Les 8 choses incontournables à faire à Castries

avatar
Réservez vos visites & activités à CastriesVoir les offres

Vous partez visiter Castries, la capitale de Sainte-Lucie dans les Antilles ? Découvrez les 7 choses incontournables à voir et à faire sur place !

La charmante petite ville de Castries est la capitale de Sainte-Lucie, cette île des Petites-Antilles, dans la mer des Caraïbes. Ville portuaire, elle est aussi la principale cité commerçante de l’île. Castries et ses alentours méritent d’être visités, tant pour l’atmosphère créole qui y règne que pour la beauté des paysages.

Flâner au marché, faire un peu de shopping ou faire des sorties direction la plage… Les prétextes à une belle balade ne manquent pas ! Son ambiance décontractée, sa belle cathédrale et ses vestiges coloniaux en font une destination de choix. C’est d’ailleurs le point de départ de la plupart des voyageurs qui arrivent à Sainte-Lucie.

Vous vous demandez quels sont les principaux lieux qu’il faut voir lorsque l’on vient visiter Castries ? Découvrez ici notre sélection des incontournables !

À lire aussi : Les 13 choses incontournables à faire à Sainte-Lucie

1. Le marché de Castries

Marché local à Castries, Sainte-Lucie

Crédit Photo : Shutterstock – fokke baarssen

Qui dit visiter Castries, dit faire une pause gourmande. Le marché coloré de Castries est idéal pour plonger dans l’ambiance caribéenne et acheter des souvenirs. Érigé en 1891 pour mettre en valeur les richesses naturelles de Sainte-Lucie, il compte près de 300 vendeurs permanents dans ses murs, sans compter la centaine de vendeurs de rue qui l’entoure les jours de marché. Depuis plus d’un siècle, ses toits rouges abritent les produits typiques des caraïbes, locaux ou non.

Les pêcheurs, fermiers, éleveurs et agriculteurs viennent vendre directement leurs produits sous une grande halle. Parmi les fruits et légumes tropicaux, bananes, ananas, cristophines, mangues, papaye, banane plantain, coco sont des incontournables. De même, ne manquez pas les épices : curry, gingembre, colombo, cannelle, anis étoilé, muscade, fèves de cacao…

Vous pouvez aussi vous régaler d’un petit plat créole préparé directement sur place : steak de thon grillé, gâteau de poulet, crabe farci. Si le marché de Castries se tient quotidiennement, il ne s’anime vraiment que le samedi matin.

2. Vigie Beach

Vigie Beach, près de Castries

Crédit photo : Flickr – jthornett

Si vous êtes en vacances à Sainte-Lucie, c’est sûrement parce que vous souhaitez profiter de ses plages merveilleuses. Vous avez raison ! De type tropical, le climat de l’île est tempéré par les alizés toute l’année. La destination est agréable tout au long de l’année, notamment pour lézarder au soleil.

Aussi, l’une des choses qu’il faut impérativement faire à Castries, c’est de profiter de Vigie Beach, une très jolie plage bordée de palmiers. Ici, le sable est doux, l’eau translucide et il y a de la place pour étendre sa serviette. Elle est aussi idéale avec des enfants, car la baignade y est facile. Les palmiers offrent de belles zones d’ombre. On peut aussi louer des transats et déjeuner dans ses restaurants de plage.

De plus, sa proximité avec l’aéroport fait de Vigie Beach un endroit de choix pour prendre la température de l’eau sitôt arrivé !

3. Le complexe commercial Pointe Séraphine

Centre commercial de la Pointe Séraphine

Crédit photo : Shutterstock / avilledorsa

Envie d’une session de shopping ? Rendez-vous à Pointe Séraphine, le lieu incontournable pour faire les boutiques en duty free ! Repaire bien connu des Nord-Américains en croisière, on y croise aussi des Antillais. Le lieu est touristique et l’on trouve quantité de boutiques de souvenirs. Il y a de quoi faire, même si vous trouverez davantage de produits artisanaux au marché de Castries.

Quelques magasins proposent aussi les fameux gâteaux Tortuga Rum Cakes et des sauces épicées typiques de l’île et des Antilles. Le vrai plus, c’est que tous les produits sont détaxés. C’est donc le lieu idéal pour acheter bijoux de luxe, cigarettes et alcool. Pour bénéficier de la détaxe, il faudra vous munir d’une pièce d’identité et d’un billet retour. Il est également possible de vous restaurer sur place. Pour vous rendre à la galerie marchande, prenez le ferry (le Hippo ferry) qui traverse la baie de Castries du marché à la Pointe Séraphine.

Bon à savoir : certains produits notamment numériques sont moins chers à Sainte-Lucie qu’en Europe.

4. La cathédrale de l’Immaculée Conception

La cathédrale de l'Immaculée Conception

Crédit photo : Shutterstock / Nenad Basic

C’est la plus grande cathédrale des Antilles, et vous la trouverez du côté du parc Derek Walcott. Fondée à partir de 1894, l’édifice catholique a depuis été élevé au rang de basilique mineure en 1992. Siège de l’archidiocèse de Castries, elle mesure 61 mètres de long et 30 mètres de large. Le toit de la cathédrale est fait de bois sur une charpente métallique. L’intérieur se compose de trois nefs et ses murs sont entièrement décorés de fresques. Celles-ci représentent des scènes bibliques et les médaillons de divers archevêques. Elles sont l’œuvre de l’artiste local Dunstan Saint-Omer.

La décoration de l’édifice porte des influences caribéennes et africaines. On trouve par exemple une vierge noire et un enfant. Sainte-Lucie, patronne de l’île du même nom, est représentée juste au-dessus de l’autel. Sur les murs, on peut lire des hommages rendus à des personnes disparues, en français.

5. La place et le parc Derek Walcott

La place Derek Walcott

Crédit photo : Shutterstock / Nenad Basic

Si vous venez visiter Castries, ne manquez pas de vous promener place Derek Walcott. Au cœur de la ville, à côté de la cathédrale de l’Immaculée Conception, ce parc est un lieu paisible, idéal pour se reposer. Deux statues trônent au milieu de la place. Il s’agit des bustes de deux prix Nobel locaux : Derek Walcott, poète et romancier saint-lucien prix Nobel de littérature en 1992 et Sir Arthur Lewis, lauréat du Nobel d’économie en 1979. Un peu plus à l’est, profitez de l’ombre imposante d’un arbre à pluie (samanea saman) vieux de quatre siècles.

Asseyez-vous sur un banc et regarder les habitants venir manger sur le pouce avant de reprendre le travail… Un joli kiosque complète l’ensemble. Il est notamment utilisé lors des concerts, comme le Saint Lucia Jazz Festival. Tout autour du parc enfin, les maisons anciennes et colorées se prêtent à de très belles photos.

6. La colline de Morne Fortune

Les collines Morne Fortune, vues depuis la mer

Crédit photo : Flickr – Robert Cutts

Fondée en 1650 par les Français, Castries porte le nom du maréchal de Castries, ministre de la marine de Louis XVI. La ville a été construite en damier sur Bananes Bay, au pied de la colline de Morne Fortune. C’est en grimpant en haut de cette colline, qu’on appelle aussi « colline de la chance » que vous vous rendrez compte de l’architecture de la ville. Pour arriver au sommet, à 845 mètres d’altitude, il suffit de prendre la route étroite et sinueuse qui longe le quartier résidentiel et la végétation. Sur place, vous trouverez les fortifications d’origine, d’anciens bâtiments militaire, ainsi que des canons et la forteresse Fort Charlotte.

Mais le plus marquant reste le panorama sur la capitale avec la mer des Caraïbes en toile de fond. La journée, vous pourrez vous détendre dans cet endroit très vert, à l’occasion d’un pique-nique par exemple.

Un conseil : n’hésitez pas à revenir le soir, quand la ville se pare de lumières !

7. Les maisons coloniales de Castries

La maison du gouvernement, bâtiment colonial

Crédit photo : Shutterstock / Lisa Stachan

Visiter Castries, c’est aussi flâner dans ses rues pittoresques, à la recherche de curiosités. Si elles sont peu nombreuses à avoir résisté aux cyclones et aux incendies, les anciennes demeures de l’époque coloniales sont à voir absolument. On les trouve notamment autour de la place Derek Walcott et de la cathédrale. Colorées et en bois, elles s’admirent tant pour leur architecture, leurs balcons, que pour leur intérieur.

Jetez un coup d’œil à celle de Fort-de-France pour son architecture métallique. Ne manquez pas non plus la Central Library, une demeure victorienne datant de 1925. Restaurée et toute de briques rouges, elle donne sur le square Derek Walcott. En sortant de la capitale, arrêtez-vous prendre une photo de la pittoresque Government House, la maison du gouverneur. Construite en 1895, de style victorien, elle a d’abord servi de résidence aux gouverneurs britanniques de l’île et accueille aujourd’hui le gouverneur général de Sainte-Lucie.

8. A faire aussi aux alentours de Castries

Toc Beach, Castries

Crédit photo : Shutterstock / Sherry Talbot

Vous venez de visiter Castries et vous vous demandez que faire à ses abords ? Pourquoi ne pas opter pour une séance de snorkeling à Toc Beach, une plage toute proche où les fonds marins sont propices à l’observation avec masque et tuba ? Un peu plus au nord, Rodney Bay possède aussi de belles plages, comme Reduit Beach, idéale pour la farniente ou pour pratiquer les sports nautiques. Au départ de Castries, vous pouvez aussi partir faire de la plongée pour découvrir la faune et flore marine.

Vous l’avez compris, toutes les sortes d’excursions vous attendent !

Comment aller à Castries ?

En avion depuis la France

Sainte-Lucie dispose de deux aéroports, tous deux desservis par des transports en commun. Le plus important est l’aéroport international de Hewanorra. Il se situe dans le Sud, à Vieux Fort, à un peu plus de 50 km de Castries. Bien plus proche, à seulement dix minutes de la capitale, l’aéroport George F. L. Charles propose un service aérien régional. Si vous logez dans un hôtel, la grande majorité propose des navettes jusqu’à l’aéroport.

Si vous arrivez de France, vous ferez certainement escale à Fort-de-France en Martinique, et arriverez finalement à cet aéroport. Sinon, vous avez aussi la possibilité d’un vol direct depuis la Grande-Bretagne. Le mieux est de comparer les prix proposés en utilisant un comparateur de billets comme Skyscanner.

En ferry depuis la Martinique

Par la mer, des ferries relient régulièrement la Martinique et les autres îles des Antilles à Sainte-Lucie. Des navettes font le trajet entre les aéroports et Castries.

Une fois sur place

Sinon, une fois sur place, plusieurs options vous permettent de vous déplacer pour rejoindre Castries :

  • Bus :un réseau de minibus assure le transport public dans la plupart des recoins de l’île et s’arrête au niveau des marchés des villes. Les tarifs sont économiques;
  • La location de voiture : vous pouvez louer un véhicule dès votre arrivée à l’aéroport ou au port. Vous aurez néanmoins besoin d’un permis de conduire temporaire délivré sur place moyennant environ 20 US$;
  • Le taxi : repérez les véhicules aux plaques d’immatriculation de couleur rouge commençant par « TX » et portant un macaron rouge. Les tarifs sont fixes, mais accordez-vous bien sur le prix avant de démarrer votre course. Des bateaux-taxis acheminent également les voyageurs depuis le port jusqu’aux plages avoisinant Castries.

Où loger à Castries ?

De son statut de capitale de Sainte-Lucie, Castries offre un large panel d’hébergements touristiques en tout genre. Selon votre budget, vous aurez le choix entre des guesthouses bon marché, des formules all inclusive, des boutiques-hôtels et des villas à prix élevés.

Pour vous y retrouver, n’hésitez pas à vous rendre sur un comparateur d’hôtels. Selon vos dates de séjour et vos envies, vous verrez ainsi en direct quelle est la meilleure option du moment.

À lire aussi : Dans quelle ville loger à Sainte-Lucie ?

Vous êtes enfin prêts à visiter Castries ! Il ne manque plus qu’à décoller et profiter de la ville. Bon voyage !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée