Comment louer légalement son logement sur Airbnb ?

avatar

Airbnb a conquis des dizaines de milliers de propriétaires et locataires en l’espace de dix années d’existence. Et la loi française s’est adaptée.

Avec la multiplication des flux de touristes à travers le monde et le caractère dorénavant péjoratif que revêt le fait de séjourner dans des hôtels, la location de chambres, studios, appartements ou résidences d’hôtes a explosé. Dans l’optique d’aider les voyageurs à trouver les meilleures offres correspondant à leurs critères de recherche, deux jeunes américains ont eu la bonne idée de lancer Airbnb en 2008, une plateforme qui permet d’aisément mettre en relation propriétaires enclin à louer leur logement et voyageurs à la recherche d’un local. Soit de la location de particulier à particulier.

Cependant puisque sans règles du jeu c’est l’anarchie, un cadre législatif encadre dorénavant la location sur Airbnb. Dans ce cas, comment louer légalement son logement sur cette plateforme aux millions d’utilisateurs ?

Que dit concrètement la loi au sujet de la location sur Airbnb ?

D’après la législation française il est tout à fait légal de louer son logement sur Airbnb. Ce logement est dès lors loué sous la catégorie des « meublés de tourisme ». Cette catégorie concerne essentiellement, les maisons, villas, appartements, studios et chambres meublés et loués à une clientèle de niche, une clientèle de passage.

Toutefois des règles strictes encadrent cette location, selon le type de logement mis à disposition des locataires de passage.

Louer une résidence principale sur Airbnb

Par définition d’après la loi ALUR de 2014, une résidence principale est tout logement où en dehors heures des heures d’obligations professionnelles, des raisons de santé ou cas de force majeure, le propriétaire et sa famille résident au moins huit mois par année. En somme, la location sur Airbnb d’une résidence principale ne peut excéder quatre mois à l’année (120 jours).

Ce type de location n’oblige pas le propriétaire à effectuer une déclaration en mairie. Toutefois un numéro d’identification d’hôte sera nécessaire dans les villes de plus de 200 000 habitants (Paris, Montpellier, Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Nice, Lille, Nantes, Strasbourg, Rennes). Aucune formalité n’étant requise dans les villes de moins de 200 000 habitants. Aucune restriction quant à l’emplacement du logement n’est non plus imposée. De Lille à Marseille ou de Rouen à Strasbourg, si l’on possède une résidence principale on peut la louer sans excéder 120 jours.

Louer une résidence secondaire sur Airbnb

La location d’une résidence secondaire est un peu plus complexe que celle d’une résidence principale. Toutefois elle est autorisée par la loi, selon des règles bien précises.

Est considérée comme résidence secondaire tout logement où le propriétaire et sa famille résident au plus huit mois par an. Si cette phrase semble ambiguë, c’est certainement parce qu’elle l’est. En effet, ce type de logement peut être loué au-delà de 120 jours par an, mais aucun cadre législatif ne fixe cependant la durée maximale de location possible.

Toutefois il sera nécessaire d’effectuer obligatoirement une déclaration en mairie, afin d’obtenir un numéro d’identification d’hôte mis en place par le décret Airbnb. Ensuite, un changement d’usage est impératif dans certaines communes dotées aussi bien de plus que de moins de 200 000 habitants.

Louer un studio ou une chambre sur Airbnb

Troisième et dernier volet de ce point relatif aux conditions sous lesquelles louer son logement Airbnb, la location d’un studio ou d’une chambre. Aucune contrainte particulière n’est imposée à la location d’une chambre ou d’un studio en France sur Airbnb pour peu que ce logement se situe hors de la capitale Paris, ou de villes telles que Strasbourg.

La déclaration saisonnière d’impôts, à ne pas oublier

Si la location sur Airbnb peut s’avérer enrichissante à tous les niveaux, il est primordial de ne point oublier de passer à la caisse afin d’apporter sa rétribution sociétale en rapport avec son activité saisonnière. Il est important de ne pas oublier de remplir sa déclaration saisonnière d’impôts et de régler le dû.

Toujours d’après la loi Airbnb, une déclaration saisonnière n’est pas obligatoire, un enregistrement peut être largement suffisant. Toutefois dans certaines communes un formulaire de déclaration peut être nécessaire, il suffira de le récupérer en ligne, le remplir et le retourner à la mairie la plus proche. Cette procédure peut également être réalisée en ligne sur le portail du Service public.

Rajoutez votre logement sur Airbnb et/ou Booking !

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

booking
airbnb