Les 7 choses incontournables à faire à Potosí

avatar

Visiter Potosí : quelles sont les meilleures choses à faire et voir dans la ville de l’argent ? Découvrez notre sélection d’incontournables.

La ville de Potosí en Bolivie se trouve au sud-ouest du pays, à 150 km de Sucre. Elle se situe sur la route du Salar d’Uyuni et constitue donc souvent une étape lors d’un voyage en Bolivie. Capitale de l’état du même nom, Potosí est connue pour être la ville la plus haute du monde avec ses 4090 m d’altitude et donne ainsi souvent, l’impression de manquer d’air.

Au début du XVIe siècle, les Conquistadors ont découvert d’importantes sources d’argent dans la colline qui surplombe la ville. Celle-ci est nommée depuis « Cerro Rico »ou « Montagne Riche ». Pendant des années, l’exploitation minière a permis d’enrichir l’Empire espagnol et a fait de Potosí l’une des cités les plus riches d’Amérique du Sud. De nos jours, l’exploitation de cette colline, épuisée en argent et en zinc, fait encore travailler nombre d’habitants dans la ville, notamment pour l’étain. Ce travail, désormais peu lucratif, constitue d’ailleurs un risque pour le reste de la ville. La menace d’écroulement du Cerro Rico a contribué à inscrire Potosí sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO en péril en 2014.

Visiter Potosí, c’est donc s’aventurer dans une ville baignée par une ambiance particulière, qui ne peut laisser indifférents. Vous cherchez que faire à Potosí durant votre séjour ? Voici, pour vous aider, une sélection des points d’intérêts qui marqueront votre voyage.

1. La vieille ville

Que faire à Potosí ? Commencez par arpenter ses ruelles piétonnes bercées par des maisons coloniales aux couleurs chaudes. Ces maisons témoignent de l’histoire prospère de cette ville minière, tout comme de son passé douloureux. Vous pouvez commencer par la visite de la place centrale qui constitue le cœur de la ville et sillonner autour de ses bâtiments et églises et vous laisser porter dans la vieille ville, à la découverte de ses commerces locaux et de son patrimoine singulier.

2. La Casa de la Moneda

Casa de la Moneda, Potosí

Crédit photo : Flickr – Dan Lundberg

Durant des siècles, la prospérité des Espagnols à Potosí a été assurée par le travail de l’argent, récupéré au sein des mines, pour le transformer notamment en pièce de monnaie. Cet artisanat éprouvant était assuré par des esclaves contraints au travail forcé. La Casa de la Moneda retrace ainsi le passé de la ville autour de cette industrie. Les salles y sont nombreuses, le musée est interactif et les visites guidées sont très intéressantes.

De plus, le bâtiment colonial qui abrite la Casa de la Moneda, datant de 1753, est le plus grand jamais construit par les Espagnols. Ce qui confère à la Casa de la Moneda la réputation de plus beau musée du pays. Lorsque l’on cherche que faire à Potosí, c’est une activité à ne pas rater.

3. Le Couvent Santa Teresa

La visite du couvent de Sainte-Thérèse permet de découvrir un superbe bâtiment riche d’histoire, qui a accueilli des centaines de jeunes femmes à travers les années pour mener une vie religieuse, avec des règles très strictes. Lors de la visite guidée, on arpente les différentes parties de l’édifice tout en apprenant les détails du fonctionnement du couvent. Santa Teresa est un bel endroit à visiter à Potosí.

4. La Cathédrale de Potosí

La cathédrale de la ville, datant de 1808, a été construite en pierre et en brique dans un style néo-classique. Elle est caractérisée par une grande coupole et trois nefs à l’intérieur, ainsi qu’un superbe orgue allemand. Si vous cherchez que faire à Potosí, ne manquez donc pas cette découverte ainsi que celle de ses nombreuses églises. On en compte plus de quatre-vingt dans la ville.

5. Le Cerro Rico

Cerro Rico, Potosí

Crédit photo : Flickr – TomaB

L’intérêt majeur d’un passage par Potosí repose sur la découverte de cette précieuse montagne qui a alimenté des siècles d’histoire : le Cerro Rico. Cette colline possédait l’une des plus grandes exploitations d’argent au monde. Du haut de ses 4786 m, on peut découvrir une vue panoramique sur la ville, mais également sur les alentours comme la cordillère de Kari Kari, le Tahuaco Nunu et le volcan Nuevo Mundo. Visiter Potosí sans voir le Cerro Rico de plus près serait un véritable sacrilège.

6. La lagune de Tarapaya

À 26 km seulement de Potosí, on pourra découvrir l’Ojo del Inca qui est un site naturel possédant des eaux thermales curatives. Cette lagune de forme circulaire attire les visiteurs pour les bienfaits de ses eaux, dont la température se situe entre 25 et 30°C. Le paysage superbe qui l’entoure ne gâche en rien l’expérience. Si vous passez quelques jours à Potosí et que vous vous demandez que faire après avoir vu la ville, ne manquez pas d’explorer cette douce région.

7. Incontournable ou à éviter ? Les mines d’argent de Potosí

Pour bien visiter Potosí, faut-il nécessairement passer par ses mines d’argent ?

Malgré les années, le travail éprouvant des mineurs est toujours d’actualité à Potosí. Ceci, alors que le minerai d’argent est vide et que l’on y exploite désormais l’étain, beaucoup moins cher. Chaque jour, des mineurs, adultes et enfants, s’affairent dans un couloir sombre pour recueillir cette matière précieuse. Ceci en poussant des chariots de plusieurs centaines de kilos, dans un environnement poussiéreux, où les décès sont malheureusement courants.

Un travail éreintant et dangereux que les touristes de passage par Potosí sont invités à découvrir lors d’excursion. L’intérêt est bien sûr de compatir à la dureté de leur travail et de leur venir en aide par des dons.

Voyeurisme ? Tourisme de la misère ? Entretien d’un système corrompu ? Toutes ces questions se soulèvent néanmoins lorsque l’on envisage de visiter les mines de Potosí.

Lors des visites, on sera invités à s’amuser dans les galeries, en jouant avec la dynamite ou en poussant les chariots quelques minutes, alors qu’à côté, les travailleurs font cette expérience sans pause, contraints de vivre souvent sur place, tout en étant sous-payés et en n’atteignant pas l’âge de la retraite. Chacun prendra donc la décision en fonction de son ressenti. Cela contribue-t-il à alimenter cette exploitation minière et humaine ou cela apporte-t-il un vrai bénéfice aux mineurs ?

Comment aller à Potosí ?

Potosí n’est pas forcément une étape rêvée lors d’un voyage en Bolivie, mais son emplacement stratégique la rend très visitée par les touristes. En effet, en allant dans la direction du Salar d’Uyuni ou de Sucre, on passera forcément par Potosí. Il existe donc de nombreux moyens de transport entre ces deux villes, notamment des bus au départ d’Uyuni ou de Sucre (comptez 3 à 4 h de trajet).

Même si il existe des vols en direction de Potosí au départ de la France, nous vous conseillons plutôt de prendre l’avion jusqu’à Sucre par exemple, pour ensuite rejoindre Potosí en train ou en bus (pour cette première étape, optimisez les vols au meilleurs prix en jetant un oeil sur le site de notre partenaire Skyscanner). Les lundis, mardis et mercredis, au départ de la gare « El Tejar » , plusieurs trains assurent le trajet Sucre/Potosí : le sens inverse est assuré les jours restants de la semaine, hors dimanche. En plus de découvrir de superbes paysages tout au long de votre voyage, vous avez l’assurance d’opter pour un moyen de transport économique pour rejoindre Potosí.

Où loger à Potosí ?

Que vous soyez à Potosí pour une nuit-étape ou que vous souhaitiez profiter véritablement de la ville, vous trouverez des établissements adaptés à vos envies pour visiter Potosí, en fonction notamment du quartier de votre choix. Les petits budgets trouveront des auberges de jeunesse bien entretenues et confortables. Koala Den notamment est très connue des backpackers, à l’instar des autres logements à prix attractifs à retrouver sur ce comparateur d’hôtels

Si vous souhaitez dormir chez l’habitant ou profiter du confort d’un appartement pour votre séjour, vous pouvez également vous tourner vers le site Airbnb qui propose un large choix à Potosí.

Vous savez désormais que faire à Potosí, destination plutôt discrète et pourtant appréciée des voyageurs. Et vous, avez-vous déjà visité Potosí ?

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée