Dans quel quartier loger à Cluj-Napoca ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Cluj-Napoca Voir les hébergements

Voyager en Roumanie, et visiter la Transylvanie ? Découvrez les quartiers où se loger à Cluj-Napoca !

Troisième ville de Roumanie après Timisoara et Bucarest, Cluj-Napoca se situe au nord-ouest du pays, à 170 kilomètres de la frontière hongroise. Traversée et mouillée par la rivière Someșul Mic, la ville abrite 324 576 habitants (2011) et est le principal pôle économique du nord-ouest roumain. Région au grand potentiel touristique, la Transylvanie – riche d’histoire – possède une économie tournée sur les technologies de l’information et de la communication, sur le tourisme, la finance, l’éducation et la recherche. C’est peu dire qu’après son histoire communiste, elle a vite sauté dans l’économie de marché à pieds-joints. En raison de son histoire, riche et mouvementée, Cluj-Napoca possède deux grandes communautés de langue roumaine et hongroise. C’est à ce titre le plus important centre culturel de la communauté hongroise de Roumanie. C’est parallèlement le deuxième centre universitaire important du pays, ce qui fait de Cluj-Napoca une ville résolument jeune, étudiante et dynamique. D’accord, mais où se loger à Cluj-Napoca ?

La ville de Cluj-Napoca se subdivise en une vingtaine de quartiers mais comme souvent chez Génération Voyage, on vous recommande de vous rapprocher du centre-ville pour trouver où dormir à Cluj-Napoca. Voici les quartiers où se loger à Cluj-Napoca.

À lire aussi : Les 15 choses incontournables à faire à Cluj-Napoca

Centru

Le centre-ville de Cluj-Napoca est un musée à ciel ouvert. Initialement occupée par les Celtes, la ville fut une colonie de l’Empire Romain. La première mention médiévale de Cluj-Napoca remonte à 1167, sous le nom de Castrum Clus, une petite cité fortifiée. C’est sur les ruines de la cité antique que fut édifié le centre-ville. Trouver un logement où se loger à Cluj-Napoca peut être cher : un loyer coûte entre 400 et 600 €, surtout près des zones universitaires.

Dans le centre, vous pourrez visiter plusieurs musées retraçant les arts et l’histoire du pays et de la ville : musée des arts, musée ethnographique de Transylvanie, musée national de Transylvanie. Ne manquez pas de passer à la place principale, la Piata Unirii, la Place de l’Union. C’est la place centrale, noyau de la ville médiévale et coeur de la cité. Forte de ses dimensions – 220 mètres de long et 160 mètres de large -, c’est la plus grande des places médiévales de l’Europe de l’Est. Au sud du centre-ville, ne manquez pas le Jardin Botanique Alexandru Borza, un poumon de verdure étendu sur 10 hectares, cultivant plus de 10 000 espèces du monde entier. C’est un quartier très central où se loger à Cluj-Napoca.

Trouver un hôtel dans le centre-ville

Mărăști

Mărăști se situe au nord-est du centre-ville historique. Il n’a pas son aura en termes d’édifices historiques et culturels, mais est considéré comme un important quartier résidentiel, comptant environ 30.000 habitants. Par conséquent, il s’apparente à un quartier tranquille où se loger à Cluj-Napoca, et non loin du centre-ville. Faites un tour au cinéma Mărăști, devenu le premier cinéma gratuit de Cluj. L’église Saint-Pierre, construite en style néo-gothique à la moitié du 19ème siècle, est à voir au détour de vos balades. Pour faire vos emplettes, direction le Marché de Mărăşti, un marché où l’on trouvera de tout. Si vous venez en famille ou que vous cherchez une zone calme, c’est un bon quartier où se loger à Cluj-Napoca.

Trouver un hôtel à Mărăști

Gheorgheni

Gheorgheni, est un quartier verdoyant à l’est du centre-ville, étendu entre la place Piaţa Baba Novac et la rue Alexandru Vaida-Voievod, et est accolé au lac éponyme, un ancien site de pêche depuis le Moyen-Âge, transformé de nos jours en un grand site de loisirs. Se loger à l’est du quartier offre davantage de quiétude, entre les espaces verts, le lac et les universités.

Trouver un hôtel à Gheorgheni

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions
Laisser un commentaire