×
Mot de passe oublié ?

Visiter Hô Chi Minh : que faire, que voir ?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Visiter Hô Chi Minh : que faire, que voir ?

Que faire à Saigon (Ho Chi Minh Ville), la plus grande ville du Vietnam ?

Hô Chi Minh Ville ou Saïgon, fut un temps la capitale du Vietnam, titre qu’elle a laissé à Hanoï depuis. Aujourd’hui le poumon économique du pays, Ho Chi Minh est une grande ville souvent chaotique et bruyante comme ses sœurs asiatiques. Le flux des scooters dans les grandes avenues ne semble jamais cesser et une telle effervescence peut faire peur aux voyageurs venus visiter les beautés du Vietnam et non les grandes villes. Toutefois, il faut absolument que vous lisiez cet article pour savoir que faire et que voir à Saïgon pour mettre à profit votre précieux temps de baroudeur. Voici les activités et choses à ne pas manquer à Hô Chi Minh.

1. Faire un tour des plus belles pagodes, et des temples

La pagode « kaléidoscopique » de l’Empereur de Jade est généralement considérée comme la plus spectaculaire de la ville, mais elle fait partie d’une longue liste d’autres pagodes. Pour voir des temples et pagodes chinois, dirigez-vous dans le quartier Cholon. Vous y verrez notamment le Temple de Bà Thiên Hậu et la Pagode Quan Am. Pour une dose de couleurs de l’Inde du Sud, allez au Temple Mariamman, qui a été construit au 19ème siècle par des commerçants pour honorer la déesse hindoue Mariamman.
pagode ho chi minh

Flickr – lecercle

2. Boire un café délicieux

Depuis son introduction au Vietnam par les colons français au 19ème siècle, le café est devenu une obsession nationale qui rivalise avec le nôtre. Le café glacé, connu localement sous le nom de « ca phé sua da », est généralement privilégié dans les cafés. Il est préparé avec un café noir corsé et filtré goutte à goutte par un filtre en métal (style français) appelé « ca phe phin ». Il est servi avec du lait condensé sucré et de la glace. C’est le coup de fouet idéal ! Il se boit aussi chaud, et dans les deux cas c’est un régal.
Cliquez ici pour obtenir une carte des meilleurs endroits pour boire un délicieux café à Ho Chi Minh Ville.

3. Visiter les musées intéressants

Saigon possède quelques musées très intéressants sur l’histoire du pays, mais aussi sur la guerre du Vietnam. Deux musées sont à visiter en priorité :

– Le Musée de la Guerre (War Remnants Museum) : âmes sensibles s’abstenir, il propose des exemples graphiques de certains des pires incidents qui ont eu lieu pendant la guerre du Vietnam et l’invasion chinoise peu connue qui a suivie. On y découvre des photographies austères, des affiches d’armes et des dépouilles conservées de fœtus déformés par les produits chimiques. Au deuxième étage, une exposition permanente présente le travail de certains des meilleurs photographes ayant couverts la guerre, y compris beaucoup de ceux qui sont morts pour leurs efforts. Le musée est fermé entre midi et deux.

– Confortablement installé au milieu des jardins botaniques dans un beau bâtiment colonial français de 1929, le Musée d’Histoire expose 4 000 ans de vie et de culture vietnamienne depuis l’âge de bronze. La collection comprend des objets des civilisations Cham et Khmer ainsi que des objets illustrant la culture de terres en montagne, les périodes révolutionnaires et même des cadeaux accordés au président Ho Chi Minh avant sa mort. Tout n’est pas étiqueté, mais le cadre du musée justifie la visite. Dans le jardin on trouve des avions de guerre.

4. Voir les Tunnels de Củ Chi

À une heure de route hors des limites de la ville, tentez l’expérience claustrophobique des tunnels utilisés par les Viet Cong pour échapper à l’attention des forces américaines et vietnamiennes du Sud. La partie de visitable des tunnels de Củ Chi ne fait que quelques centaines de mètres, mais après avoir rampé sur vos mains et genoux à travers les tunnels mal éclairés pendant quelques minutes, en passant par des salles de stockage, des écoles et des dortoirs, il vous sera difficile d’imaginer vivre des semaines en souterrain comme l’on fait jusqu’à 16 000 personnes (!). À la surface, vous trouverez des exemples des nombreux pièges dévastateurs utilisés par les rebelles pour mutiler et blesser chaque ennemi qui passait à proximité. Sur place il est possible de tirer à l’AK-47 et autres armes.

cu chi tunnels

Wikimedia – Bencmq

5. Assister à la Messe de midi au Temple Cao Dai

Si vous partez explorer les tunnels de Cu Chi, votre journée sera couplée à la visite du Temple Cao Dai de Tây Ninh. Ce temple d’une architecture remarquable est à voir ! À l’intérieur, vous y trouverez une salle superbement décorée. Pensez à monter sur les coursives avant midi pour assister à la Messe qui a lieu à la mi-journée. La cérémonie est très belle.

temple cao dai

Flickr – dalbera

6. Découvrir le Delta du Mékong

Souvent surnommé le « bol de riz » du Vietnam, ce labyrinthe flottant de 39 000 km² demeure l’une des régions les plus densément peuplées du pays. Environ quatre heures de route sont nécessaires depuis Ho Chi Minh pour arriver dans un autre monde, où les marchés, les villages et les écoles flottent sur de tentaculaires estuaires. Le plus simple est de réserver un tour d’au moins 2 jours sur le Delta du Mékong pour en profiter un minimum (la route est longue). Vous pouvez même rallier le Cambodge par le Mékong en bateau si vous préférez éviter la route ou l’avion pour rejoindre le pays voisin.

7. Traverser la rue

Le Vietnam comptait plus de 35 millions de scooters et moto en 2012 et Ho Chi Minh étant la ville la plus peuplée, ses rues débordent de deux roues. Il n’existe pas trop de règle de circulation et vous aurez du mal à traverser une rue si vous êtes timide et hésitant(e). Il ne faut pas avoir peur, juste être déterminé et s’engager. L’expérience vous fera sourire (après avoir eu chaud…). Il paraît que la meilleure façon de traverser la rue est de fermer les yeux, prendre une grosse respiration, (faire vos prières), et avancer avec un rythme soutenu. Les scooters vont alors vous éviter naturellement pour former comme une coquille autour de vous (si, si !).

8. Passer admirer la Cathédrale et le bureau de poste

La Cathédrale Notre Dame, qui a été construite par les français au 19ème siècle n’est pas forcément engageante à première vue (ni à la seconde en fait ;-)). Mais allez y jeter un œil lors d’une journée de visite à pied de la ville par exemple. Juste à côté, le bureau de poste central de style gothique est ouvert depuis 1886. A l’intérieur, la structure métallique conçue par Gustave Eiffel donne une forme arrondie au plafond. Les murs décorés avec des cartes coloniales françaises encadrent un portrait de Ho Chi Minh, tandis que les sols carrelés élaborés complètent l’allure raffinée de la salle.

9. Manger pour rien du tout

Ho Chi Minh fait partie des 10 meilleures villes pour manger dans la rue. Et ici, vous ne mangerez que pour une poignée de dongs. La soupe Pho est le plat national et vous en trouverez partout dans la rue pour moins d’un euro. Pour manger plus copieusement, dirigez-vous vers le Marché Bến Thành, où vous pourrez également faire quelques bonnes affaires sur les tissus et les bibelots.

marche ben tanh

Flickr – jepoirrier

10. Sortir et profiter de la vie nocturne

Au cours des dernières années, des bars éphémères (ou de rue) ont commencé à fleurir dans la ville, profitant d’emplacements laissés vides par des travaux de construction, et offrant de la bière pas chère, des viandes grillées et une bonne ambiance. On en trouve rue Pasteur et Thái Văn Lung. Ceux qui recherchent des bars et des clubs peuvent se rendre à l’angle de Bui Vien et De Tham dans le quartier des routards. Autrement, il est intéressant de monter au 23ème étage de l’hôtel Sheraton Saigon, qui offre un rooftop bar avec d’excellents cocktails et sûrement la meilleure vue de la ville by night. Même les locaux y vont.
 

 

Avez-vous été à Ho Chi Minh (ou Saigon) ? Comment avez-vous trouvé cette ville ? Donnez votre avis !

A voir aussi dans la rubrique Ho Chi Minh Ville
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi