Tout savoir sur les hébergements écoresponsables

Hébergement écoresponsable

Voyager différemment, c’est aussi bien choisir son hébergement ! On vous dit tout !

Sur toute la planète, les initiatives pour préserver l’environnement se multiplient. Une nouvelle conscience écologique se développe chez les français comme dans le reste du monde. Le mode de vie zéro déchet, l’agriculture biologique, les circuits courts, il existe de nombreuses manières de s’impliquer dans la sauvegarde de nos ressources.

Le secteur des loisirs n’échappe pas à la tendance et de plus en plus de voyageurs préfèrent se tourner vers un tourisme durable, notamment en termes d’hébergement. Nous vous expliquons ici tout ce qu’il y a à savoir sur les hébergements écoresponsables, pour des vacances qui combinent utile et agréable !

Pourquoi choisir un hébergement écoresponsable pour les vacances ?

Logement écoresponsable

Crédit photo : Shutterstock – lp-studio

Lorsque nous voyageons, nous augmentons notre empreinte carbone, principalement lors de nos déplacements. De nombreux voyageurs ont déjà pris la décision de limiter leurs trajets en avion, voire de les arrêter complètement au profit de moyens de transport plus écologiques comme le train.

Dans la même démarche, il est tout à fait possible de choisir un logement écoresponsable pour les vacances. Ainsi, vous réduisez l’impact environnemental de votre séjour, tant au niveau local qu’à l’échelle mondiale. Privilégiez des hôtes engagés en faveur du tourisme durable, qui gèrent des habitats intelligents, construits en harmonie avec la nature et respectant des normes écologiques.

Pour l’organisation mondiale du tourisme, le tourisme durable est « un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil ». Vous aussi, choisissez de voyager consciemment et participez à la création du monde de demain.

Quels critères définissent un hébergement écoresponsable ?

Quels critères définissent un hébergement écoresponsable ?

Crédit photo : Shutterstock – ITrWorks

Pour trouver un hébergement écoresponsable, renseignez-vous sur la politique de l’établissement. Les propriétaires de logements de ce type mettent clairement en avant les actions mises en œuvre en faveur de la préservation de l’environnement. Un hébergement écoresponsable devrait répondre à plusieurs critères environnementaux :

  • Gestion de l’eau : ressources et assainissement, robinetteries économes, arrosage raisonné ;
  • Eclairage écologique ;
  • Tri des déchets et recyclage, réduction des volumes ;
  • Restauration à partir de produits bio et locaux ;
  • Matériaux utilisés pour la construction et la décoration ;
  • Intégration des bâtiments au paysage ;
  • Utilisation de produits d’entretien et d’hygiène bio.

En plus, les logements écoresponsables sont aussi engagés socialement, et mettent en place certaines mesures comme par exemple :

  • Respect des cultures locales et des traditions ;
  • Participation à des projets de développement locaux ;
  • Création d’emploi ;
  • Conditions de travail respectueuses des salariés ;
  • Travail en collaboration avec la communauté locale.

Comment identifier facilement un hébergement écoresponsable ?

Hébergement écoresponsable

Crédit photo : Shutterstock – petrmalinak

Pour vous aider à trouver facilement un hébergement écoresponsable, différents labels ont été créés. Pour les obtenir, les hébergements doivent répondre à certains des critères évoqués plus haut. Voici un tour d’horizon des différents labels écoresponsables.

La Clef Verte

Une clé verte sur un fond bleu, voilà le logo du label La Clef Verte. Créé au Danemark en 1994, ce label s’est rapidement répandu dans le monde entier, et en France à partir de 1998. Appelé Green Key à l’étranger, il est présent dans plus de 60 pays sur les cinq continents, pour 3 200 établissements classés. C’est le premier label de tourisme durable international, et il recense aussi bien des hébergements que des restaurants. Il récompense tous types d’hébergements, des hôtels aux meublés de tourisme en passant par les centres de vacances et auberges de jeunesse.

En plus des critères classiques, La Clef Verte récompense les établissements qui mettent en œuvre des actions de sensibilisation à l’environnement de leur clientèle. Les activités nature sont également valorisées. Le processus de labellisation comporte des audits réguliers pour vérifier le sérieux des propriétaires.

Écolabel européen

Créé par la Commission Européenne en 1992, cet écolabel a pour but d’identifier les produits ayant une incidence moindre sur l’environnement que les produits standards d’usage similaire. Aujourd’hui, il récompense aussi les hébergements touristiques qui accueillent leurs clients dans une démarche de préservation de l’environnement.

Parmi les critères, un minimum de 50 % de l’électricité utilisée doit provenir d’énergies renouvelables ou encore l’interdiction des produits à emballage individuel. Un séjour agréable dans un environnement préservé, voilà la promesse de l’écolabel européen.

Ecogîte et Gîte Panda

Créé par le réseau Gîtes de France, le label Ecogîte récompense les gîtes engagés dans le tourisme durable. Les candidats sont notés selon une grille qui permet de leur attribuer la certification mais également un niveau de qualification allant de 1 à 4 épis. Un niveau d’exigence minimale est demandé, et certains critères sont éliminatoires, comme la climatisation ou les chauffages électrique à effet joule.

Le label Gîte Panda a été développé en collaboration avec l’organisme WWF, et récompense principalement les gîtes situés dans des parcs naturels.

Green Globe

Le label Green Globe se présente comme le plus gros label de certification d’organismes liés au tourisme dans le monde. Il récompense les hôtels et resorts, mais également des centres de conférences, des navires de croisière ou des parcs d’attraction. La charte compte 44 critères à respecter et a été développée au cours de trente années d’expérience. Elle est mise à jour deux fois par an et inclut désormais les protocoles instaurés par les établissements pour lutter contre la Covid-19.

Ces labels sont les plus courants, mais il en existe bien d’autres, tant au niveau national que local. Renseignez-vous auprès de votre région d’accueil pour savoir si elle n’a pas développé son propre label, comme Nattitude en Auvergne.

Quels sont les différents types d’hébergements écoresponsables ?

Type d'hébergement écoresponsable

Crédit photo : Shutterstock – Bumble Dee

Tous les hébergements de tourisme peuvent devenir écoresponsables. De plus en plus d’hôtes choisissent de s’engager dans une démarche écologique pour répondre aux attentes grandissantes des clients en matière de préservation de l’environnement.

Certains types de logements sont par nature plus orientés vers ces nouveaux enjeux. C’est le cas des hébergements insolites qui fleurissent dans nos campagnes, tels que les yourtes, les roulottes, les cabanes dans les arbres ou même les tiny houses. Des hébergements plus grands peuvent aussi répondre aux critères de durabilité, comme les écolodges bien sûr, mais aussi les hôtels, resorts, campings ou maisons d’hôtes.

Comment trouver un hébergement écoresponsable ?

Réservation écoresponsable

Crédit photo : Shutterstock – kitzcorner

La plupart des réservations de logements pour les vacances se font en ligne. Face à ce phénomène et à la demande grandissante d’hébergements écoresponsables, des plateformes spécialisées ont vu le jour. Elles intègrent les mêmes critères que les labels et un cahier des charges plus strict que les sites de réservation classiques comme Booking ou Airbnb. Voici un aperçu des principales plateformes écoresponsables.

Vaovert

Mélanie Mambré, la fondatrice de Vaovert, a lancé son concept après plusieurs voyages à l’international. En souhaitant voyager en France pour réduire son impact sur l’environnement, elle s’est rendu compte de la difficulté à trouver des écolodges comme elle en avait connu en Asie notamment.

Elle part du constat que l’offre existe et que la demande est grandissante, mais qu’il n’y a pas de lien entre les deux. Sa plateforme nait en 2018 et classe concrètement l’engagement écoresponsable des hébergements grâce à un algorithme qui analyse les critères de durabilité. Chaque logement comporte une fiche récapitulative des « écopoints » dans 5 catégories : habitat, énergie, déchets, manger sain et partage.

Green Go

Nouvelle plateforme lancée en 2021, cette start-up a pour devise « Réconcilier voyage, environnement et humain ». Sa philosophie se résume en 4 mots : authentique, français, équitable et responsable. Les hébergements se doivent de respecter des standards de charme, d’engager des employés français, de payer leurs impôts en France, et d’être respectueux de l’environnement.

Le site se veut équitable, en prenant deux fois moins de commissions sur les réservations que Booking ou Airbnb. Les logements sont sélectionnés grâce à une méthodologie analysant 80 critères dont 10 fondamentaux (promotion d’activités durables, réduction des déchets, gare à proximité…). La recherche est facilitée par un aperçu des logements sur une carte de France.

We Go GreenR

Les fondateurs de cette plateforme se sont engagés dans une transition écologique pour adopter un mode de vie durable au quotidien. Ils se sont rendu compte de la difficulté à maintenir ces bonnes habitudes lors d’un séjour en vacances. C’est ce qui les a poussés à lancer We Go GreenR en 2020.

Les logements sont classés selon un « Green Score » allant de 1 à 5, montrant le degré d’engagement écologique des hôtes. Les critères sont au nombre de 8 : habitat durable, gestion de l’eau, gestion de l’énergie, réduction des déchets, transport et mobilité, alimentation, actions éco-responsables, équipements et entretien du quotidien. La volonté de We Go GreenR est de sensibiliser un public le plus large possible en donnant une image cool et joyeuse à l’écologie.

Ethik Hôtels

À la différence des précédentes, cette plateforme a un fonctionnement collaboratif. Les fondateurs du site sont partis du constat qu’ils ne pourraient pas visiter assez de logements pour créer une base de données digne de ce nom. Ils ont donc décider de faire appel à des collaborateurs extérieurs et bénévoles.

Tout un chacun peut ajouter l’adresse d’un hôtel dans lequel il a séjourné s’il répond aux critères définis sur le site. La recherche est très visuelle et permet de connaître en un coup d’œil les actions mises en place par l’établissement.

Alors, prêt à vous engager dans le tourisme durable ? Réservez dès maintenant un hébergement écoresponsable pour vos prochaines vacances !

1893
Laisser un commentaire ou