Dans quel quartier loger à Tunis ?

Tunis: Le guide touristique complet
Dans quel quartier loger à Tunis ?

Vous préparez un séjour ou une expatriation en Tunisie, près de l’ancienne « Cité Punique » de Carthage ? Voici dans quel quartier se loger à Tunis !

Capitale économique et commerciale de la Tunisie, Tunis se situe au fond du Golfe de Tunis, étirée au bord du lac éponyme. Capitale de la Tunisie depuis 1159, la ville connaît un développement fulgurant au 20ème siècle, jusqu’à atteindre 638 845 habitants en 2014 intra-muros et 2 643 695 personnes dans l’aire urbaine du Grand Tunis. La capitale tunisienne – forte d’un patrimoine historique très riche, la présence humaine y étant attestée dès le 4ème siècle avant J-C – est classée comme la cinquième ville arabe où il fait bon vivre. Celle-ci jouit en sus d’un climat méditerranéen idéal et de sites touristiques très prisés tels que Carthage, La Marsa ou encore Sidi Bou Saïd. Se loger à Tunis ne sera pas difficile, la ville attire nombre de touristes et d’expatriés et l’offre d’hébergements y est abondante.

Carthage, La Marsa, Sidi Bou Saïd, Mutuelleville, le Belvédère, Notre-Dame, El Menzah, Gammarth sont des quartiers agréables où dormir à Tunis. Entre les souks de la Médina, le musée du Bardo, le Musée du mouvement national, le Musée militaire national, le Musée du cinéma, les plages de sable fin ou les ruines romaines de Carthage, vous ne vous ennuierez pas ! Voici où se loger à Tunis.

La Médina

Médina, loger à Tunis

Crédit photo: Flickr – Christopher Rose

Véritable cœur historique de Tunis, ce centre commerçant et historique de 270 hectares abritant plus de 100 000 personnes – soit 10 % de la population tunisoise -, est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979. Fondée en 698 autour de la mosquée Zitouna, elle se tisse du nord au sud entre le faubourg Bab Souika et celui de Bab El Jazira. Anciennement capitale d’un puissant royaume à l’époque hafside, de nombreux monuments s’entremêlent et mélangent les styles de l’Ifriqiya, les influences andalouses, orientales, romaines et byzantines. C’est un quartier pauvre en hôtels cependant, mais vous serez véritablement au contact des Tunisiens locaux. Pour savoir où dormir à la Médina, le logement chez l’habitant est la meilleure solution.

Mutuelleville et les berges du lac

Mutuelleville, loger à Tunis

Crédit photo: Wikimedia – Youssefbensaad

Situés au nord des Jardins du Belévdère, ces deux quartiers sont des zones résidentielles très prisées et très appréciées des expatriés et des voyageurs en quête de tranquillité. Les deux quartiers offrent une position centrale où se loger à Tunis : non loin du centre-ville tout en étant à quelques stations de tramway du lac de Tunis et de ses berges, ou encore du port pittoresque de la Goulette. Situé sur une colline, c’est un quartier huppé cependant, comportant de nombreux espaces verts et ambassades (historiquement, c’était un quartier habité par les colons Français, qui attire encore aujourd’hui nombre d’expatriés étrangers).

La banlieue nord

Sidi Bou Said, loger à Tunis

Recevez l'alerte bons plans GV !
Ou suivez-nous sur Instagram

Crédit photo: Flickr – El Primer Paso Blog

Voici des anciens villages annexés à la métropole du Grand Tunis, et qui ont bonne presse parmi les meilleurs lieux où dormir à Tunis : Gammarth, La Marsa, Carthage et Sidi Bou Saïd. Attention, ce sont les quartiers les plus chers et les plus touristiques. Tous les ans, des hordes de touristes viennent en effet visiter les célèbres ruines romaines de Carthage et le village de Sidi Bou Saïd – haut en couleurs bleues, blanches et rouges où fleurissent les bougainvilliers et les palmiers -, perché sur sa corniche, surplombant la ville de Carthage et le Golfe de Tunis. En un mot : splendide. Au sein de la municipalité de Carthage – qui abrite 17 000 habitants -, peu d’hôtels, mais visez le logement chez l’habitant, et dormez dans des villas confortables à deux pas des falaises dominant la mer et son sublime bleu azur. Choisissez ces villages où dormir à Tunis si vous n’êtes pas effrayé(e) par le tourisme et l’explosion des prix à la saison estivale (pensez à marchander vos échanges !).

Crédit photo principale : Flickr – Christopher Rose

A voir aussi

Je suis un passionné de voyage, d’écriture et de musique. J’aime écrire des livres, atterrir dans un pays inconnu, Brassens, la bière, les chats, le jazz et les coquillettes. Je mets un point d’honneur à chercher pour vous les meilleures informations pour sublimer vos voyages. Une question sur une destination, une visite, un bon plan ? J’y réponds dans les commentaires.

Devenir contributeur
Répondre

Laisser un commentaire

A voir aussi
Nos bons plans Instagram