Vacances au ski : pourquoi souscrire à une assurance ?

avatar
ski

Les sports d’hiver apportent leur lot de sensations mais aussi de risques. Souscrire à une assurance ski est donc souvent une option plus prudente face aux aléas.

Avez-vous déjà songé à souscrire à une assurance voyage lors de votre réservation ? On se dit souvent que c’est superflu et que cela pourrait être couvert par nos assurances déjà en place. Or, celles-ci sont souvent sujettes à des détails ou des conditions qu’on ne connaît pas et qui nous empêchent finalement d’y accéder.

Alors pourquoi faire exception pour votre séjour au ski ? Découvrez alors quels sont les avantages à souscrire à une assurance ski et pourquoi le faire.

Vacances au ski : un séjour à risque

ski

Crédit photo : Shutterstock – Pressmaster

Les vacances au ski sont souvent synonymes de plaisir, joie, loisirs et souvenirs heureux. Pourtant, nous oublions souvent que la pratique du ski et des autres sports de glisse peut se révéler dangereuse, que l’on soit expert ou débutant.

Ainsi, on recense chaque année de nombreux blessés. Principalement, ce sont des chutes, mais il faut se rendre compte que les accidents ne sont pas uniquement physiques. Par exemple, vous pourriez casser ou abîmer votre matériel, loué ou non. Un dérapage sur une roche à peine couverte et vous voilà avec trois skis au lieu de deux !

Avec les routes glissantes et les passages à répétition des voitures chargées et des cars, les accidents de la route sont monnaie courante dans la montagne. Ils causent même parfois des embouteillages à rallonge très pénibles échauffant les esprits…

Enfin, votre hébergement de location peut vous réserver quelques mauvaises surprises… Les arnaques sont de plus en plus nombreuses par les temps qui courent, car la demande est forte tandis que l’offre ne l’est plus tellement. Ou alors, on vous fait miroiter de beaux espaces pour finalement vous loger dans un trou de souris…

Les exemples sont nombreux et aussi variés qu’il y a de flocons de neige. Autant vous dire une infinité. C’est là l’avantage de souscrire une assurance ski : vous protéger, vous et votre famille ou vos amis.

Comment se prémunir des risques ?

assurance ski

Crédit photo : Shutterstock – Mizkit

La meilleure prévention contre les accidents durant les vacances est d’abord la prudence. Sinon, pour tout le reste, il y a l’option assurance voyage. En effet, cette dernière vous permet de voyager l’esprit tranquille, qu’il s’agisse de vacances au ski ou au soleil, d’ailleurs !

Les assurances sont utiles, car finalement, elles vous protègent ainsi que vos proches, mais elles protègent également tous les autres protagonistes de votre voyage.

Une bonne assurance ski peut ainsi vous protéger lors d’une collision avec un autre skieur, si votre matériel loué est volé ou dégradé, ou même assurer votre hébergement. Mais aussi et surtout, l’assurance ski permet, selon l’offre, d’être assuré en cas d’assistance et de rapatriement, en cas d’accident grave ou s’il y a de recherches (jusqu’à 1500 € la demi-heure de recherche…). Cette garantie est d’ailleurs vivement recommandée car les frais qui vous incombent ensuite sont généralement très conséquents. Une assurance neige peut les couvrir en partie.

Une collision et l’autre personne s’enfuit ou n’est pas assurée ?

Le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO) indemnise les blessés sur les pistes par d’autres personnes non identifiées ou non assurées. Le domaine d’intervention du FGAO est large. Il prend en charge les victimes non responsables n’ayant pu bénéficier de réparation ou d’indemnisation d’aucune nature.

Attention au ski hors-piste

Si vous pratiquez le hors-piste, faites bien attention à vous. En plus de vous mettre en danger, vous encourez, parfois à plusieurs, d’énormes risques. Ces risques peuvent d’ailleurs être exclus de couverture par les assurances. Soyez donc vigilant et renseignez-vous sur les modalités de vos assurances.

Souscrire à une assurance ski : les démarches à suivre

assurance ski

Crédit photo : Shutterstock – Travis Wolfe

Évidemment, cet article ne s’adresse pas à celles et ceux qui sont au fait de leurs assurances et qui connaissent par cœur chacune des modalités de celles-ci. Ces personnes sont rares et nous le savons tous. C’est pourquoi il faut systématiquement vérifier les conditions d’application des contrats d’assurance avant de partir en vacances.

Vérifier si vous vous êtes déjà couvert

Certaines assurances obligatoires peuvent couvrir certains risques liés à des vacances au ski. Par exemple, il y a d’abord la Responsabilité Civile Obligatoire (RCO). Elle ne vous couvrira pas en cas d’accident de type collision, mais elle pourra s’enquérir des dégâts matériels ou physiques que vous pourriez causer. Les assurances Habitation Multirisques impliquent généralement votre RCO et celle de vos enfants si vous en avez. Mais la bonne chose à savoir est que certaines disposent de l’option garantissant votre location contre les dégâts ou le vol.

Si vous payez votre séjour avec votre carte bancaire, cela peut aussi vous être bénéfique. En effet, selon le contrat lié à votre carte, il existe parfois une assurance associée au voyage. Celle-ci peut prendre en charge les frais de rapatriement (souvent très élevés), les pertes et les vols sur les bagages, ou proposer des dédommagements s’il y a des désagréments au niveau de votre hébergement ou de votre matériel. Le tout est d’engager ces frais avec cette même carte bancaire.

Ensuite, parmi les assurances qui ne sont pas obligatoires, mais recommandées : la Garantie des Accidents de la Vie (GAV) ou les assurances individuelles. Elles sont en mesure de prendre en charge les dommages que vous subissez, si tant est que l’offre souscrite intègre les sports d’hiver… À vérifier, donc. Enfin, il est également important de disposer d’une mutuelle santé. Elles sont nombreuses à prendre en charge certains frais d’hospitalisation, encore et toujours en fonction de l’offre souscrite. Leur champ d’application est variable.

Quand souscrire une assurance ?

La souscription d’une assurance ski peut se faire à tout moment de l’année ou lors de l’achat d’un forfait pour les remontées mécaniques, directement à la station. Bien entendu, vous pouvez aussi contacter votre assureur et lui demander un devis ou une prestation dans cette optique. Selon vos préférences, vous pourrez alors bénéficier d’un contrat à l’année, à la semaine, voire même à la journée.

Toutes les assurances ne disposent pas de ce type de formules, alors renseignez-vous au préalable. Quoiqu’il en soit, les garanties comme les tarifs sont différents d’une assurance à une autre mais généralement, les prix ne dépassent pas 30 € par personne et par semaine pour une prestation “de base”.

Choisir la bonne assurance

Si l’assurance ski n’est pas obligatoire, elle reste très conseillée. Selon vos activités, une assurance peut se révéler être mieux qu’une autre. Vous pouvez d’ailleurs estimer que vous n’avez pas besoin d’une protection complète ou tout le contraire. Les accidents sont si vite arrivés que nous vous conseillons tout de même d’opter pour une large protection.

Que vous soyez constamment prudent ou que vous pratiquiez régulièrement les sports extrêmes ou le hors-piste, la recommandation reste la même. Les différents niveaux de couverture proposés par les assurances vous couvrent en fonction de vos besoins et de ceux de votre entourage. Alors veillez à bien lire les conditions, ce qui est inclus et exclu de votre contrat. En cas de doute, votre assureur sera votre meilleur interlocuteur.

Ceci dit, n’oubliez pas non plus de prendre du plaisir, un peu d’altitude et de respirer l’air frais de la montagne ! Après tout, il faut savoir profiter de ses vacances au ski, non ?

1459
Laisser un commentaire ou

Restez inspiré !

Inscrivez votre email et recevez chaque semaine notre newsletter !