×

Que se passe-t-il lorsqu’on tire la chasse dans un avion ?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Que se passe-t-il lorsqu’on tire la chasse dans un avion ?

Personne curieuse que vous-êtes, vous vous posez sûrement un tas de questions sur le devenir de vos biens personnels lorsque vous êtes dans les toilettes d’un avion. Une fois que vous avez tiré la chasse d’eau, que se passe-t-il ? Tout se retrouve dans les airs ? Explications

La technologie au service de l’hygiène

On ne va pas faire durer le suspense encore plus longtemps. Depuis 1975 et un brevet déposé par James Kemper, les toilettes fonctionnent avec un système d’aspiration. Lorsque vous tirez la chasse dans un avion, c’est certes très bruyant mais très efficace pour tout débarrasser. On utilise un peu de liquide ainsi qu’un revêtement antiadhésif.

Ensuite, tout ceci est stocké dans un conteneur embarqué dans l’avion. Le contenu est ensuite vidé lors de l’atterrissage de l’avion par les personnels de l’aéroport via des tuyaux. Ce même personnel va ensuite décharger tout ça dans des poubelles spéciales disposées aux alentours. La prochaine fois que vous prendrez l’avion, vous pourrez épater (et instruire) vos amis en racontant le fonctionnement du système des toilettes.

tirer la chasse dans l'avion, toilettes

Crédit photo: Wikimedia – David

Qu’arrivait-il lorsqu’on tirait la chasse avant l’apparition de ce brevet ?

Depuis 1982 et l’installation des toilettes avec le brevet Kemper par Boeing, le système n’a pas évolué. Avant, c’est l’Anotec qui exerçait un règne sans partage. Ce petit liquide bleu qui venait absorber vos excréments comme par magie. Chaque avion devait transporter l’Anotec. Une charge supplémentaire qui influait sur la consommation de carburant et la capacité de l’avion.

Malheureusement pour l’Anotec, certaines fuites pouvaient apparaître au niveau du récipient qui contenait les déchets. Ces fuites en altitude créaient par la suite des petites boules de gel qui tombaient dans le vide. Bien évidemment, il fallait bien que ces boules tombent à un endroit. On a donc assisté à des témoignages de personnes recevant des boules sur leurs voitures. Non, ce n’était pas des extraterrestres, mais simplement des excréments humains.

Quand il n’y avait pas de toilettes

Quand on remonte encore plus loin dans l’histoire, on s’aperçoit que les pilotes de la seconde guerre mondiale faisait leurs besoins dans des bouteilles avant de les jeter par dessus bord. Des projectiles originaux. Un soucis d’hygiène qu’on ne pouvait alors avoir avec des vols plus longs et surtout avec de nombreux passagers.

Imaginez l’espace d’un instant que chaque passager transporte sa petite bouteille et jette par le hublot le résultat d’un vol de 15 heures sans escales. Nous pouvons donc être reconnaissant envers la technologie. Quand la modernité vole au secours des toilettes embarquées, nous ne pouvons que la saluer.

Crédit photo principale: Wikimedia – U.S. Air Force

A voir aussi dans la rubrique Enquêtes et sondages
A voir aussi dans la rubrique Avion
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi