Dans quel quartier loger à Belgrade ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Belgrade Voir les hébergements

Découvrir les charmes de la Serbie dans les Balkans cet été ? Voici notre guide pour savoir dans quel quartier se loger à Belgrade.

Lorsque l’on arrive à Belgrade, à voir la vie sociale et le climat paisible qui y règne, l’on ne peut s’empêcher de s’étonner comment cette ville a-t-elle pu être le théâtre funeste des bombardements de l’OTAN en 1999 et d’une guerre impitoyable et sanglante ayant déchiré la Yougoslavie sept ans plus tôt. Belgrade, la capitale serbe, est une métropole aujourd’hui pacifiée et développée, abritant 1 233 796 personnes et 1 659 440 Belgradois dans toute l’aire urbaine. Au carrefour du Danube et de la Sava – surnommée la « Barcelone de l’est » -, Belgrade possède un patrimoine historique et culturel multimillénaire. Se loger à Belgrade sera bon marché pour un ressortissant d’Europe Occidentale.

L’offre d’hébergements où dormir à Belgrade est variée, et va de l’hôtel luxueux de 5 étoiles aux auberges de jeunesse à 8 € la nuit. Choisissez peut-être la formule logement chez l’habitant afin d’être pleinement au centre-ville et tout faire à pied. Voici dans quel quartier loger à Belgrade.

Stari Grad

Loger à Belgrade, Stari Grad

Crédit photo : Flickr – Budjism

Stari Grad est le centre historique de la ville, qui renferme la forteresse de Belgrade jusqu’à la grande place de la République (Trg. Republike). C’est un bon point de chute où loger à Belgrade car vous pourrez visiter tous les sites dignes d’intérêt à pied. Réservez votre logement dans la rue Knez Mihailova, située sur la corniche entre le Danube et la Sava. Vous y trouverez dans les rue piétonnes des bars, des restaurants (notamment à Skadarlija), de nombreux commerces et des musées (musée de l’ethnographie, le musée historique juif de Belgrade ou encore le salon du musée de l’art contemporain, entre autres. Le quartier n’est pas une merveille d’architecture mais il est central et convivial. Il se situe près de la gare de Belgrade et une balade dans la forteresse offre un point de vue imprenable sur la ville. Le quartier, où les ravages de la guerre sont parfois prégnantes – la ville fut plusieurs fois sous les bombes à travers l’histoire récente -, laisse toutefois entrevoir que l’amitié franco-serbe qui régnait jusqu’à la Guerre du Kosovo a subsisté.

Zemunski kej

Le quartier, étendu le long des quais du Danube, notamment la rue Kej Oslobodenja – signifiant le quai de la liberté -, regorge de péniches où sont installées des lieux de sortie nocturne : discothèques et bars de nuit : les splavovi.  Les voyageurs y ayant passé une ou deux journées relatent presque à l’unanimité que c’est un très bon quartier où loger à Belgrade ou pour se balader, avec de bons restaurants flottants le long du Danube.

Savamala

Loger à Belgrade, Savamala

Crédit photo : Flickr – Tonja Lapina

Bordé par la Sava sur son flanc occidental, le quartier de Savamala est aujourd’hui l’épicentre d’une vie artistique bouillonnante. Ce quartier du 19ème siècle, édifié non loin du parc Kalemegdan, regorge de galeries de street-art colorées, de petits bars cachés, de restaurants rénovés dans de vieux immeubles : un quartier où loger à Belgrade pour profiter de l’ambiance et pour être au contact de la jeunesse locale.

Banovo Brdo

Voici un quartier au sud de Belgrade, surtout intéressant pour être situé en bordure du lac de la Save. Ada Ciganlija (Ада Циганлија) est une île dans la ville, dont le centre de loisir attire jusqu’à 100 000 personnes par jour et 300 000 personnes visiteurs par jours le weekend. Autant dire que l’endroit est très fréquenté des Belgradois et Belgradoises, et pour cause : c’est une oasis de nature – recouverte par une une forêt dense abritant des amphibiens, des insectes, de nombreux mammifères -, au milieu d’un paysage très urbanisé. Si vous aimez les zones calmes et reposantes, choisissez ce quartier où dormir à Belgrade, car vous pourrez aussi sortir le soir dans les bars et restaurants du quartiers, plutôt à l’ouest.

Crédit photo principale : Flickr – Dennis Jarvis

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire