×

Masdar, une ville écolo en plein désert

Comparez et trouvez vos activités voyage
Masdar, une ville écolo en plein désert

Masdar est un projet pharaonique dans le richissime pays des Emirats Arabes Unis. Conscients que leurs réserves de pétrole ne sont pas éternelles, les dirigeants ont décidé d’expérimenter une première ville entièrement auto-suffisante en plein désert

Qu’est-ce que Masdar ?

Masdar vient de l’arabe qui signifie « source ». Cette ville est prévue pour 50 000 habitants et 1500 entreprises et devrait voir le jour entre 2020 et 2025 à 17 km au sud-est de la ville d’Abu Dhabi et à côté de l’aéroport international de la ville.

Le but de ce projet est de créer une ville « zéro rejets ». Tout doit être conçu de façon à ce que la ville puisse être autonome au niveau énergétique.

plan-masdar

Le projet Masdar

Le projet a été développé par Mubadala Development Company. Commencé en 2006, il était initialement prévu pour un montant avoisinant les 22 milliards de dollars et huit ans de travaux. Cependant, la crise financière a retardé considérablement les travaux dans la ville. La première phase de la construction avec 1 000 000m² habitables sera terminée en 2015 et la totalité du projet en 2020.

Les entreprises qui doivent s’installer à Masdar sont censées être des sociétés spécialisées dans l’environnement et les énergies renouvelables. Chaque jour, 60 000 travailleurs extérieurs seront attendus dans la ville. Masdar sera donc la dernière née d’un petit nombre de petites villes test pour ce genre de projet après KAUST en Arabie Saoudite et Tsukuba Science City au Japon.

Système de transport et Masdar Institute

Le système de transport de Masdar promet d’être révolutionnaire. En effet, la ville a été surélevée à la base de 7 mètres pour permettre la construction d’un réseau souterrain de transport. A Masdar, les véhicules sont bannis et tout se fait en souterrain par des véhicules électriques.

En effet, la ville a été dessinée de façon à avoir des rues étroites et bien abritées du soleil avec des orientations qui permettent de « climatiser » les rues grâce au vent à l’architecture des bâtiments. Pas ou peu de véhicules à l’intérieur donc.

La ligne de métro de Masdar sera reliée au système de la ville d’Abu Dhabi et, en interne, un système PRT (Personal Rapid Transit) sera mis en place avec des véhicules spéciaux et des lignes spéciales pour les livraisons et autres déplacements rapides des personnels.

Personal Rapid Transit

Crédit : Jan Seifert

Le Masdar Institute of Science and Technology a travaillé en partenariat avec le MIT (Massachusetts) pour créer une ville qui consomme 70% moins d’électricité et d’eau potable qu’une ville avec des bâtiments traditionnels. Tout est conçu pour diminuer la facture énergétique.

Pour ce faire, Masdar utilisera de nombreuses sources d’énergies renouvelables. L’une des premières constructions du projet est une tour photovoltaïque qui peut produire de 40 à 60 megawatts. Cette tour fournit l’énergie nécessaire pour le reste de la construction de la ville et sera utilisée plus tard pour le reste de l’énergie dans la ville. De nombreux panneaux solaires seront disposés partout dans la ville de façon à capter le plus d’énergie possible (total de 130 megawatts). Des « fermes à vent » seront construites autour de la ville pour capter le vent et produire de l’énergie (jusqu’à 20 megawatts). L’énergie géo-thermale de la zone est également en projet.

Masdar voudrait aussi abriter la plus grande source d’énergie à l’hydrogène du monde.

Pour l’eau potable, un système solaire de désalinisation de l’eau sera utilisé et dimensionné pour combler tous les besoins de la ville. (environ 60% de moins qu’une ville normale de même taille).  80% de cette eau sera recyclée et utilisée autant que possible pour d’autres usages comme l’irrigation, etc…

La ville de Masdar en discussion

Masdar semble être un projet innovant et « propre », cependant, le projet fait débat. En effet, le projet est soutenu par WWF, Greenpeace, le gouvernement des Etats-Unis et bien d’autres institutions renommées.

Pourtant, de nombreuses voix s’élèvent contre ce projet regrettant que l’on dépense des sommes colossales pour faire de nouvelles villes à partir de zéro plutôt que d’améliorer les villes existantes. Certains ont peur que Masdar devienne une ville privilégiée où seuls les riches pourront habiter. « Une nouvelle enclave raffinée pour les plus nantis accentuant encore le fossé entre les classes sociales » pour certains…

Avez-vous déjà entendu parlé de Masdar? Que pensez-vous de ce projet ?

Masdar_City

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Émirats arabes unis
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi