L’Estonie en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre Camping-car pour l'EstonieVoir les offres

Vous partez en voyage itinérant pour visiter l’Estonie ? Voici notre guide pour visiter l’Estonie en camping-car ou van aménagé !

Visiter l’Estonie en camping-car ? Et pourquoi pas la Sibérie ! L’Estonie, ce pays d’Europe du Nord aux confins de la mer Baltique et du golfe de Finlande, est souvent méconnue des voyageurs. Visiter l’Estonie en camping-car permet d’explorer de vastes espaces de nature à l’abri du tourisme de masse. Aussi, vous ne vous soucierez pas des disponibilités des hôtels. Le pays est souvent récompensé pour son ouverture, sa tolérance et son respect envers les étrangers. Il faut dire que l’Estonie profite de nombreuses influences culturelles sur son territoire : russes, ukrainiennes, finnoises, biélorusses et occidentales. Les forêts couvrent 45 % du territoire estonien, et 15 % de celui-ci se compose de réserves naturelles protégées. Voici de quoi vous faire envie dans ce pays qui a des airs de petite Scandinavie ! Découvrez donc notre mini-guide conseil pour visiter l’Estonie en camping-car.

À lire aussi :
Les 10 choses incontournables à faire à Tallinn
Dans quel quartier loger à Tallinn ?

Idées d’itinéraires en Estonie en camping-car

Vieille ville de Talinn, à découvir lors d'un voyage en Estonie en camping-car

Crédit photo : Shutterstock – kavalenkava

L’Estonie possède une petite superficie de 45 339 km², soit la taille de l’ancienne région Midi-Pyrénées. Le pays se constitue de plus de 1 500 îles, 1 400 lacs, 7 000 cours d’eau et 3 000 kilomètres de littoral. La faune y est riche de castors, d’élans, d’ours bruns et de lynx : c’est le repaire des amoureux de la nature.

Pour venir visiter l’Estonie en camping-car depuis la Lettonie, il faudra traverser Riga. Trois routes permettent d’accéder en Estonie par le nord :

  • Pärnu à l’ouest,
  • Valga au centre,
  • Et Misso à l’est.

Vous pouvez aussi choisir de louer votre camping-car à Tallinn afin de parcourir le pays depuis le nord. Depuis la France, faudra traverser l’Allemagne, la Pologne, la Lituanie et la Lettonie.

Quoi qu’il en soit, nous recommandons un minimum de dix à quinze jours pour visiter l’Estonie en camping-car. Vos itinéraires dépendront logiquement de la durée de votre road-trip. En trois ou cinq jours, restreignez votre parcours à une seule zone. Tallinn et la côte nord, par exemple. Lors d’un voyage de plus d’un mois, vous pourrez explorer le pays et faire des incursions en Finlande vers Helsinki ou en Lettonie, par exemple à Riga. Vous ne savez où aller ? Voici nos idées d’itinéraires possibles en Estonie.

  • L’Estonie depuis le sud : Riga, Pärnu, Tallinn (vieille ville, églises, château de Toompea), falaise de Türisalu, le parc de Laheema, le marais de Kaderdaja, le château de Rakvere, Purtse, la réserve d’Ontika,
  • Visiter l’Estonie au nord et à l’est : même étapes, plus Körvemaa, Virumaa, Narva, le parc de Toila, Kurtna, Silamäe,
  • Visiter l’Estonie en un mois : même parcours, plus Tartu, Otepää et le parc homonyme, le lac Võrtsjärv, le lac Pühajärv, le Suur Munamägi, le Röuge Suurjärv, l’île de Kihnu, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, les îles de Muhu et Saaremaa, les îles Hiiumaa et Vormsi, Haapsalu et la réserve naturelle de Matsalu.

Ce ne sont que des idées d’étapes non-exhaustives. Vous pouvez bien-sûr choisir d’aller dans d’autres villes ou régions. Si vous avez davantage de temps, ou que vos envies de visites culturelles changent, d’autres possibilités s’offrent à vous. Notamment embarquer sur un ferry pour Helsinki, visiter Saint-Pétersbourg (il faut un visa pour aller en Russie), ou Riga au sud.

Conduire en Estonie en camping-car : les règles de circulation à connaître

Route près de la Mer Baltique. Un lieu idéal pour visiter l'Estonie en camping-car

Crédit photo : Shutterstock – AnastassiaVassiljeva

Vous venez visiter l’Estonie en camping-car ? Le coût de la vie estonien est abordable comparativement aux pays scandinaves. Et tout le territoire estonien jouit d’une grande richesse.

Comment s’organise la conduite dans ce pays ? En Estonie comme en France, la conduite se fait sur le côté droit de la route. Et les dépassements se font donc par la gauche. Il faut néanmoins prévoir une longue distance avant de se rabattre, surtout après avoir doublé un camion. La circulation dans les rond-points se fait comme en France, dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. À la différence de la France, les feux de croisement sont obligatoires de jour comme de nuit. Les feux de circulation sont différents à la France : vert, vert clignotant, jaune et rouge. Il faut s’arrêter dès que le feu passe au jaune.

Il est par ailleurs obligatoire de rouler avec des pneus d’hiver dits « pneus neige » du 1er décembre au 1er mars. Aussi, il est bien-sûr obligatoire d’avoir à disposition un permis de conduire international, ainsi que l’assurance et la carte grise du camping-car. En outre, tous les passagers doivent avoir bouclé leur ceinture de sécurité lorsque le véhicule est en circulation. Les enfants de moins de 12 ans doivent être installés sur un siège rehausseur.

Vous roulez en hiver ? Attention, le réseau routier secondaire n’est pas toujours en bon état. Cela, surtout après l’hiver et malgré le développement économique avancé de l’Estonie. Pour visiter l’Estonie en camping-car, notez que la location n’est accessible qu’aux personnes âgées de 21 ou 23 ans minimum. De plus, un conducteur de moins de 25 ans doit avoir son permis depuis au moins un an.

Quant aux limitations de vitesse, elles sont similaires à la France :

  • 50 km/h en agglomération,
  • 90 km/h sur les routes secondaires,
  • Et 110 km/h sur les autoroutes.

L’Estonie applique une tolérance zéro pour l’alcool au volant : ne buvez aucun verre. Respectez scrupuleusement la loi car le montant des amendes est élevé : jusqu’à 1 150€ pour l’alcool au volant, 115€ pour excès de 20 km/h au-dessus de la limite, de 15€ à 385€ pour un feu rouge grillé, jusqu’à 190€ pour non-respect du port obligatoire de la ceinture. Même montant pour la circulation sans feux de croisement, et 200€ pour la circulation sans les papiers du véhicule.

Péage d’autoroute en Estonie : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Plage de Parnu

Crédit photo : Shutterstock – Nordic Moonlight

Voici une bonne nouvelle : les routes en Estonie sont gratuites. Il n’y a aucune route à péage. Bien que le réseau routier estonien soit bien maillé, les autoroutes sont rares. Deux axes principaux parsèment le territoire du nord au sud. La Via Baltica rallie Tallin à Riga (Lettonie) et la via Estonia s’étend vers le sud-est de Tallinn jusqu’à la frontière russe. Enfin, une autoroute parcourt la côte nord du golfe de Finlande, de Tallin à Narva jusqu’à Saint-Pétersbourg.

Les liaisons en ferry sont en revanche payantes, notamment pour aller à Helsinki et pour visiter les îles de la côte ouest estonienne.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous avez l’intention de partir pour l’Estonie, en camping-car depuis la France ? Vous n’avez pas froid aux yeux ! Il vous faudra donc louer votre camping-car en France. Désormais, il est très simple de louer ces véhicules entre particuliers. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir sillonné l’Estonie, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car en France

Comment et où louer un camping-car en Estonie ?

Chutes Jagala, Estonie

Crédit photo : Shutterstock – Roman Caffrey

Le choix de la réservation en ligne n’est pas développé pour cette destination. Il faudra donc en louer un chez un professionnel de la location. Renseignez-vous bien avant de partir, pour ne pas vous retrouver sans véhicule. Sinon, vous pouvez louer le camping-car dès le début de votre voyage, en France.

Louez un camping-car pour votre road-trip en Estonie

Les aires de camping-car en Estonie : où stationner ?

Carte Caramaps de l'Estonie

Crédit photo : Caramaps

Voici une autre bonne nouvelle : comme en Suède, le camping sauvage est autorisé en Estonie en dehors des parcs nationaux et des réserves naturelles. Stationner sur l’espace public pour dormir en camping-car est souvent compliqué dans les pays européens. Généralement proscrit par la loi, le camping sauvage est néanmoins plus ou moins toléré selon les pays. Le réseau des transports en commun est très développé à Tallinn, si bien qu’il n’est presque pas nécessaire de venir en voiture visiter la capitale estonienne.

Il existe néanmoins des parkings payants et des espaces de stationnement couverts ou en plein air. En camping-car, on peut se garer sur les mêmes emplacements que les voitures. Mais les places de parking ont parfois une durée limitée. De plus, c’est moins pour traverser les villes que pour profiter du mode de vie de baroudeur, que l’on loue un camping-car ou un van aménagé. Et oui, l’intérêt de visiter l’Estonie en camping-car, c’est bien de pouvoir dormir en pleine nature lorsque vous avez trouvé un bon spot.

Alors, où stationner en Estonie pour dormir la nuit ? Plusieurs solutions s’offrent à vous : cherchez par vous-même un endroit isolé, loin des habitations (ce ne sera pas difficile en Estonie) ou bien télécharger une application mobile. Vous pourrez également rechercher les quelques 300 campings d’Estonie ainsi que les aires de services pour camping-cars.

Plusieurs sites peuvent vous aider : Campercontact et Campanda notamment. Autre solution, l’application Park4night. C’est notre outil phare pour les road-trip en itinérance. L’appli est une plateforme de partage de spots entre voyageurs : parkings, aires de services, campings, lieux isolés en pleine nature. Un système de commentaires publics permet de se faire une idée sur les fiches référencées.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Estonie ?

Passage Sainte Catherine, Tallinn

Crédit photo : Shutterstock – Madrugada Verde

Quand partir visiter l’Estonie en camping-car ? Sachez que le pays se trouve à une latitude de 59° nord, soit au même niveau qu’au nord du Nunavut (Québec). Il y a donc de grandes différences entre le nuit et le jour entre l’hiver et l’été.

À Tallinn au solstice d’hiver, les journées se caractérisent par des nuits de 17h58 pour seulement 6h02 de jour. Au solstice d’été à l’inverse, on compte 18h40 de jour et 5h20 de nuit. En raison de la latitude élevée, les hivers peuvent être rigoureux : la température peut descendre en dessous de -20°C. Cependant, l’influence de la mer Baltique et des courants chauds de l’Atlantique Nord réchauffent l’air. Il ne fait donc pas aussi froid dans les pays baltes et scandinaves qu’au nord du Québec.

Le climat estonien se caractérise par des hivers froids, des printemps doux et pluvieux, des étés relativement chauds et des automnes doux. Le mois le plus sec est mars, mais les nuits sont encore froides. Par ailleurs, la neige tient encore au sol jusque début avril, et les averses neigeuses peuvent perdurer jusqu’à mai.

L’été est donc la meilleure période pour visiter l’Estonie en camping-car. Entre juin et début septembre, les températures sont clémentes, mais fraîches le matin. Les températures minimales de 10-11°C en juin seront fréquentes, tandis que les maximales atteindront 22°C. Prévoyez donc toujours des vêtements chauds dans votre valise !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée