×
Mot de passe oublié ?

Les 11 choses incontournables à faire à Buenos Aires

Comparez et trouvez vos activités voyage
Les 11 choses incontournables à faire à Buenos Aires

Visiter Buenos Aires : quelles sont les meilleures choses à faire et voir dans la capitale de l’Argentine ?

On la dit ville la plus « européenne » d’Amérique latine et il y a une grande part de vrai dans cela. Sexy et vivante, Buenos Aires a aussi une touche mélancolique, qui la rend inoubliable. Les Porteños (habitants de BA) sont des gens passionnés, obstinés mais sont aussi très sympathiques. Il est difficile de décrire globalement cette immense métropole mais on peut s’en faire une idée grâce à son histoire : les habitants de Buenos Aires sont majoritairement des descendants de colons d’Europe méridionale, originaires d’Italie ou d’Espagne au début du 20ème siècle. Cet héritage se reflète dans quelques quartiers de la ville : l’architecture de la Recoleta fait penser à Paris, les larges avenues du centre rappellent celles de Madrid et La Boca possède les traits mal famés de Naples. La ville est à la fois unique, originale, animée, et parfois très spéciale. Le genre de ville dont les voyageurs tombent amoureux, en rêvent, puis décident de venir s’y installer. Si vous partez voyager en Argentine, la capitale n’est pas à omettre. Il faut bien y accorder plus de 3-4 jours pour l’apprécier un minimum. Nous avons donc listé pour vous les meilleures choses à faire à Buenos Aires :

1. Le quartier de Palermo

Quartier Palermo Buenos Aires

Flickr – Gobierno de la Ciudad de Buenos Aires

Le quartier chic et tentaculaire de Palermo, au nord de Buenos Aires est divisé en trois parties: Alto Palermo, Palermo Chico et Palermo Viejo (lui même constitué de Palermo Soho et Palermo Hollywood). Alto Palermo est connu pour ses musées et parcs urbains, comme le Jardin Botanique Carlos Thays. Palermo Chico, qui abrite des demeures extravagantes nichées derrière le Musée d’art latino-américain de Buenos Aires (MALBA), est un endroit caché souvent négligé par les touristes. Et Palermo Viejo est là où vous rencontrerez le plus de couleurs et de touche locale. Palermo Soho abrite une mine de boutiques haut de gamme, cafés et bars animés, et des rues pavées. Son voisin Palermo Hollywood, situé juste au nord du quartier de Soho, regorge de bars à tapas animés, studios de cinéma, et des marchés en plein air festifs. Palermo est un quartier idéal pour loger lorsque vous irez visiter Buenos Aires.

2. Le quartier de San Telmo

Pasaje de la Defensa, San Telmo, Buenos Aires

Wikimedia – Roberto Fiadone

Vous avez pu lire ou entendre que San Telmo est sale, délabré et dangereux (surtout la nuit). Mais ne vous laissez pas arrêter par ça car ce n’est plus le cas depuis des années. Allez découvrir l’artère principale de San Telmo, la Calle Defensa. Ici, vous pouvez trouver des antiquités dans les petits magasins situés à chaque coin de rue. Pour remonter dans le temps, visitez le joli Pasaje de la Defensa (photo), une maison coloniale de 1880 rénovée et débordant de magasins aux airs de bric-à-brac. N’oubliez pas de vous rendre au Zanjón de Granados, une résidence magnifiquement restaurée, qui encapsule trois siècles de vie urbaine.

De plus, si vous visitez Buenos Aires pour danser, il fait bon flâner dans San Telmo qui est le berceau du tango. Le soir, de nombreux établissements s’animent avec des spectacles de tango. Si vous visitez le quartier un dimanche, rendez-vous sur la Plaza Dorrego où se déroule le marché dominical.

3. Explorez le cimetière de Recoleta

Cimetière Recoleta Buenos Aires

Wikimedia – Martini

Ce cimetière est sans doute l’attraction numéro une de Buenos Aires, et vous ferez bien de le visiter. Vous pourrez vous promener pendant des heures dans cette étonnante cité des morts, où d’innombrables « rues » sont bordées de statues impressionnantes et de sarcophages en marbre. Pénétrez dans les cryptes et découvrez les cercueils poussiéreux, dont la plupart recèlent les corps des membres les plus élitistes de la société de Buenos Aires, et essayez de déchiffrer l’histoire de ses habitants. D’anciens présidents, héros militaires, politiciens influents et des personnages tout simplement riches et célèbres reposent ici. Vous vous trouvez ainsi dans le « Père-Lachaise porteño ». Traquez notamment la tombe d’Evita : pour la trouver, cherchez la foule. L’entrée est gratuite de 7h à 18h tous les jours. Des visites guidées en anglais (gratuites aussi) sont possibles tous les mardis et jeudis en matinée.

4. Le quartier de La Boca

Caminito La Boca Buenos Aires

Wikimedia – Luis Argerich

Ce quartier à la mode situé dans le sud de Buenos Aires regorge de boutiques tendance et de galeries d’art. Autrefois le lieu d’un chantier naval animé par les immigrants européens, ce port dynamique abrite maintenant des artistes locaux, fans de foot, et des ouvriers de classe moyenne tous confondus. Le nom du quartier, qui se traduit par « La Bouche », est dérivé de son emplacement distinct près du Río de la Plata (l’estuaire formé par la réunion des fleuves Uruguay et Paraná).

Rendez-vous sur la place triangulaire Vuelta de Rocha depuis laquelle vous pourrez déambuler sur la Caminito, une rue piétonne populaire flanquée de maisons aux peintures murales colorées et chatoyantes. C’est également dans ce quartier historique de Buenos Aires que vous trouverez La Bombonera, le stade de football de la mythique équipe de Boca Juniors. Si La Boca est très touristique, le quartier n’en reste pas moins incontournable. On peut facilement le visiter à pied. Ne manquez le Musée Quinquela Martín, le musée des beaux-arts de La Boca.

A noter qu’assister à un match dans le stade de La Bombonera (Estadio Alberto J Armando) est une expérience unique et vertigineuse : les tribunes ne cessent de vibrer tout au long des rencontres. Si vous voulez assurer la tranquillité, rendez-vous à la tribune platea baja.

5. El Teatro Colón (le Théâtre Colón)

Théâtre Colón Buenos Aires

Flickr – Beatrice Murch

Ce somptueux opéra est aussi agréable à admirer qu’écouter les performances qui y sont jouées. Dans ce lieu grandiose, vous pourrez contempler le décor de style européen allant des escaliers en marbre italien et les mosaïques vénitiennes aux vitraux français et un grand lustre étincelant. Et si l’architecture spectaculaire et le design du théâtre ne vous impressionne pas, sachez que l’établissement a accueilli un grand nombre d’artistes de classe mondiale, dont Richard Strauss, Igor Stravinsky et Luciano Pavarotti. Visitez-le entre avril et décembre pour assister à l’un des spectaculaires spectacles de ballet ou d’opéra.

6. La Casa Rosada

Casa Rosada, Buenos Aires

Flickr – David

Prenant tout le côté Est de la Plaza de Mayo, la façade rose inimitable de la Casa Rosada (Maison Rose) abrite le palais présidentiel qui fut peint de cette couleur pendant la présidence de Domingo Sarmiento. Construite en 1594, elle occupe maintenant le site où se dressait autrefois le fort de Buenos Aires. C’est donc ici que se trouvent les bureaux de « La Presidenta » Cristina Kirchner, mais la résidence présidentielle est située dans la banlieue calme d’Olivos, au nord de la ville.

Le côté du palais qui fait face à la Plaza de Mayo est en fait l’arrière du bâtiment. La couleur rose saumon de la Casa Rosada, qui s’illumine au coucher du soleil, pourrait être due au désir du président Sarmiento d’instaurer la paix durant son mandat de 1868 à 1874 (en mélangeant le rouge des fédéralistes avec le blanc des unitaires). Une autre théorie, plus probable, est que la couleur du palais provient d’une combinaison de peinture à la chaux avec du sang de bœuf. Cette pratique était très courante en Argentine au cours du 19ème siècle.

7. Plaza de Mayo

Plaza de Mayo, Buenos Aires

Wikimedia – Pia Waugh

Les touristes affluent sur cette place historique depuis que l’Argentine a déclaré son indépendance de la domination coloniale espagnole le 25 mai 1810. Enclavée entre la Casa Rosada, le Cabildo et la cathédrale principale de la ville, la très verte Plaza de Mayo est le lieux de rassemblement principal des protestations les plus véhémentes de Buenos Aires. Au centre de la place se trouve la Pirámide de Mayo, un obélisque blanc, construit pour marquer le premier anniversaire de l’indépendance de Buenos Aires vis-à-vis de l’Espagne. Surgissant sur le côté nord de la place, on trouve l’impressionnant bâtiment de la Banco de la Nación (1939), fruit du travail du célèbre architecte Alejandro Bustillo.

8. La vie nocturne de Buenos Aires

bar buenos aires

Flickr – kara brugman

Aucune autre ville dans le monde ne vit la nuit comme le fait Buenos Aires. La plupart des clubs n’ouvrent même pas avant 2 heures du matin et passent du son jusqu’à que les enfants partent à l’école le matin. Ce qui rend la vie nocturne vraiment unique ici, c’est la diversité des lieux pour sortir et des styles de musiques qui y passent. Pour connaître les meilleures adresses où boire un verre et où sortir, ainsi que les meilleurs quartiers où aller la nuit à Buenos Aires, rien de mieux que de lire notre article Où sortir à Buenos Aires ?

9. Le quartier de Puerto Madero

Puerto Madero, Buenos Aires

Flickr – Gobierno de la Ciudad de Buenos Aires

Quand les locaux ou les touristes cherchent à se balader au bord de l’eau, c’est à Puerto Madero qu’ils vont. Les lumières éclatantes de ce quartier illuminent le port qui servait autrefois de destination majeure pour le commerce européen. En journée, c’est un quartier d’affaires très calme, mais le soir, c’est le quartier branché où se retrouvent les gens pour manger et boire un verre.

Pourquoi ne pas profiter d’être ici pour manger un bon steak argentin ? L’Argentine est un pays réputé pour la qualité de sa viande bovine et les parillas grouillent un peu partout dans la ville de Buenos Aires. 3 adresses à la réputation solide comprennent Don Julio (à Palermo Soho), Cabaña Las Lilas (à Puerto Madero), et Gran Parrilla del Plata (à San Telmo).

10. La Fería de Mataderos

Feria de Mataderos, Buenos Aires

Flickr – Carlos Adampol Galindo

C’est dans le quartier populaire de Mataderos que se trouve cet excellent marché folklorique. Les marchands proposent des objets artisanaux et des spécialités régionales comme le locro (un ragoût de maïs et de viande) et de l’humita (un mélange de maïs et de fromage salé enveloppé dans des feuilles). On y trouve des chanteurs, des danseurs et des gauchos, et c’est donc une merveilleuse occasion pour rencontrer locaux dans leur habits traditionnels. Il y a même un musée gaucho tout près (sur l’Avenida de los Corrales). Du centre-ville, prenez le bus 155 (également indiqué 180) ou le 126. La Fería de Mataderos est à une heure de route, mais en vaut la peine. Vous pouvez également prendre un taxi vers et depuis Mataderos si vous êtes pris par le temps.

11. D’autres idées de visites à Buenos Aires et ses environs

Vous passerez peut-être plus de 4 ou 5 jours dans la capitale et vous voudriez avoir davantage d’idées d’activités et de visites ici à Buenos Aires. En voici quelques-unes :

  • L’Avenida Corrientes et son ambiance « Broadway » avec ses théâtre et ses danseurs de tango
  • Le Parque 3 de Febrero (ou « Bosques de Palermo ») dans le quartier de Palermo
  • La Librairie El Ateneo, située dans un ancien théâtre, et qui est l’une des plus belles librairies au monde
  • La Fundación Proa (Musée d’art contemporain)
  • Comme expliqué précédemment, les amateurs de foot ont intérêt à assister à un match de Boca
  • Le Museo Nacional de Bellas Artes (MNBA) à Recoleta
  • Visiter un ranch argentin avec les gauchos au départ de Buenos Aires
  • Prendre le Tren de la Costa jusqu’au Delta du Tigre
  • Le village historique de San Antonio de Areco
  • Faire une excursion à Colonia del Sacramento en Uruguay, qui fait face à Buenos Aires

Buenos Aires : Comment y aller ? Où dormir ?

Buenos Aires est une destination importante en Amérique du Sud à l’instar de Rio ou São Paulo au Brésil. La diversité des vols ne manque donc pas au départ de Paris, Madrid ou d’autres villes européennes. Selon la saison, les prix peuvent être élevés, alors pour toujours trouver le vol le moins cher pour Buenos Aires, utilisez le comparateur de vols Skyscanner.

Comme on l’a dit plus haut, Palermo est un endroit parfait pour en faire son lieu d’ancrage à Buenos Aires. N’hésitez pas à réserver votre hôtel dans ce quartier charmant et animé. Vous trouverez une auberge de jeunesse ou un hôtel facilement sur notre comparateur d’hôtels Toolito qui permet de rechercher un hôtel avec une carte ou par prix.

Avez-vous visité Buenos Aires ?

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Buenos Aires
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi