10 incroyables types de nuages qui rendent le ciel spectaculaire

avatar

Les nuages présents dans le ciel prennent parfois des aspects étranges : voici 10 types de formations tout à fait incroyables

Les nuages se forment à partir de fines particules d’eau, soit à l’état liquide (gouttes de pluie), soit à l’état solide (glace ou neige). Ils sont en suspension dans l’atmosphère mais ne se retrouvent pas tous à la même hauteur.

Il existe trois grandes familles de nuages : les cirrus sont très fins, un peu à l’image des boucles de cheveux. Les cumulus ont la particularité de se former en amas et peuvent atteindre plusieurs kilomètres d’épaisseur. Enfin, les stratus se trouvent à des altitudes très basses et forment le brouillard quand ils sont près du sol.

Mais ce classement ne se résume pas qu’à ça : chaque famille dispose de variantes aux aspects plus ou moins étranges. Nous avons réunis dans cet article, 10 types de nuages qui rendent le ciel spectaculaire comme ces ovnis qui flottaient au dessus du Cap.

1. Les nuages lenticulaires

Les nuages lenticulaires se forment la plupart du temps en altitude, à cause du vent présent au sommet des montagnes. On les retrouve donc la plupart du temps sur des monts. Ils sont parfois pris pour des ovnis puisqu’ils peuvent être plats et arrondis à l’image des vaisseaux ou des ailes des avions.

Nuages lenticulaires, Montagne

Crédit photo: Wikimédia – U.S. Fish and Wildlife Service

Nuages lenticulaires, Mont Hotaka

Nuages lenticulaires sur le Mont Hotaka / Crédit photo: Wikimédia – Alpsdake

2. L’entonnoir nuageux (ou tuba)

L’entonnoir nuageux est formé par la condensation de la vapeur d’eau, dans une colonne d’air en rotation. Sa forme en cône inversé est très impressionnante et peut être redoutable. En effet, quand un entonnoir nuageux touche le sol, on parle alors de tornade (ou de tornade marine quand il rejoint l’eau).

Entonnoir nuageux

Crédit photo: Flickr – sourtoe

Entonnoir nuageux, tornade

Crédit photo: Flickr – Frédérique Voisin-Demery

3. Le cumulonimbus

Le cumulonimbus est un nuage que tout le monde a déjà pu observer. Il est souvent associé à des phénomènes météorologiques violents comme les fortes averses, la foudre, ou la grêle. Ils prennent des formes d’enclumes et sont très volumineux. Si vous n’aimez pas la pluie, c’est donc à ces nuages imposants qu’il faut en vouloir !

Ciel, Cumulonimbus, Nuage

Crédit photo: Wikimédia – Михал Орела

Cumulonimbus, Nuage, Soleil

Crédit photo: Flickr – Nicholas A. Tonelli

4. Les nuages nacrés

Les nuages nacrés sont très rares, ils se forment le plus souvent en hiver et notamment à proximité des pôles, comme on peut le voir sur les photos. En raison de leur altitude, ils reçoivent la lumière du soleil, notamment à l’aube ou au crépuscule.

nuages-nacres-arctique

Nuages nacrés en Arctique / Crédit photo: Pixabay – tpsdave

nuages-nacres-antarctique

Nuages nacrés en Antarctique / Crédit photo: Pixabay – PublicDomainPictures

5. Le brouillard

Le brouillard est un phénomène météorologique constitué de gouttelettes ou de fins cristaux de glace. Sa composition est identique à celle d’un nuage, la seule différence étant que ceux-ci sont très bas et touchent le sol. Avec le brouillard la visibilité est difficile (inférieure à 1 km), on parle de brume lorsqu’elle est supérieure à cette distance.

Brouillard, Forêt

Crédit photo: Pixabay – cafepampas

Ville, Nuages, Brouillard

Brouillard à Dubaï / Crédit photo: Pixabay – laddhaashish20030

6. Les arcus

Les arcus sont très bas et ont une forme de rouleau. Ils apparaissent parfois au cours d’un orage et sont donc associés aux cumulonimbus. Ils se situent juste avant la ligne des précipitations (pluie, neige ou grêle).

Arcus, Nuages, Plage

Des arcus au dessus de la plage en Uruguay / Crédit photo: Wikimédia – Daniela Mirner Eberl

Vue aérienne, Arcus, Nuage

Dans le Queensland en Australie / Crédit photo: Wikimédia – Mick Petroff

7. Le mamma (ou mammatus)

Les mammatus sont des couches circulaires qui se forment à la base de certains nuages à cause d’une zone d’air plus sèche que d’ordinaire. Leurs couleurs varient en fonction du soleil : ils peuvent être comme le ciel, blanc cotonneux comme les nuages ou bien jaune ou orangé avec les rayons.

Mammatus, Nuages, Arbre

Crédit photo: Wikimédia – Craig Lindsay

Mammatus, Nuage, Crépuscule

Crédit photo: Wikimédia – Matt Saal

8. Le punch-hole

Le nuage punch-hole prend la forme d’un grand trou apparaissant au milieu des nuages. Il est produit lorsque la température de l’eau dans les nuages descend en dessous de zéro degré mais qu’elle n’a pas encore gelé.

Punch Hole, Nuage

Crédit photo: Wikimédia – H. Raab

9. Le Kelvin-Helmholtz

L’instabilité de Kelvin-Helmholtz est un mouvement ondulatoire qui se forme à cause de différences de températures. Les fluides thermiques n’allant pas à la même vitesse, les nuages prennent la forme de vagues spectaculaires. En les observant on dirait que le ciel se transforme en un vaste océan.

Nuage, Kelvin Helmholtz

Crédit photo: Wikimédia – Astronautilus

10. L’asperatus

L’asperatus est un type de nuage nouveau: son appellation a intégré l’Atlas international des nuages de l’Organisation météorologique mondiale seulement en 2009. Ils n’ont pas beaucoup été étudiés mais ressemblent à des mammas grandioses.

Nuages, Asperatus, Ciel gris

Crédit photo: Wikimédia – Agathman

Nuages, Asperatus

Crédit photo: Wikimédia – Ave Maria Mõistlik

Crédit photo principale : Nicholas A. Tonelli

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Egalement dans Photos
Commentaires/Questions
Laisser un commentaire