Pourquoi souscrire une assurance rapatriement voyage ?

avatar
Assurance rapatriement, qui doit y souscrire ?

Vous partez en voyage et hésitez encore à souscrire une assurance rapatriement voyage ? Cet article est là pour vous guider dans votre décision.

Lorsque l’on voyage, il peut y avoir des imprévus ou des accidents, ça arrive. Mais, il existe des assurances pour y remédier et se protéger de tous ces risques. Ces assurances disposent toutes de nombreuses conditions, comme la garantie annulation voyage. Mais celle qui nous intéresse aujourd’hui, c’est la clause de rapatriement voyage. Découvrez alors pourquoi il est nécessaire, sans que ce soit obligatoire, de souscrire une assurance voyage, et notamment une assurance rapatriement voyage.

1. L’assurance rapatriement : comment ça marche ?

L'assurance rapatriement : comment ça marche ?

Crédit photo : Shutterstock – PhotonCatcher

Que prend en compte l’assurance rapatriement ?

L’assurance rapatriement est très intéressante. En effet, elle couvre une partie ou la totalité des frais d’hospitalisation, d’intervention des secours et les autres dépenses liées aux soins. Mais elle vous permet aussi d’être assuré de pouvoir rentrer en France en cas d’urgence sanitaire ou familiale.

Si vous êtes gravement blessé, nécessitant au moins un retour, l’assurance rapatriement prendra en charge les frais et, selon votre contrat, pourrait même vous indemniser le billet de retour de votre voyage que vous n’aurez finalement pas pris. Si vous n’êtes pas en mesure de voyager du tout, l’assurance rapatriement peut couvrir les frais du voyage d’un proche venant à votre chevet en cas d’hospitalisation immobilisante.

Enfin, vous pouvez tout à fait demander un rapatriement d’urgence si l’un de vos proches décède afin d’être auprès de votre famille. Sachez que cette garantie s’applique aussi aux membres de votre famille, ce qui peut être un point important dans la prise de décision.

Obligatoire ou pas ?

À l’instar de l’assurance voyage “classique”, l’assurance rapatriement n’est pas obligatoire… partout. En effet, si vous pouvez voyager sans visa, alors l’assurance rapatriement n’est que recommandée. En revanche, si vous devez effectuer la demande d’un visa, certains pays requièrent une attestation de souscription à une assurance rapatriement voyage pour délivrer le visa. Les pays concernés sont : la Russie, l’Équateur, la Chine, Cuba, la Mongolie et l’Iran. Alors renseignez-vous bien et surtout, n’oubliez pas de le faire.

La destination est importante

En effet, vérifiez bien dans les conditions et les clauses de votre contrat d’assurance rapatriement voyage que le pays dans lequel vous vous rendez est couvert. Cela est propre à chaque assureur, alors nous ne pouvons pas vous dresser de liste. Si votre destination est prise en charge, révisez les conditions d’application. C’est important pour connaître l’étendue de votre couverture et si l’assurance que vous choisissez vous couvre comme vous le souhaitez.

Antécédents de maladie non couverts

Il est également important de préciser que, dans le cas de maladies, les assureurs ne prennent pas en validité des antécédents médicaux passés ou en cours. Par exemple, si vous souffrez d’insuffisance respiratoire avant votre voyage, vous ne serez pas couvert si vous êtes hospitalisé pour cette raison.

L’importance de la législation locale

Les lois d’un pays sont primordiales, il faut les respecter. Sinon, vous pourriez voir votre rapatriement impossible, même en cas d’hospitalisation. Par exemple, vous louez un scooter, mais roulez sans casque. Or, dans le pays où vous vous trouvez, le port du casque est obligatoire. S’il vous arrive un accident nécessitant une hospitalisation, vous ne serez pas couvert par votre assurance rapatriement qui y verra là une violation de la loi. Tout ceci est indiqué dans les lignes de votre contrat. Lisez-le bien !

2. Assurance rapatriement, qui doit y souscrire ?

Assurance rapatriement, qui doit y souscrire ?

Crédit photo : Shutterstock – Jacob Lund

Voyages longue durée

L’assurance rapatriement voyage s’adresse à un certain type de voyageurs même si tout le monde est en mesure d’y souscrire. Cependant, pour les voyages longue durée ou longue distance, elle est particulièrement recommandée. En effet, si vous décidez d’arpenter le monde à la découverte des cultures, ce n’est pas en une semaine que vous le ferez. Il vous faut au minimum six mois, voire un an.

Pour ce type de voyage où la destination change régulièrement, l’assurance rapatriement est une sécurité supplémentaire puisque selon le pays, le danger varie. D’ailleurs, le danger n’est pas que sanitaire, il peut être familial. Par exemple, vous pourriez avoir besoin de rentrer chez vous en raison d’une urgence familiale (maladie, décès, etc).

Zones à risques : soyez assuré de l’être !

Si vous avez prévu de voyager dans une zone à risques, nous ne pouvons que vous recommander une assurance voyage comprenant la clause de rapatriement. Si votre curiosité et votre envie de découvertes n’ont pas de limite, votre vie, oui.

3. Comment souscrire une assurance rapatriement ?

Comment souscrire une assurance rapatriement ?

Crédit photo : Shutterstock – Delpixel

Nous entendons souvent parler des assurances incluses avec les cartes bancaires. Or, sachez que les cartes bancaires n’ont pas les mêmes clauses et ne disposent en aucun cas d’assurance rapatriement. C’est à souscrire en plus, lors de la souscription à l’assurance voyage. Vous craignez les doublons ? C’est normal. Mais lisez les petites lignes de vos contrats et vous vous rendrez compte que tout n’est pas couvert par les cartes bancaires. Vous aurez besoin de choisir une assurance supplémentaire si vous souhaitez vous prémunir lors de votre voyage.

4. Quand souscrire une assurance rapatriement ?

Quand souscrire une assurance rapatriement ?

Crédit photo : Shutterstock – Noey smiley

L’assurance rapatriement se base sur un principe de prévention. Il faut donc y penser en avance et pas une fois parti, parce que de toute façon, vous ne pourrez plus y souscrire. Le meilleur délai pour souscrire une assurance rapatriement est au moment de la réservation du billet. Vous pourrez directement négocier avec votre assureur pour une prise d’effet immédiate ou différée. Imaginons que votre voyage aux Caraïbes n’a lieu que dans trois semaines. Peu importe le jour de la signature du contrat, vous ne serez couvert qu’à partir de la date convenue (au premier jour du voyage, c’est mieux).

Les plus prudents d’entre vous souscriront en plus une assurance annulation. Cela aura pour effet de faire démarrer plus tôt votre contrat. Donc, oui, vous paierez plus cher, mais serez indemnisé si votre voyage venait à être annulé. Référez-vous aux conditions d’annulations qui peuvent être pointilleuses selon les assureurs.

5. Quand demander un rapatriement à son assureur ?

Quand demander ?

Crédit photo : Shutterstock – Gorodenkoff

Même si vous ne devez – heureusement – pas recourir à un rapatriement d’urgence, il est bien de connaître les procédures à appliquer. Beaucoup de personnes témoignent de conflits avec leur assureur à cause d’une simple erreur dans le processus. Par exemple, si vous (ou un membre de votre famille) devez être admis dans un hôpital étranger, prévenez votre assureur dès que vous le savez. N’attendez pas trop avant de signaler l’admission. Bien sûr, c’est au cas par cas. Si vous voyagez seul et que vous n’êtes pas en mesure de prévenir, les circonstances atténuantes en votre faveur seront appliquées.

1435
Laisser un commentaire ou

Restez inspiré !

Inscrivez votre email et recevez chaque semaine notre newsletter !