Les 15 choses incontournables à faire à Cluj-Napoca

avatar
Réservez les meilleures activités à Cluj Voir les offres

Visiter Cluj : quelles sont les meilleures choses à faire et voir dans la seconde ville de Roumanie ?

Peu importe la période où vous visitez Cluj-Napoca, il y aura toujours quelque chose de spécial au menu pour vous : festivals, concerts, expositions, monuments, musées, histoire, ancienne et nouvelle architecture, vie nocturne, vie diurne, vie étudiante… Lorsque vous aurez fait le tour de la ville (facilement en un court weekend), allez explorer les environs. Faites un petit trip dans les montagnes situées de 1 à 3 heures de route, ou restez près de la ville et visitez les attractions locales (naturelles et architecturales).

Avec l’une des économies les plus dynamiques du pays et une population d’environ 330 000 habitants, Cluj, est aujourd’hui une ville culturelle dynamique de la Roumanie. Les six universités publiques (et 5 privées) situées ici font également de Cluj Napoca la ville possédant le plus grand pourcentage de population étudiante du pays.

Voici donc ce que vous ne devez pas manquer dans cette ville remplie de trésors.

1. Passez l’après-midi sur Piața Unirii

Piața Unirii est la place principale de Cluj. C’est l’endroit où il se passe le plus de choses dans la ville, elle fait d’ailleurs partie des tours de ville guidés qui vous permettront de découvrir l’histoire de Cluj. Avec ses édifices baroques et gothiques, de la Renaissance au néoclassique, la place permet un accès direct à l’église Saint-Michel et le Palais Banffy. Sur le flanc de l’église se trouve une statue équestre datant de 1902 et représentant Matei Corvin, le souverain du 15ème siècle.

Dans le coin sud-ouest de la place se dresse l’Hôtel Continental, construit en 1895 dans un style éclectique alliant Renaissance, classique et baroque. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’hôtel servi de quartier général militaire allemand en Transylvanie. Si vous traversez la place, vous pourrez visiter la Maison Hintz, la première pharmacie de Cluj (1573-1949) désormais Musée de la Pharmacie.

2. Explorez au hasard les ruelles de Cluj

Rue Potaissa, Cluj Napoca

Crédit photo: Flickr – Bogdan Pop

Depuis la Piața Unirii et partout dans le centre-ville, vous rencontrerez des fragments de remparts médiévaux, des tours et des ruines romaines. Si vous avez le temps pour une longue promenade à travers l’histoire, vous pouvez partir à la recherche de ces vestiges.

Le pan de mur le mieux conservé de la cité médiévale se trouve sur la rue Potaissa. Déambuler dans les rues vous permettra également de tomber sur de nombreux édifices religieux comme l’Église Sf. Petru și Pavel, ou bien des bâtiments de la vieille ville comme le bastion des Tailleurs.

3. Grimpez en haut de la colline forteresse

La « Fortress Hill » en anglais (ou Dealul Cetatuia) offre l’un des plus beaux panoramas de la ville et les collines environnantes, les rivières et même les montagnes. À 5 minutes à pied du centre-ville, il vous faudra tout autant pour grimper au sommet. C’est l’une des quatre forteresses de la vieille ville de Cluj, anciennement autrichienne, avec des bâtiments construits entre 1715 et 1735, et qui furent utilisés comme une prison.

4. Remontez le temps au Parc National Ethnographique

Parc Ethnographique Romulus Via, Musée à ciel ouvert, Cluj Napoca

Crédit photo: Flickr – Bogdan Pop

Toujours au coeur de Cluj, un peu plus au nord de la ville, se niche le Parc National Ethnographique Romulus Vuia. Véritable écrin de verdure de 75 hectares, il abrite également le premier musée à l’air libre de Roumanie érigé en juin 1929, le Musée Ethnographique de la Transylvanie. Si la Seconde Guerre Mondiale a considérablement marqué le site, ce dernier a depuis été restauré/revisité en partie, abritant deux secteurs dans lesquels se retrouvent maisonnettes, église en bois, commerces artisanaux, fours et autres moulins… En somme, une véritable reconstitution de la vie paysanne en Transylvanie, du XVIIème au XXème siècle.

Aujourd’hui, le Parc est une parenthèse hors du temps. Locaux comme touristes aiment y flâner, que ce soir pour apprécier son cadre verdoyant ou découvrir autrement une partie de l’histoire de Cluj.

5. Flânez dans le Jardin botanique

C’est l’un des rendez-vous phares de la ville. Le jardin botanique Alexandru Borza, situé aux abords de la vieille ville, vous emmène à la découverte de la flore du monde entier. Construit en 1872, il abrite aujourd’hui pas moins de 11 000 variétés de plantes sur 14 hectares. Au programme donc, une classe verte autour des lotus géants aux palmiers, en passant par le jardin japonais et la roseraie qui promettent tout un chacun un véritable tour du monde de la nature.

6. Découvrez les spécialités locales

Cluj Napoca, c’est aussi une véritable culture culinaire. Influencée par diverses populations Hongroises, Arméniennes, Roms, Saxonnes ou encore Hébreu, la cuisine du Sud de la Transylvanie tient sa recette dans ses origines cosmopolites. Du fromage à la viande, en passant par les variétés de choux, les douceurs sucrées et bien évidemment le vin, la gastronomie locale est un incontournable de la culture régionale, il serait donc dommage de ne pas en faire l’expérience ! Simples curieux ou grands gourmands, toutes ces spécialités sont à découvrir le temps d’un City Tour Gastronomique joignant l’utile à l’agréable : une visite culturelle de la ville qui profitera tout autant à vos papilles.

7. Visitez les mines de sel de Turda

La mine de sel de Turda est aujourd’hui un véritable musée d’histoire de l’exploitation du sel. L’excellent état des compartiments de l’exploitation minière et de l’équipement utilisé pour le transport du sel, ainsi que le soin avec lequel la mine a été aménagée pour le tourisme, l’ont transformé en un lieu de légende. Le nombre toujours plus élevé de touristes (1,5M par an) venant de différentes destinations du monde pour la visiter est une confirmation de sa valeur historique et touristique.

La modernisation de la mine a fait de Salina Turda l’un des sites les plus beaux de Transylvanie. Au fil de votre exploration, ne manquez pas la Rudolph Mine et la Theresa Mine à 35 minutes en voiture au Sud de Cluj.

8. Retournez à l’ère médiévale au château de Banffy

Ce château fut surnommé le Petit Versailles avant la Seconde Guerre mondiale en raison de ses magnifiques jardins et de son architecture très belle. Le seigneur de Banffy était l’un des généraux des armées hongroises pendant la guerre. Il a sacrifié son château familial vieux de 500 ans afin de sauver la ville de Cluj. Après avoir perdu la ville de Turda, Banffy décida de ne pas déplacer la ligne de front à Cluj et, au lieu de ça, se retira jusqu’à Oradea afin que Cluj soit sauvée. Les troupes allemandes, prétendument alliées, brûlèrent son château pour le punir.

Aujourd’hui, le château de Banffy est reconstruit par des bénévoles de plusieurs facultés d’architecture d’Europe. Vous pouvez grâce à leurs efforts, juger de la grandeur que le château avait autrefois. Différents événements médiévaux sont organisés au château pendant l’année, comme des reconstitutions de l’époque et des combats à l’épée entre les clubs médiévaux du pays. Cela vaut le détour (30 minutes au Nord de Cluj) pour passer un agréable après-midi et profiter d’une ambiance médiévale.

9. Passez la journée à Cheile Turzii

L’un des endroits favoris des locaux pour pique-niquer et profiter du plein air sont les Gorges de Turda (Cheile Turzii).

La zone est un sanctuaire naturel, avec un paysage étonnant : falaises abruptes, parois verticales (appréciées des amateurs d’escalade), végétation sauvage et grottes. Le chemin qui mène entre les falaises est facilement accessible et très bien entretenu. N’oubliez pas d’admirer les beautés qui se dressent à 80 mètres au-dessus de votre tête ainsi que les petites d’eau qui s’y sont lovées. Pour accéder au site, comptez 10 km depuis Turda, des bus et taxi proposent notamment le trajet.

10. Appréciez le site du Lac de Tarnita

Vingt kilomètres en dehors de Cluj (Ouest), se trouve le Lacul Tarnița, un lac formé par un barrage. Érigé entre les montagnes durant l’ère communiste, il a été construit afin de produire de l’électricité et faciliter la distribution d’eau fraîche pour Cluj.

C’est un endroit idéal pour la pêche et le ski nautique en été et pour son paysage pittoresque d’automne lorsque les feuilles rouges, marrons et jaunes se reflètent sur l’eau. Découvrir le barrage, promener, se baigner ou profiter d’un repas au bord de l’eau… Le lac de Tarnita vous promet avant tout une parenthèse détente et nature dans un véritable écrin de verdure.

11. Jouez les pèlerins au Monastère de Nicula

Monastère Nicula, Cluj Napoca

Crédit photo: Flickr – Bogdan Pop

Le monastère de Nicula est une destination importante pour les pèlerins, et célèbre pour son icône peinte par le prêtre Luca d’Iclod en 1681.

Le monastère doit son succès au « miracle » qui a eu lieu en 1699 quand l’icône de la Mère de Dieu a commencé à verser des larmes, et ce pendant 26 jours d’affilé. On estime que ces larmes étaient une mise en garde de la période difficile qui allait s’abattre sur la vie monastique et l’Eglise orthodoxe de l’ensemble de la Transylvanie en 1700. Aujourd’hui encore, des fidèles viennent en pèlerinage, mais aussi de nombreux touristes viennent observer les icônes peintes sur le verre et le bois.

12. Plongez dans la mystérieuse forêt Hoia Baciu

La forêt Hoia-Baciu (Hoia Forest) est située près de Cluj-Napoca et porte le surnom local de Triangle des Bermudes de la Roumanie depuis qu’un berger et ses deux cents moutons y ont disparu.

La plupart des gens qui vivent proche de la forêt ont peur d’y pénétrer, pensant que ceux qui s’y rendent n’en reviendront jamais. La forêt a gagné en réputation lorsqu’un photographe a pris une photo d’un objet étrange dans le ciel, et des légendes disent qu’on entend des bruits et des voix.

Allez donc vérifiez par vous-même, qu’en pensez-vous ?

13. Entrez dans la légende de Dracula

Château de Bran, Dracula, Cluj Napoca

Crédit photo: Flickr – Marysia P

Sur les traces de la Transylvanie, celles du comte Dracula. Personnage culte de l’oeuvre de Bram Stocker -qui se serait d’ailleurs inspiré de Vlad Țepeș ou Vlad III Drăculea, Prince de la Valachie et entre autres, tueur sanguinaire surnommé « L’Empaleur »- le comte Dracula fait écho à un mythe légendaire, jusqu’à son fameux château de Bran.

Entre mythe et réalité donc, le château de Bran est un incontournable de la Transylvanie. Il est donc sans conteste à découvrir durant votre séjour à Cluj Napoca, ville de départ des visites guidées. Cependant soyez rassurés : si vous vous attendez à un sombre décor, il n’en est rien. Habillé d’une très belle architecture et bien moins imposant que dans l’imaginaire collectif, le château contraste un tant soit peu avec le dessein lugubre de l’histoire qui l’a fait connaitre. Cela dit, il reste très prisé par les touristes, que ce soit pour le cliché auquel il fait écho ou pour le caché qu’il réserve.

Entouré de montagnes, le château de Bran réserve notamment un cadre naturel exceptionnel dans lequel les visiteurs se plaisent à randonner.

14. Adaptez vos activités aux saisons

En été, rendez-vous à la station balnéaire de Cojocna pour vous y baigner et vous relaxer. Le Salt Resort Cojocna est d’ailleurs un spa très prisé pour s’offir une parenthèse détente en pleine nature.

En hiver, si vous ne savez pas où skier, vous pouvez choisir la station de ski de Băişoara (l’été, les randonnées en montagne sont tout aussi bien), ou plus près, la descente (ou pente) de Feleac à Cluj.

15. Et toutes les activités gratuites possibles à Cluj

  • Écoutez un concert de musique traditionnelle folklorique
  • Visitez et appréciez un des musées locaux (à certaines heures)
  • Buvez de l’eau propre, saine et délicieuse dans une fontaine publique
  • Promenez-vous dans les parcs de la ville remplis de fleurs
  • Profitez d’une randonnée à travers la forêt
  • Admirez l’architecture incroyable et le design intérieur des cathédrales et les églises
  • Assistez à un concert de rock avec de grands noms (plusieurs fois par an)
  • Écoutez de la musique hongroise et découvrez l’artisanat traditionnel (mois d’août pour le Festival hongrois)
  • Regardez un film en plein air (TIFF Festival – fin mai débuts juin)
  • Utilisez les installations sportives pour une séance d’entraînement
  • Montez en haut d’une tour médiévale et profitez de la vue (église Saint-Michel en été)
  • Visitez l’observatoire d’astronomie (Str. Cirese)
  • Assistez à une expo d’art présentant des artistes locaux et leurs œuvres

Comment aller à Cluj ?

Pour aller à Cluj, rien de tel que la voie des airs. Au départ de la France, plusieurs villes proposent un vol direct pour la Roumanie (comptez en moyenne 2h30 au départ de Paris), et les tarifs pratiqués valent le détour ! Quelle que soit la compagnie ou la ville de départ de votre choix, vous trouverez un vol pas cher sur le site de notre partenaire Skyscanner.

Où loger à Cluj

Du centre à Gheorgheni, Cluj-Napoca bénéficie de plusieurs quartiers dans lesquels vous pouvez séjourner. Quelles que soient vos attentes, vous découvrirez dans chacun d’entre eux un patrimoine culturel riche en histoire. Pour trouver l’hôtel idéal, pensez à ce comparateur d’hôtels qui, selon vos envies, saura vous proposer les meilleures offres du moment.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

signature GV
Grotte GV
Savez-vous garder un secret?
On vous dévoile des lieux méconnus à visiter