Couchsurfing, logement chez l’habitant : avis et test

avatar

Entre authenticité, gratuité et hospitalité, la plateforme Couchsurfing prône des valeurs et une façon de voyager de plus en plus recherchées !

Lorsqu’on voyage, le logement fait bien évidemment partie des priorités. Bien plus qu’un lieu où dormir, l’endroit où nous posons nos valises — pour une ou plusieurs nuits — peut conditionner notre séjour. De plus en plus de voyageurs recherchent des lieux de rencontres, de découvertes, de plaisirs et d’échanges pour passer leurs nuitées.

Cette façon de voyager, au plus proche des autres et en immersion profonde, répond aussi à un besoin économique. De nombreux globe-trotteurs, plus ou moins avertis, tendent à économiser au maximum en voyage. Cela tombe bien, puisqu’il est possible de combiner alternatives bon marché et authenticité.

La plateforme Couchsurfing illustre parfaitement cette idée du voyage. Le but ? Loger chez l’habitant, pour le meilleur et parfois le moins bon. Mais pas de panique, nous allons vous livrer nos conseils et nos ressentis sur Couchsurfing. Bienvenus dans notre rubrique « avis et test » !

Qu’est-ce que Couchsurfing ?

Couchsurfing

Crédit Photo : Shutterstock / LightField Studios

Littéralement, couchsurfing signifie « surf sur le canapé ». Le principe est simple : un couchsurfer est un voyageur qui bénéficie gratuitement d’un lit (ou d’un canapé) pour passer la nuit, chez un habitant du pays. En échange, il s’engage à accueillir à son tour, sans frais, un autre couchsurfer. La plateforme Couchsurfing met en relation ces voyageurs du monde entier et permet aux couchsurfers de trouver leur hôte et vice versa.

Créée en 2004, l’association Couchsurfing — devenue finalement une entreprise mondiale — est née de l’expérience de son fondateur. Grand baroudeur et adepte de la rencontre “vraie”, Casey Fenton constata au fil des années qu’il n’avait aucun mal à dormir chez l’habitant. Une demande gentiment formulée plus tard, il se retrouvait à loger chez des étrangers, toujours enclin à aider, partager et heureux de faire découvrir leur pays et leur culture.

Si certains auraient pu croire à un trop bel optimisme, le concept a rapidement séduit et comblé une large communauté de voyageurs. Aujourd’hui, la plateforme compte plus de 12 millions d’adhérents, répartis sur 230 territoires, prêts à surfer de canapé en canapé et à recevoir d’autres surfeurs.

Comment ça marche ?

Couchsurfing - App Store

Crédit Photo : App Store

Tout d’abord, téléchargez gratuitement l’application. Ensuite, il suffit de créer votre profil. Le but est de renseigner le plus d’informations possibles et utiles : présenter vos voyages, vos qualités, vos passions, vos critères, vos conditions. Tout ceci permet de sécuriser et de rendre agréable l’expérience Couchsurfing, pour chaque parti. Ensuite, il suffit d’envoyer vos demandes. Personnalisées, c’est toujours mieux !

Vous le savez, le couchsurfer doit à son tour accueillir chez lui des voyageurs. Il faut donc informer les autres utilisateurs sur vos qualités d’hôte : capacité d’accueil, présence ou non d’animaux et possibilité d’en héberger, fumeurs acceptés ou non, présence ou non de colocataires/membres de la famille, localisation de la maison, photos des lieux, etc.

Si Couchsurfing se base sur un principe d’échange humain et volontaire, la coutume reste de rendre la pareille à son hôte. Surtout que rien ne garantit qu’un surfeur et un hôte soit amenés un jour à échanger les rôles entre eux. Il faut pouvoir faire preuve de ponctualité et de propreté, faire quelques courses, cuisiner, s’occuper de la maison ou des enfants, proposer une activité, etc. En résumé : remercier et respecter les bases de la bienséance.

De la même façon, la tradition veut qu’on laisse des commentaires sur les profils des couchsurfers rencontrés. De quoi aiguiller les autres et/ou valoriser une personne qui prend son rôle à coeur.

Couchsurfing : avantages et inconvénients

Avantages

On aime Couchsurfing parce qu’on peut :

  • Dormir gratuitement
  • Connaître des bonnes adresses et des bons-plans exclusifs
  • Progresser dans la langue du pays
  • Créer un réseau professionnel et/ou amical dans le monde entier
  • (Re)trouver foi en l’altruisme de l’humanité
  • Grandir grâce à des rencontres de tous les horizons

Inconvénients

On aime moins Couchsurfing parce qu’on peut :

  • Rencontrer des couchsurfers avec qui ça ne colle pas du tout
  • Tomber sur des couchsurfers qui confondent la plateforme avec un site de rencontres
  • Être planté(e)s au dernier moment par son couchsurfer ou son hôte
  • Ouvrir la porte à des couchsurfers sans gènes

Couchsurfing : l’avis de la rédaction

Correctement utilisée, la plateforme Couchsurfing est indéniablement vectrice de moments exceptionnels. Si l’aspect gratuit est attrayant, c’est avant tout l’idée de passer du temps aux côtés de locaux qui attire les voyageurs sur Couchsurfing. Le voyage devient une promesse d’immersion, de contacts sincères et privilégiés avec les habitants d’un pays. La grande majorité des couchsurfers ont toujours adoré leurs expériences, en tant qu’hôte ou surfeur. Tout le monde s’y retrouve et tire de grands bénéfices — autant humains que financiers — à utiliser Couchsurfing.

Bien qu’éphémères, les rencontres générées par Couchsurfing sont fortes. L’envie de donner et de recevoir, le temps d’une nuit ou à peine plus, amènent les individus à vivre pleinement la rencontre. Les échanges sont condensés et intenses : partage culinaire, culturel, musical, traditionnel, amical, linguistique, philosophique, la liste est infinie.

De plus, Couchsurfing est basé sur l’entraide. Et ça fait du bien ! Gratitude et couchsurfing sont liés, et quel formidable sentiment ! Néanmoins, pour profiter pleinement du potentiel incroyable de Couchsurfing, il faut être en accord avec cette façon de voyager et attentif aux profils des utilisateurs. Être accueilli(e) chez l’habitant implique d’être flexible et capable d’improvisation. Le partage ne peut grandir dans un emploi du temps rigide et un état d’esprit fermé.

Pour éviter les mauvaises rencontres, il est impératif de se renseigner sur le profil des couchsurfeurs. Si on lit les commentaires des autres couchsurfers, qu’on évite les profils vides, qu’on sélectionne une personne de même sexe, qu’on échange en amont avec son surfeur ou son hôte, il n’y a aucune raison que les choses se passent mal. En sommes, Couchsurfing passe et réussi notre test !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire