Les 9 choses incontournables à faire à Malé

avatar
Réservez vos visites & activités à MaléVoir les offres

Vous partez pour les Maldives, cet archipel au large de l’Inde du Sud ? Découvrez les incontournables à visiter à Malé, sa capitale !

Savez-vous que Malé est la plus petite capitale au monde ? Avec ses 4,2 km², elle recèle pourtant bien des trésors à explorer ! Centre économique, politique et culturel des Maldives, l’île des Sultans est un passage incontournable lors de votre séjour dans l’archipel. Fief des dynasties maldiviennes, la ville possède aussi un riche patrimoine islamique, avec de très belles mosquées et un centre culturel et religieux incroyable. En somme, visiter Malé, malgré sa petitesse, est très agréable.

À Malé, vous découvrirez le visage authentique des Maldives. Les maisons traditionnelles construites en corail bordées de cocotiers et frangipaniers, les constructions plus modernes, la vie quotidienne des habitants. Naturellement tournée vers la mer, le cœur de son activité se concentre autour des ports et des marchés du nord de l’île.

Capitale grouillante de vie, c’est ici qu’il faut venir pour partir à la rencontre des Maldiviens et de leur mode de vie ! Pour vous aider à organiser votre séjour dans la capitale, nous avons sélectionné pour vous les 9 choses incontournables à faire à Malé !

À lire aussi :
Les 11 choses incontournables à faire aux Maldives
Dans quel quartier loger à Malé ?

1. La Grande Mosquée de Malé et le centre islamique

La Grande Mosquée de Malé

Crédit Photo : Shutterstock / Matyas Rehak

Parmi les choses à faire à Malé, visiter la Grande Mosquée est un incontournable.

Dominant l’horizon avec sa gigantesque coupole dorée, l’édifice fait partie des plus importants centres islamiques d’Asie. C’est aussi la plus grande mosquée des Maldives. Financée par les États du Golfe, la Libye et le sultanat de Brunei, elle est relativement moderne puisque inaugurée en 1984. Sa cour est pavée d’un carrelage de marbre de Grèce, sa salle de prière ornée de tapis pakistanais, de lustres clinquants et de panneaux de bois sculptés. Ce grand centre islamique abrite aussi un auditorium, une bibliothèque et les bureaux du Conseil supérieur des Affaires islamiques.

On peut visiter la mosquée entre 9h et 17h, en dehors des heures de prières. Les hommes doivent porter un pantalon long et les femmes, une robe ou une jupe longue.

2. Le Musée National des Maldives

Le Musée National des Maldives

Crédit Photo : Shutterstock / mikluha_maklai

Inauguré le 11 novembre 1952 par le Premier ministre de l’époque, Mohamed Amin Didi, le Musée national renferme une belle collection d’objets historiques. Les explications permettent de retracer le passé des îles de l’archipel depuis l’Antiquité, notamment la période pré-islamique.

Parmi les objets exposés figurent des armes, des objets religieux et domestiques. Un très beau panneau en bois sculpté d’inscriptions en arabe et en thaana témoigne de la conversion des Maldives à l’islam en 1153. Parmi les pièces les plus importantes du musée, ne manquez pas la tête de Bouddha en corail blanc. Instruments de musique utilisés lors des fêtes rituelles, maquettes de dhonis de pêche, objets en laque typiques de l’art maldivien sont également à voir.

3. Le Sultan Park

Le Sultan Park

Crédit Photo : Shutterstock / Olesya Dubrovina

Vous voyagez avec des enfants et vous vous demandez que faire à Malé ? Optez pour un espace vert !

Seul grand parc de la ville, le Sultan Park est très fréquenté par les Maldiviens. Situé près de Chandhanee Magu, il a autrefois abrité le palais du Sultan, avant d’être détruit au début de la Seconde République, en 1968. Seule une aile du palais est encore visible. Véritable oasis de verdure, le Sultan Park possède une riche végétation composée, entre autres, de nénuphars, de roses, de banians et d’orchidées. Calme, le jardin public offre beaucoup de bancs et d’ombre pour s’asseoir et se détendre. Les enfants aiment jouer sur les installations prévues pour eux.

C’est donc un excellent endroit où venir se détendre en famille, loin de l’agitation des rues de la capitale.

4. Les marchés

Les marchés de malé

Crédit Photo : Shutterstock / Matyas Rehak

Visiter Malé, c’est aussi partager le quotidien des locaux. Si vous souhaitez sentir battre le cœur de la capitale, rendez-vous dans ses marchés ! Grouillant de vie et de monde, le marché aux fruits et légumes rassemble les vendeurs de tout le pays.

Déambulez dans ses allées pour découvrir les produits typiques de l’archipel : noix de coco, bananes, mais aussi feuilles de bétel à mâcher, fourrées de diverses épices. Le dépaysement est également assuré au marché aux poissons.

Ici, il faut venir à l’arrivée des pêches du jour transportées depuis le port voisin, pour admirer thons géants, poulpes et mérous. Vous verrez peu de femmes dans ce marché, mais ne vous inquiétez pas : les étrangères y sont tout à fait acceptées. Jouxtant le marché aux poissons, le marché au bois est lui aussi fréquenté majoritairement par les hommes. On y vend le bois de cocotier, importé des îles environnantes.

5. Hukuru Miskiiy

Hukuru Miskiiy

Crédit Photo : Shutterstock / Matyas Rehak

Comment visiter Malé sans voir ses monuments religieux ? La mosquée de Hukuru Miskiiy a été construite en 1656 au temps du sultan Ibrahim Iskandar 1er. Située face au Mulee-aage, on lui donne aussi le nom de Vieille Mosquée du Vendredi.

Construite en blocs de corail, elle figure parmi les plus beaux monuments des Maldives. Cette très ancienne bâtisse mérite à elle seule que vous fassiez le détour pour visiter Malé. Son intérieur est richement ornementé de panneaux de teck et de bois de santal. Son extérieur est remarquable : les blocs de corail sont si parfaitement imbriqués qu’il n’y a aucun joint pour les assembler ! Contrairement à la Grande Mosquée, Hukuru Miskiiy n’est pas orientée en direction de La Mecque. Bâti sur les ruines d’un temple solaire, l’édifice regarde vers l’est.

A noter : il n’est pas possible d’y pénétrer pendant les heures de prière. Le reste du temps, vous pourrez la visiter en demandant l’autorisation et en respectant les usages locaux.

6. Theemuge

THEEMUGE

Crédit photo : Instagram – atheeeph

Situé dans le quartier Maafannu, Theemuge est l’ancien palais présidentiel où l’ex-président Gayoom a résidé entre 1998 et 2008. S’il n’occupe plus cette fonction depuis 2008, il abrite en revanche aujourd’hui la Cour suprême des Maldives. Ainsi, visiter Malé c’est découvrir de nombreux monuments politiques.

Grande demeure blanche et bleue, son architecture raffinée mêle tradition et modernité. Le Theemuge doit son nom à la dynastie des premiers dirigeants musulmans des Maldives de la fin de la dynastie lunaire (1141 à 1388).

7. Jumhooree Maidan

Jumhooree Maidan

Crédit Photo : Shutterstock / Anaya Photograph

Situé le long du front de mer au nord de Malé, Jumhooree Maidan est aussi communément appelé place de la République.

Créé en 1989, c’est un endroit très prisé des Maldiviens. Avec sa pelouse et sa végétation luxuriante, il est très agréable de venir s’y promener, s’arrêter sur un banc, profiter de l’air marin. On y croise les habitants tout juste sortis du travail qui viennent se détendre le long de la jetée.

Tout au long de l’année, le square est un important point de rassemblement pour les événements. Des spectacles de plein air ont lieu également ici. Visiter Malé en flânant dans les rues est très agréable.

8. Mulee-aage

Theemuge

Crédit Photo : Shutterstock / Olesya Dubrovina

Imposante bâtisse coloniale de couleur bleue et blanche, le Mulee-aage se dresse face à la mosquée Hukuru Miskiiy, à mi-chemin entre la jetée et le marché aux poissons. Visiter Malé en découvrant le passé politique est très intéressant.

La demeure commandée par le sultan Shamsuddin III pour l’offrir à son fils a été imaginée en 1913 par un architecte sri-lankais. Après plusieurs années de travaux de construction, elle a finalement été achevée il y a tout juste cent ans, en 1919. Palais présidentiel une première fois en 1953, l’édifice abrite à nouveau la résidence du gouvernement depuis 2009. On peut admirer l’architecture du palais depuis le beau jardin qui l’entoure.

9. La plage artificielle de Malé

plage artificielle

Crédit Photo : Shutterstock / Jag_cz

Comment visiter Malé, et les Maldives en général, sans aller à la plage ? Le littoral oriental de la ville a été aménagé en une jolie petite plage artificielle. Dédiée aux loisirs, le front de mer possède nombre de cafés et de snacks. On y trouve aussi des terrains de football et de cricket.

En poussant plus au nord, du côté des ferrys qui partent vers l’aéroport, vous trouverez le Majeediyya Carnival, un espace d’attractions foraines, ainsi qu’un bowling et des restaurants.

Comment aller à Malé ?

En avion depuis la France

Malé étant une île située dans l’archipel des Maldives, le moyen le plus commun pour s’y rendre est de prendre l’avion. Plusieurs compagnies aériennes internationales de renom proposent des billets pour cette destination. Depuis Paris, comptez une escale car il n’y a pas de vol direct. Lors de votre recherche, pensez à comparer les prix sur un site tel que Skyscanner, vous pourrez choisir parmi les meilleures offres selon vos dates de séjour. Côté tarif d’ailleurs, attention aux périodes touristiques ! Si en février vous pouvez obtenir un billet à 300€ l’aller, il vous en coûtera près de 1000€ en juin. Privilégiez donc les périodes hors saison estivale et vacances scolaires.

Une fois sur place, sachez que l’aéroport international ne se trouve pas directement sur l’île de Malé. La capitale est si petite qu’il a en effet été impossible d’y construire un aéroport ! Les avions de ligne atterrissent donc sur l’île voisine de Hulhumale, à quelques kilomètres. À votre arrivée, vous pourrez emprunter un dhoni, une embarcation traditionnelle, pour circuler jusqu’à Malé. Les dhonis font la navette la journée à un rythme très régulier (toutes les 15-30 minutes). Ensuite, le mieux est de visiter Malé à pied ou éventuellement de prendre un taxi. Assurez-vous d’avoir négocié et fixé la course avant de monter dans le véhicule.

En speed-boats ou hydravion entre les îles

Entre les îles de l’archipel, vous pourrez utiliser les dhonis, les speed-boats pour les plus longues distances, ou les hydravions de la compagnie Maldivian Air Taxi.

Où loger à Malé ?

Dormir à Malé est facile. La capitale comprend de nombreux hôtels nichés entre des espaces verts où il fait bon flâner pour échapper à la foule. Étant donné la faible superficie de la ville, vous serez forcément à proximité des principaux sites à visiter à Malé. Vous logerez au cœur de l’activité urbaine et sociale et pourrez compter sur de nombreux commerces de proximité. Sur l’île de 2,5 km de long pour 1 km de large, tout peut se faire à pied.

Prévoyez un budget relativement conséquent, l’offre d’hébergement étant relativement chère. Comptez 75 à 100 $ pour une chambre double à bas prix et minimum 200 $ par jour pour une chambre plus luxueuse. Pour trouver un hôtel au meilleur prix, le mieux est de faire un tour sur comparateur d’hôtels. Ce dernier vous sélectionnera les offres les plus intéressantes selon vos dates et options de séjour. Vous pouvez aussi opter pour un logement Airbnb, une solution peut-être plus accessible avec une expérience tout aussi authentique.

À lire aussi : Sur quelle île loger aux Maldives ?

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée