Les 9 choses incontournables à faire à Rosario

avatar

Vous partez visiter Rosario, troisième plus grande ville d’Argentine ? Créez votre voyage idéal entre visites et détente grâce à notre sélection d’incontournables.

Ville profondément liée à l’histoire argentine, Rosario s’étale le long des berges du Rio Paraná, à seulement 4 heures de la capitale Buenos Aires. Malgré sa taille qui en fait la troisième plus grande ville du pays, elle reste agréable grâce à de nombreux espaces verts et à son centre-ville traversé par le fleuve. Visiter Rosario, c’est faire l’expérience des nombreuses facettes de la culture argentine à travers ses musées, ses restaurants, ses îles et son célèbre monument au drapeau.

À lire aussi : Les 11 plus beaux endroits à visiter en Argentine

1. Le Monument au Drapeau

Monument au drapeau, Rosario

Crédit photo : Shutterstock / Anibal Trejo

C’est à Rosario qu’a été créé le drapeau argentin. Durant les guerres d’indépendance dans les années 1810, le colonel Manuel Belgrano est chargé de la surveillance de la région de Rosario et du fleuve Paraná. Il crée le drapeau bleu et blanc sur le modèle de la cocarde argentine. Pourquoi le bleu ? Tout simplement pour éviter la confusion avec la couleur rouge utilisée par les royalistes. Celui-ci est hissé pour la première fois le 27 février 1812.

Le Monumento Histórico Nacional a la Bandera est le siège de toutes les manifestations importantes à Rosario. La dépouille du colonel Belgrano repose dans la crypte de cette colonne de 78 mètres de haut. Situé sur les berges du fleuve, il vous assure une promenade sympathique entre son parc et son esplanade, et retrace les débuts de l’état Argentin. Après avoir admiré l’imposant monument, ne manquez pas le monument aux soldats tombés pour les îles Malvines. Arrêtez-vous notamment à la galerie des drapeaux américains.

2. Le Rio Paraná

Toute la ville de Rosario est tournée vers le Rio Paraná. Une promenade de 15 kilomètres longe les rives du fleuve, l’idéal pour une ballade au coucher du soleil ou un verre en terrasse.

Privilégiez la Costanera Sur pour ses restaurants typiques et la Costanera Norte si vous souhaitez vous baignez. De nombreuses activités nautiques sont également proposées, et vous pourrez vous rendre en kayak ou en ferry sur les îles du Rio Paraná.

3. La Cathédrale Notre-Dame-du-Rosaire

 La Cathédrale Notre-Dame-du-Rosaire, Rosario

Crédit photo : Shutterstock / Anibal Trejo

Située non loin du Monument National au Drapeau et faisant face à la Plaza 25 de Mayo, la Basílica Catedral de Nuestra Señora del Rosario a été construite à la fin du XIXe siècle. Vous pourrez admirer les deux tours de la façade ainsi que l’impressionnante coupole qui la surmonte. A l’intérieur, c’est tout un patrimoine qui vous attend. C’est d’abord le détail de la peinture représentant Notre-Dame du Rosaire qui attire le regard. L’autel en marbre et les orgues fabriqués en Italie viennent à leur tour sublimer le lieu.

Le Palacio de los Leones, qui abrite la mairie, est situé à quelques pas. Lui aussi mérite le détour, avec sa belle façade rouge et ses deux statues de lions qui montent la garde à l’entrée.

4. Museo de los Niños Alto

Si vous cherchez que faire à Rosario en famille, rendez-vous au musée des enfants. Conçu spécialement pour les petits, ce lieu interactif leur propose des espaces propices au jeu et à la créativité. Ils peuvent ainsi se mettre dans la peau d’adultes et jouer au médecin, au vendeur ou au journaliste. Le tout, dans des décors ludiques, mettant en scène différents bureaux, cabinets et magasins. Le musée a été pensé pour aider au développement de l’enfant, en lui permettant d’apprendre tout en s’amusant.

5. Parc de l’Indépendance

Parc de l'Indépendance, Rosario

Crédit photo : Shutterstock / buteo

Pour vous extraire de l’ambiance citadine, rien de mieux qu’une promenade dans le Parque de la Independencia. Premier parc de la ville, cet immense espace vert accueille un lac et deux musées. Vous pourrez y passer un long moment entre visites et détente, et pourquoi pas pique-niquer sur l’une de ses nombreuses pelouses à l’ombre d’un arbre.

La fontaine des espagnols, le jardin français ainsi que la roseraie constituée de 37 espèces et pas moins de 7500 roses font partie des incontournables. Les vendredi, samedi et dimanche, un spectacle sons, lumières et eau fait le bonheur des petits comme des grands.

6. Maison et circuit touristique du Che

Impossible de visiter Rosario sans penser au Che. Au 480 de la rue Entre Rios, on trouve la porte de l’immeuble ou est né Ernesto Guevara de la Serna ou « Che Guevara« .

Malheureusement, impossible de visiter l’édifice, seule une plaque indique que vous êtes au bon emplacement. Vous pouvez néanmoins suivre la trace du « comandante » en vous rendant Plaza de la Cooperación, ou une immense peinture de Ricardo Carpani représente le révolutionnaire. Pour finir votre pèlerinage, visitez le parc Hirigoyen, où trône une statue monumentale du personnage. Elle a été fabriquée à partir de 75000 clés données par les habitants de Rosario et des contributeurs du monde entier.

Visiter Rosario constitue la première étape du circuit touristique autour de Che Guevara, qui vous emmène ensuite dans la province de Misiones, puis à Alta Gracia et San Martín de los Andes.

7. Un match de football

Visiter Rosario, c’est aussi sentir l’engouement des argentins pour le football. En effet, c’est ici qu’est né l’un des meilleurs joueurs du monde, le talentueux Lionel Messi. Nombreux sont les Rosarinos qui vouent un culte à La Pulga (la puce), sobriquet affectif donné au footballeur pour sa petite taille.

Les deux clubs de la ville, Rosario Central et Newell’s Old Boys se disputent les premières places du championnat. Sans nul doute, assister à un match est donc une expérience incomparable ! Les hinchas (supporters) des deux clubs sont parmi les plus fervents du pays. Et si vous avez de la chance, vous pourrez assister au derby entre les deux équipes de Rosario, ambiance électrique garantie !

8. Les musées d’art contemporain

A Rosario, deux musées valent le détour : Le Museo Municipal de Bellas Artes Juan B Castignino et le Macro (Museo de Arte Contemporáneo de Rosario). Le Macro a été créé suite au succès du premier, et les deux musées collaborent et échangent régulièrement des pièces de leurs collections.

Vous accéderez à la plus grande collection d’art contemporain du pays. Outre les milliers d’oeuvres, les musées hébergent aussi des expositions temporaires d’artistes argentins ou internationaux. Des concerts viennent notamment animer les lieux à l’occasion. Vous découvrirez les tendances de l’art argentin des dernières décennies, ainsi qu’une partie rassemblant des objets design. Une belle manière de se plonger dans la culture du pays !

9. Isla Celeste

Isla Celeste, Rosario

Crédit photo : Instagram – a.abayay

De nombreuses îles émergent du fleuve et sont l’occasion de s’offrir une pause baignade et farniente pendant votre visite de Rosario. La plus connue est l’Isla Celeste, située presque en face du Monument au Drapeau. Depuis celui-ci, rendez-vous à la estación fluvial et embarquez sur un ferry qui vous déposera sur l’une des plages de l’île. Vous pourrez ensuite déjeuner sur l’une des terrasses de restaurants en regardant le ballet des bateaux qui glissent sur les eaux calmes du fleuve.

Posez votre serviette sur la plage ou louez un transat à la journée, et rafraîchissez vous dans les eaux tropicales du Rio Paraná. Les plus aventureux partiront à la découverte de l’île et pourront passer la nuit à la belle étoile dans un camping au bord de l’eau.

Comment aller à Rosario ?

Pour aller visiter Rosario, différents moyens de transport s’offrent à vous : avion, train et voiture.

En avion

L’aéroport de Rosario est l’aéroport international de Rosario – Islas Malvinas. Il est situé à une heure de vol de Buenos Aires. Depuis l’Europe, il n’existe pas de vol direct pour se rendre à Rosario : optez donc par exemple pour un vol jusqu’à Buenos Aires (entre 11h et 14h au départ de la France). Les avions y font généralement escale ! Depuis Buenos Aires, il vous suffira de prendre une correspondance pour Rosario. Pour trouver les compagnies internes qui assurent le transit vers Rosario, nous vous conseillons d’utiliser le comparateur de vols Skyscanner. C’est également sur ce comparateur que vous trouverez les meilleures offres selon vos dates de départ.

En train

Vous pouvez emprunter le train depuis Buenos Aires pour vous rendre à Rosario. Un départ a lieu tous les jours depuis la gare de Retiro à 17h30, pour une arrivée à Rosario à 23h55 et une durée de voyage de 6h25.

Dans l’autre sens, le train quitte Rosario à 1h du matin pour une arrivée à 7h28 en gare de Retiro à Buenos Aires.

A noter : depuis Córdoba, comptez 11h30 et 25h depuis Tucumán.

En voiture ou en bus

Le temps du trajet dépend de votre ville de départ.

  • Córdoba : 5h en bus et 3h45 en voiture,
  • Mendoza : 11h en bus et 9h en voiture,
  • Santa Fe : 2h10 en bus et 1h40 en voiture,
  • Buenos Aires : empruntez la RN 9, vous atteindrez Rosario en 3H. Des bus partent toutes les 30 minutes du terminal Retiro et vous emmènent au Terminal Mariano Moreno de Rosario en 4h.

Où loger à Rosario ?

En fonction de vos envies, vous trouverez un grand nombre d’offres d’hébergement dans plusieurs quartiers de Rosario. Le centre-ville, au bord du Rio Paraná, compte une multitude d’hôtels pour tous les budgets. Si vous optez pour l’hôtel, pensez à jauger les prix et avis sur un comparateur d’hôtels.

Vous préférez louer un logement complet ? Rendez-vous sur Airbnb et autres plateformes locatives entre particuliers. Tournez-vous vers le quartier de Las Malvinas. Vous trouverez votre bonheur entre appartement au calme en famille ou au cœur de la vie nocturne de la ville pour un séjour entre amis. Si vous êtes à la recherche d’exotisme, nous vous conseillons de réserver quelques nuits sur l’Isla Celeste, en camping ou chez l’habitant.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire