Dans quel quartier loger à Santiago ?

Santiago: Le guide touristique complet

Vous préparez un voyage au Chili et allez visiter sa capitale ? Voici notre guide des meilleurs quartiers où se loger à Santiago du Chili !

Située au centre du Chili entre l’océan Pacifique et la Cordillère des Andes, Santiago est la capitale et la plus grande ville du Chili, avec 4 912 500 habitants (2012) répartis sur 641,4 km². L’aire urbaine, qui compte 7 millions d’habitants, constitue un tiers de la population totale et est considérée comme la troisième ville la plus riche, la septième la plus peuplée et celle présentant la meilleure qualité de vie de toute l’Amérique Latine.

Santiago est une agglomération de 37 communes. Autant dire que la conurbation urbaine est vaste ! C’est aussi une ville où le coût de la vie est élevé : se loger à Santiago sera donc plutôt cher, même pour une auberge de jeunesse. Voici une présentation des quartiers où dormir à Santiago.

Civico

Civico, loger à Santiago

Crédit photo: Flickr – Mariano Mantel

Quartier central de Santiago, c’est le quartier des affaires, des institutions politiques et administratives de la ville. À contempler l’architecture, on se rend compte que l’ancien côtoie le moderne pour un singulier mélange des époques surannée avec le temps présent. À proximité, vous trouverez la Plaza de Armas, la place centrale de Santiago, des parcs et des centres commerciaux. Pour y faire vos sorties culturelles – idéal pour progresser en espagnol -, aller voir un spectacle au théâtre municipal de Santiago. Non loin, faites le marché La Vega sur les rives nord du Mapocho. C’est un quartier idéal où se loger à Santiago pour rayonner dans la ville.

Recoleta

Recoleta, loger à Santiago

Crédit photo: Flickr – Alexander Schimmeck

Ici, on se croirait presque à Valparaiso : au nord du centre-ville, voici un quartier haut en couleurs, truffé de graffitis et de pubs populaires. Les lieux artistiques y sont au rendez-vous et le quartier offre un dépaysement garanti. Cette zone est récente, créée sous la dictature de Pinochet. Le quartier est traversé par le cimetière général de Santiago : ce n’est pas toujours le genre d’endroit que l’on veut visiter, mais celui-ci vaut son coup d’œil : 86 hectares de tombes, mausolées et columbariums, une attraction touristique plutôt insolite dans le quartier Recoleta. Ce lieu de sépulture est très fréquenté par les habitants du quartier, qui viennent décorer les tombes de leur famille, ce qui fait d’un lieu habituellement lugubre un monument fleuri haut en couleurs.

Bellavista

Bellavista, loger à Santiago

Crédit photo: Flickr – Claudio Olivares Medina

S’il fallait comparer Bellavista au quartier d’une ville française, nous dirions que c’est un peu la rue de la soif rennaise : Bellavista est le centre de la vie nocturne à Santiago du Chili. Privilégier donc de se loger à Bellavista si vous êtes jeune, fêtard et/ou célibataire. Le quartier est situé entre la rivière Mapocho et la colline du Cerro San Cristóbal, un gigantesque parc donc le sommet culmine à 860 mètres d’altitude. Vous trouverez dans ce quartier arty et bohème nombre de bars, discothèques, galeries d’art, clubs et restaurants. Architecture d’époque, bars et écrins de verdure rythment l’âme du quartier. C’est une zone très prisée des jeunes locaux, agréable où se loger à Santiago.

Providencia

Providencia, loger à Santiago

Chaque jour un bon plan voyage par mail ou par Instagram !

Crédit photo: Flickr – a l o b o s

Situé au nord-est du centre-ville, le quartier Providencia est une ancienne commune annexée au territoire de Santiago. Les rues y sont animées de jour comme de nuit et vous y trouverez de nombreux restaurants et bars ayant pignon sur rue. La zone est prisée des Chiliens, des expatriés et des touristes étrangers : une population ainsi plutôt hétérogène et cosmopolite, un bouillon de cultures du monde entier. Le quartier de Providencia possède une âme culinaire : on y trouve des restaurants bio, végétariens et de cuisine internationale bon marché. Si vous aimez les zones animées et confortables, c’est là qu’il faut se loger à Santiago.

Crédit photo principale : Flickr – a l o b o s

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

A voir aussi

Je suis un passionné de voyage, d’écriture et de musique. J’aime écrire des livres, atterrir dans un pays inconnu, Brassens, la bière, les chats, le jazz et les coquillettes. Je mets un point d’honneur à chercher pour vous les meilleures informations pour sublimer vos voyages. Une question sur une destination, une visite, un bon plan ? J’y réponds dans les commentaires.

Devenir Expert Local
Répondre

Laisser un commentaire

A voir aussi