Dans quel quartier loger à Trieste ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger : Italie Voir les hébergements

Vous partez pour le nord-est de l’Italie et ses charmes ? Découvrez les quartiers où loger à Trieste pour passez d’agréables vacances !

Souvent qualifiée de « dernière ville du nord », Trieste est une ville d’Italie située au pied du massif des Alpes dinariques, sur la côte Adriatique, à proximité de Venise et des frontières slovène et croate. À ce titre, Trieste est donc une porte d’entrée vers les Balkans, un pont entre l’Occident et l’Europe de l’Est.

Avec une population de 205 000 habitants environ répartis sur 84,5 km², Trieste fut longtemps tiraillée en tant que premier accès à la mer, par le Saint-Empire-Romain-Germanique et l’Empire Austro-hongrois : c’est donc une mosaïque de cultures méditerranéenne, latine, germanique et slave. Trieste fut élue première ville italienne pour sa qualité de vie en 2009. Mais côté loyer pour trouver un logement, où dormir à Trieste ? Se loger à Trieste coûtera en moyenne entre 300 € et 450 € par mois, soit deux fois moins en moyenne qu’en France.

Sept arrondissements divisent les quartiers de cette ville au patrimoine historique et culturel incroyable. La ville s’organise autour du port, du Grand Canal et de la place centrale ouverte sur la mer, appelée piazza Unità d’Italia. Comme nous ne savons pas où loger à chaque fois que l’on arrive dans une ville nouvelle, voici pour vous guider une présentation des quartiers où dormir à Trieste.

Le centre-ville

Le centre-ville de Trieste est le centre historique, composé de plusieurs quartiers aux ambiances différentes. Le quartier du centre se parcourt facilement à pied car il n’est pas très étendu : on y trouve de nombreuses traces de l’occupation romaine, avec notamment le théâtre romain – qui accueillait jusqu’à 6 000 spectateurs -, l’arc de Ricardo construit au 1er siècle av. J-C, le forum romain et deux anciens aqueducs romains.

Si vous aimez visiter les édifices religieux, vous ne serez pas en reste : la cathédrale catholique de San Giusto et le château du même nom, la basilique de San Sivestro, l’église catholique Santa Maria Maggiore, l’église catholique Sant’Antonio Taumaturgo, le Temple luthérien, l’église orthodoxe serbe San Spiridone, l’église orthodoxe grecque San Nicolò, ainsi que la synagogue de Trieste (l’une des deux plus grandes d’Europe).

La place piazza Unità d’Italia est emblématique de Trieste, on s’y retrouve autour de la fontaine des Quatre Continents : c’est le cœur battant de la vie sociale à Trieste. A côté, se situent le palais du Gouvernement, le palais Pitteri puis le palais de la Lloyd : un dédale de ruelles pour profiter pleinement de la dolce vita à l’italienne. Vous trouverez également de nombreux bars et restaurants, des commerces et des musées : un quartier où loger à Trieste qui devrait séduire à peu près tout le monde !

Le Grand Canal

Plus au nord, vers la station de tram Trieste-Opicina, se dévoile l’autre grand quartier de Trieste : le Canal Grande, le Grand Canal. Il fut creusé de 1754 à 1756 pour permettre aux navires de passer dans la vieille ville. Aujourd’hui, la zone prend des allures de Vieux-Port de Marseille en miniature et quelques petites barques et bateaux à moteur continuent de s’y mettre au mouillage. Le Grand Canal se trouve à quelques mètres de la gare centrale, ce qui est pratique si vous avez un train à prendre tôt le lendemain matin. Le Ponte Rosso est jonché de terrasses où apprécier le soleil déclinant des fins de journées d’été. Se loger au Grand Canal offre une position centrale pour découvrir la ville.

Le Port de Trieste

Situé au sud du centre-ville antique, le port témoigne de l’importance des échanges commerciaux portuaires à Trieste durant l’histoire. Jusqu’au début du 20ème siècle, c’était l’un des ports des plus grands de la Méditerranée. Se loger à Trieste près du port permet de dormir à des endroits plus calmes, sans être pour autant excentré.

Crédit photo principale : Flickr – Nick Savchenko

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire