Les 7 choses incontournables à faire dans la Vallée d’Aoste

avatar
Vallée d'Aoste

Venez visiter la Vallée d’Aoste, terre de paysages et de patrimoines exceptionnels, qui valent largement le séjour.

Pour visiter la Vallée d’Aoste (prononcez “ost”), plongez au cœur des Alpes, au croisement frontalier entre la France, l’Italie et la Suisse. D’ailleurs, ces influences internationales se ressentent beaucoup sur place : l’histoire, le patrimoine et la culture sont largement partagés.

Cette vallée est un véritable joyau pour les amateurs et amatrices de nature, mais aussi pour ceux que la Dolce Vita italienne attire. Entre stations de ski, château médiévaux et autres monts symboliques, partez à la rencontre d’une région au charme extraordinaire !

1. Aoste

Village d'Aoste

Crédit photo : Shutterstock – Anna Nahabed

Generation voyage a selectionné pour vous

La ville d’Aoste se trouve au centre de la vallée, ce qui en fait un lieu de départ idéal pour visiter la Vallée d’Aoste. Elle a donné son nom à la vallée et en est d’ailleurs la ville principale, en tant que capitale administrative. À proximité des stations de ski, la ville d’Aoste a des allures de village de montagne.

Riche de son histoire, ne manquez pas de visiter le Musée Archéologique qui présente une collection importante d’objets de l’époque gallo-romaine. Ou bien, rendez-vous auprès du Mur Romain, vestiges fascinants de l’époque romaine.

Sinon, attardez-vous à la cathédrale d’Aoste, une joyau architectural datant du XIe siècle, ayant subit de nombreuses transformations. Puis, arrêtez-vous devant l’Arche d’Auguste, un arc de pierre robuste, puisqu’il date de 25 avant J-C. ! Dans une mesure plus contemplative, n’hésitez pas non plus à visiter le centre historique d’Aoste, via ses ruelles étroites et pavées.

2. L’Observatoire de la Vallée d’Aoste

Observatoire d'aoste

Crédit photo : Shutterstock – escapetheofficejob

Generation voyage a selectionné pour vous

Il faut absolument découvrir l’Observatoire Astronomique de la Vallée d’Aoste, inauguré en 2003. Il permet, comme son nom l’indique, l’observation du ciel, grâce à des instruments modernes. Les experts tout comme les amateurs peuvent pénétrer l’Observatoire. Effectivement, il s’inscrit dans une démarche pédagogique de vulgarisation de la science astronomique.

À ses côtés, le Planétarium est accessible, pour y découvrir, sur un plan un peu plus thématique, ce qui se passe au-delà de notre Terre, dans le cosmos. Ne manquez pas les « Star Party », un événement annuel (septembre) articulé autour de conférences, et soirées à observer les étoiles.

3. La Forteresse de Bard (Forte di Bard)

Forteresse de Bard

Crédit photo : Shutterstock – leoks

Generation voyage a selectionné pour vous

Construite comme une citadelle, au sommet de son rocher, la Forteresse de Bard s’impose d’abord comme un avant-poste défensif, près des portes d’entrée française et suisse. Pendant très longtemps après sa construction, au XIXe siècle, elle conservera ce rôle militaire. Aujourd’hui, une grande partie de la structure est ouverte au public, abritant différents espaces culturels : Musée des Alpes, Vallée Culture, Musée des Frontières…

Le Musée des Alpes

Il est le musée principal et se trouve au premier étage de la Forteresse de Bard. Un musée quelque peu original qui retrace la longue histoire alpine et qui permet de découvrir la vie actuelle des lieux, à travers de très nombreux supports. Photographies, vidéos, bandes son ou même des objets… Une manière très ludique d’apprendre l’histoire des Alpes et en quelques sortes, de visiter la Vallée d’Aoste !

4. La Maison des Anciens Remèdes

maison-jovencan

Crédit photo : Facebook – Maison et jardins des anciens remèdes

Generation voyage a selectionné pour vous

Située à Jovençan, la Maison des Anciens Remèdes est un véritable hommage aux pratiques officinales alpines. En effet, mêlés aux légendes et à la culture valdôtaines, les recettes et remèdes traditionnels sont mis en valeur, dans le but de pérenniser leur usage. Car n’oublions pas qu’un ancien remède n’est pas un remède inefficace !

5. Le Parc national Grand-Paradis (Gran Paradiso)

Gran Paradiso

Crédit photo : Shutterstock – Stefano Zaccaria

Generation voyage a selectionné pour vous

Le Parc national Grand-Paradis occupe tout le sud-ouest de la Vallée d’Aoste, mais également une partie de la région Piémont. Sur près de 710 kilomètres carrés, partez à l’aventure, entre monts enneigés, vallées arborées et plaines verdoyantes. Une importante faune peut y être observée comme des chamois, marmottes, renards, bouquetins et même des aigles royaux.

Côté flore, il faut s’attendre à croiser des espèces typiques des lieux de montagnes, tels que les sapins, mélèzes, potentilles, ou l’Astragale queue-de-renard, endémique de la vallée. Découvrez aussi les nombreux lacs et forêts qui contribuent à ces paysages uniques.

Il s’agit d’une aire protégée ayant pour vocation la sensibilisation à la protection de l’environnement et du patrimoine naturel. L’institution du parc propose d’ailleurs régulièrement des activités dans ce but (randonnées à pieds ou à vélo, par exemple).

Le Jardin botanique alpin Paradisia

Au cœur du parc, un jardin botanique a vu le jour en 1955 à Valnontey dans le but de valoriser et conserver la flore du Parc national Grand-Paradis. Ce sont plus de 1 000 espèces végétales qui sont recueillies, entretenues et exposées, puis classées dans différentes collections (plantes officinales, pétrographie, lichens, ou chemin des papillons). Une manière unique de visiter la Vallée d’Aoste à travers sa nature préservée si exceptionnelle !

6. Les châteaux de la Vallée d’Aoste

Chateau de Fénis Aoste

Crédit photo : Shutterstock – leoks

Generation voyage a selectionné pour vous

La vieille histoire médiévale de la Vallée d’Aoste a vu naître de nombreux châteaux au fil des siècles. Des structures encore debout aujourd’hui, à l’architecture incroyable et robuste. Ainsi, découvrez d’abord les Châteaux d’Arnad, l’un supérieur et l’autre inférieur, datant respectivement des XIIe et XVIIe siècles. Seul le château inférieur est ouvert au public, car il appartient à la région, qui l’a restauré.

Le Château de Fénis est également un incontournable, rien que pour sa forme pentagonale et pour son histoire. Aucun besoin défensif n’a justifié sa construction, car il s’agit en réalité d’une habitation seigneuriale qui s’est vue équipée de tours au fil du temps.

D’autres châteaux jonchent les coteaux et vallons de la Vallée d’Aoste, n’hésitez pas à y regarder de plus près : Aymavilles, Pont-Saint-Martin, Châtillon

7. Pré-Saint-Didier

Pré Saint Didier Vallée d'aoste

Crédit photo : Shutterstock – Delpixel

Generation voyage a selectionné pour vous

Pré-Saint-Didier est un petit village de la Vallée d’Aoste, moins de 1 000 habitants y vivent à l’année. Pourtant, il est d’un charme incroyable et dispose de sources thermales dont l’exploitation remonte au XVIIe siècle.

Mais en dehors de cela, c’est aussi le lieu idéal pour toute la famille grâce au Parc Aventure Mont-Blanc. Dans le cadre idyllique de la montagne, avec comme horizon le Mont-Blanc, il s’agit là de découvrir des parcours ludiques et adaptés à différentes difficultés. Mais aussi et surtout, la poulie la plus haute et plus longue d’Europe ! À vous les sensations fortes !

Pour continuer de visiter la Vallée d’Aoste, ne manquez pas non plus les gorges Orrido que vous pourrez observer depuis la Passerelle panoramique de Pré-Saint-Didier. Cette passerelle vous offre un panorama sur toute la vallée et les monts alentours, avec les indications nécessaires pour que vous puissiez les reconnaître. Très ludique, il ne faut cependant pas avoir le vertige. En effet, la passerelle est en métal et solide, mais les plus sensibles pourraient rencontrer des difficultés.

À voir et faire également dans la Vallée d’Aoste

  • Découvrir la gastronomie alpine : fromages (fontina, bleu d’Aoste), charcuteries (Vallée d’Aoste Jambon de Bosses, à ne pas confondre avec un jambon industriel produit en Isère), vins… ;
  • Suivre un tour des vignobles italiens : cépages de pinot noir, Gamay, Prié rouge et blanc… ;
  • Faire de la randonnée (toute l’année) : Tour du Mont-Blanc, randonnée du Matterhorn, Gran Paradiso… ;
  • Descendre les pistes des stations de ski (en hiver) : Estoul, Courmayeur, Pont Serrand, Breuil-Cervinia… Et Cogne ou Rhême-Notre-Dame pour le ski de fond ;
  • Se détendre dans l’une des stations thermales de la Vallée d’Aoste : Saint-Vincent, Pré-Saint-Didier… ;
  • Voir la Cascade du Gouffre des Busserailles à Valtournenche ;
  • Visiter Breuil-Cervinia, Courmayeur, Aymavilles, Saint-Vincent et toutes les autres villes qui font le charme de la Vallée d’Aoste.

Comment aller dans la Vallée d’Aoste ?

La Vallée d’Aoste est traversée par un grand axe routier principal dont l’entrée en Italie s’effectue par le Tunnel du Mont Blanc. Cet axe passe par les villes telles que Courmayeur, Aoste, Saint-Vincent ou Bard. Depuis la France, deux choix s’imposent : arriver via Bourg-Saint-Maurice depuis Chambéry ou par Chamonix depuis Annecy ou Genève (Suisse). Et ce, si vous choisissez d’arriver en voiture.

Pour les personnes désirant arriver en avion, optez pour l’aéroport de Turin, à environ une heure de trajet en voiture. Sinon, l’aéroport de Genève est tout à fait envisageable, car il se trouve à moins de deux heures de route. Afin de trouver les meilleures options pour votre trajet en avion, n’hésitez pas à consulter un comparateur de vol comme Skyscanner.

À lire aussi :
Trouver un parking pas cher à l’aéroport de Turin
Trouver un parking pas cher à l’aéroport de Genève

Autre possibilité et non des moindres, venir à la Vallée d’Aoste en train. Très économique sur le plan du budget, le train est un allié. La gare d’Aoste est relativement bien connectée au reste du pays, notamment Turin ou Milan. Mais la vallée est aussi bien reliée, car si certains trains ne montent pas aux vallées latérales, de nombreux bus aux horaires impeccables le feront.

Où loger dans la Vallée d’Aoste

Étant une région assez touristique, les établissements de la vallée font absolument tout pour satisfaire leur clientèle. Il y a beaucoup d’hôtels qui favorisent les activités spécifiques. Comme par exemple, le bien-être (le réseau Wellness très réputé) ou ceux qui s’adressent à une clientèle cycliste (les Bike Hotels). Pour trouver la solution qui vous correspond le mieux n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’hôtels.

Pour savoir où loger dans la Vallée d’Aoste, définissez le type de séjour que vous souhaitez y passer. Les personnes qui viennent visiter la Vallée d’Aoste dans sa globalité pourront imaginer dormir dans les hôtels, chambres d’hôte ou les Airbnb de Courmayeur,Aoste, Jovençan ou Saint-Vincent. En outre, les amateurs et amatrices de ski se laisseront facilement tenter par les châlets de montagne, très courants aux abord des stations (ou dans les stations, directement).

Comment avez-vous trouvé cet article ?
3 avis (4/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
3095
  1. avatar

    Très beau reportage

Laisser un commentaire ou