de choclo ou la chorrillana, plat très diététique, à base de viande, de fromage et de frites ! Le cevice, d’origine péruvienne, mais qui a conquis toute l’Amérique du Sud, est tout de même plus light !

Enfin, le Chili, et Valparaiso en particulier, sont réputés pour leurs glaces. Alors, laissez-vous tenter !

13. Mercado Cardonal

Ah… les marchés d’Amérique latine ! Comment y renoncer ? Visiter Valparaiso sans déambuler dans les allées du Mercado El Cardonal serait un sacrilège ! Profitez d’un choix large de fruits et de légumes pour vous refaire une santé !

14. La Sebastiana, la maison de Pablo Neruda

La Sebastiana, maison Pablo Neruda, Valparaiso

Crédit Photo : Shutterstock / De Diego Grandi

Si vous passez quelques jours à Valparaiso, vous devez de faire un tour dans la maison de l’enfant du pays, le célèbre poète Pablo Neruda.

Cette visite n’a rien d’ordinaire. Le charme de cette maison ne vous laissera pas indifférent. Aiguillé par l’audioguide, vous naviguerez de pièce en pièce au rythme des commentaires et de la voix de l’artiste, tout en profitant d’une superbe vue sur Valparaiso. La Sebastiana est située sur le Cerro Florida, en haut de l’avenue Ferrari.

15. Profiter des environs de Valparaiso

Zapallar, Valparaiso

Crédit Photo : Shutterstock / De abriendomundo

Si visiter Valparaiso n’a pas comblé votre appétit de découverte, profitez des environs qui ne manquent pas d’intérêt : le Parc de la Campana et ses forêts, la plage de Zapallar, la Laguna Verde, les paysages de vignes à perte de vue, etc.

Comment aller à Valparaiso ?

Depuis la France

Il est impossible d’aller à Valparaiso directement depuis Paris. Vous devrez obligatoirement passer par Santiago du Chili en prévoyant une escale, quoiqu’il existe quelques vols directs. Que vous voliez avec Iberia, Air France ou Latam, il faut compter entre quatorze et dix-huit heures de vol. Quel que soit votre choix, des comparateurs de vol, tel que Skyscanner, peuvent vous guider dans votre choix en vous proposant les meilleurs tarifs. Gardez en tête qu’une destination comme Valparaiso peut être accessible comme très chère selon vos dates de départs. Alors outre l’astuce de la réservation à l’avance ou du choix du hors saison, privilégiez les départs en milieu de semaine et optez pour un vol tardif ou au contraire très matinal pour faire des économies.

Depuis Santiago

En taxi

Vous ne peinerez pas à en trouver ! Il faut toutefois être sûr de prendre un taxi « officiel ». Par ailleurs, le coût est évidemment plus élevé qu’en passant par le bus.

En bus

Il s’agit de l’option la plus économique, puisque votre ticket vous coûtera environ 8 €. Au terminal de bus de l’aéroport, vous prendrez un car de la compagnie Turbus. Le trajet dure quatre heures et trente minutes jusqu’à Viña del Mar, environ deux heures jusqu’à Valparaiso. Les cars vous déposent au Terminal Rodoviario. Il est assez aisé ensuite de vous déplacer, en taxi, en trolley ou en micro-bus.

Avec une voiture de location

De nombreuses compagnies de location ont des comptoirs à l’aéroport. Cette solution est plus onéreuse, mais vous offre davantage de liberté.

Où loger à Valparaiso ?

De l’auberge de jeunesse à la chambre chez l’habitant, en passant par un hôtel de luxe ou un studio, vous pourrez trouver votre bonheur ! Si vous souhaitez goûter à l’ambiance si particulière de Valparaiso, choisissez un logement dans l’un des plus beaux cerros. Que ce soit dans le Cerro Bellavista, dans le Cerro Alegre ou dans le Cerro Miraflores, vous pourrez pleinement profiter des attraits de la ville quel que soit le quartier où vous choisissez de loger. Afin de vous aider dans votre recherche du meilleur rapport qualité/prix, vous pouvez vous tourner vers ce comparateur d’hôtels, qui vous proposera les meilleures offres en fonction de vos critères de recherche.

Alors, prêt·e à décoller pour le Chili ?

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire