Dans quel quartier loger à Nagoya ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Nagoya Voir les offres

Vous partez visiter le Japon ? Voici les quartiers où loger à Nagoya pour être proche des sites incontournables !

Quatrième plus grande ville du Japon par sa population derrière Tokyo, Yokohama et Osaka, Nagoya est une vaste agglomération – comme souvent au Japon – de 9 millions d’habitants, située sur l’île de Honshu. Nagoya est souvent boudée des touristes internationaux qui, lors d’un voyage sur l’archipel nippon, privilégient plutôt Osaka, Kyoto ou Tokyo. Pourtant, la ville abrite un patrimoine historique et culturel digne d’intérêt. Ouverte sur une anse dans la côte Pacifique, la ville se trouve reliée par le Shinkansen à Kyoto et Tokyo.

Entre mer et montagnes, tradition et modernité, Nagoya prit son essor au 16ème siècle sous le règne de Ieyasu Tokugawa, le fondateur de la dynastie des Shogun. Détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale et reconstruite après 1945, la ville abrite des quartiers où il fait bon vivre, notamment autour du port ou du château.

Vous recherchez où loger à Nagoya pendant votre voyage au Japon ? Nous avons trouvé pour vous les zones où dormir à Nagoya pour faciliter vos recherches.

À lire aussi :
Les 16 choses incontournables à faire à Nagoya
Les 20 plus beaux endroits à visiter au Japon

Autour du château

Château de Nagoya

Crédit photo : Wikipedia – Base64

Situé au cœur vibrant de la ville, le château est emblématique de Nagoya et fait figure de passage obligé. Construit en 1610, il s’observe de loin et vient remplir vos disques durs tellement on ne peut s’empêcher de le photographier, depuis son parc arboré et son plan d’eau du Parc Meijo.

A l’époque, l’édifice était utilisé comme demeure impériale de la famille Tokugawa jusqu’au début du 20ème siècle, avant de servir de quartier général de l’armée et comme camp de prisonniers de guerre pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il fut reconstruit à l’identique en 1959. La Tour de télévision, haute de 180 mètres, se trouve au sud. Elle offre une vue panoramique sur la ville et sur les Alpes japonaises. A ses pieds, un vaste espace vert sert de promenade appréciée des locaux. A l’est du quartier, ne manquez pas le Musée d’art Tokugawa. Il abrite près de 10 000 documents écrits par d’anciens empereurs, des armures, casques, sabres, des peintures de personnages célèbres.

Louer une chambre autour du château pour se loger à Nagoya permet une position centrale pour visiter la ville.

Trouver un hôtel à proximité du Château de Nagoya
Trouver un Airbnb à proximité du Château de Nagoya

Osu et Sakae

Oasis 21, Sakae, Nagoya

Crédit photo : Flickr – kinpi3

Au sud du château, se trouvent deux quartiers très populaires, agréables où dormir à Nagoya : Osu et Sakae.

Osu est le quartier le plus populaire de la ville. On y trouve un mélange d’atmosphères différentes, avec la rue Shotengai, où se tient le World Cosplay Summit en août. C’est le plus grand concours de Cosplay du monde. Dans la Shotengai, se trouve votre repère si vous venez faire du shopping : ces boutiques artisanales, de nombreux petits cafés, des friperies, des centres commerciaux et des petits magasins en tous genres. Errez au gré des temples et des sanctuaires shinto avant de changer de quartier.

Accolé au nord, le quartier de Sakae est un deuxième poumon commerçant et animé de la ville, avec notamment le centre Sunshine Sakae et le Oasis 21, semblable en tous points à un vaisseau spatial. La nuit, le quartier se transforme en boîte de nuit à ciel ouvert : des lumières partout, de la musique défenestrée jusque tard dans la nuit, des restaurants et des bars à foison. C’est donc un quartier sympa où loger à Nagoya si vous aimez les zones très animées !

Trouver un hôtel à Osu
Trouver un Airbnb à Osu
Trouver un hôtel à Sakae
Trouver un Airbnb à Sakae

Atsuta Ward

Atsuta, est un quartier central, situé au nord du port et au sud du centre-ville. Vous y trouverez notamment le sanctuaire Atsuta Jingu, construit au 2nd siècle sous le règne de l’Empereur Keikô (73-130). C’est un haut-lieu sacré du shintoïsme qui abrite le Kusanagi-no-Tsurugi – le « sabre faucheur d’herbe » -, offert à son descendant par la déesse du Soleil, Amaterasu. Ce sabre est l’équivalent asiatique d’Excalibur et est l’un des trois trésors sacrés du Japon. Du haut de ses 2 000 ans d’histoire, il renferme également plus de 4 000 trésors nationaux.

En venant loger à Atsuta, vous serez proche de la gare de Kanayama – idéal pour prendre un train – et bénéficierez de la ligne Tokaido (ligne orange) et de la ligne Meiko (mauve) pour vous déplacer en métro.

Trouver un hôtel à Atsuta
Trouver un Airbnb à Atsuta

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire