Visiter le Grand Canyon depuis Las Vegas : billets, tarifs, horaires

avatar
Réservez votre excursion au Grand Canyon

Vous êtes de passage en Arizona, emblème du Far-West ? Voici comment profiter au mieux de votre séjour en découvrant le majestueux Grand Canyon depuis Las Vegas !

Célèbre dans le monde entier, le Grand Canyon est sans aucun doute une des plus belles -et colossales- réalisations de Mère Nature. On peut même l’admirer depuis l’espace ! Ce site fantastique devenu parc national est situé dans le sud-ouest des États-Unis, dans le nord de l’État de l’Arizona, et attire chaque année près de cinq millions de visiteurs. Pourquoi pas vous ?

Pour vous aider à préparer votre visite de cet endroit exceptionnel, nous vous avons préparé un guide de voyage concis et pratique répertoriant toutes les informations pratiques nécessaires : un rapide historique du lieu, les attractions majeures de ce haut lieu du tourisme nord-américain, ainsi que les accès à privilégier, les horaires et les tarifs pour s’offrir un moment inoubliable. Qu’est-ce qu’on attend, on y va ?

Alors c’est parti, venez découvrir les meilleures astuces pour visiter le Grand Canyon !

À lire aussi : Les 11 choses incontournables à faire à Las Vegas

Histoire du Grand Canyon

Visiter le Grand Canyon, c’est découvrir une merveille forgée par la nature et dont on estime à plus d’un milliard et demi d’années l’âge des premières stratifications rocheuses !

Sa gorge, tracée par le fleuve Colorado, constitue un des plus grands canyons du monde avec ses 440 kilomètres. Occupé par les Anasazis -tribu amérindienne du sud-ouest de l’Amérique du Nord-, il fut découvert par les premiers conquistadors espagnols au cours du XVI° siècle, mais la région resta plutôt méconnue puisque inhospitalière jusqu’au XIX° siècle et la fameuse conquête de l’Ouest !

C’est en 1869 qu’eut lieu la première descente du fleuve Colorado en bateau, ce qui fut un exploit malgré la mort de trois des explorateurs embarqués à bord. Par la suite, les rapides violents qui serpentent dans ce canyon de 1700 km, à l’altitude moyenne de 2000 mètres et connaissant un dénivelé de 1500 mètres, continuèrent de faire de nombreuses victimes !

Ce n’est qu’au tout début du XX° siècle que la région commença, sous la pression démographique, à se développer et à intéresser chasseurs et aventuriers : un chemin de fer fut construit en 1901 sur la rive sud et le premier hôtel y prit place peu après. Pour protéger ce site remarquable, tant sur le plan historique que géologique, le gouvernement prit l’initiative de classer ce site de 450 km de long, placé entre le lac Powell et le lac Mead, parc national en 1919. Depuis, deux barrages furent édifiés afin de canaliser la puissance des eaux du fleuve Colorado, et de nombreux sentiers de randonnée, infrastructures ou points d’intérêt modernes trouvèrent place dans ce décor somptueux offrant des panoramas à couper le souffle : le mythe était né et la fréquentation du lieu ne fit qu’augmenter, année après année !

Que voir et faire au Grand Canyon ?

Il y a fort à parier que votre arrivée sur le site se fera au « Visitor Center » du parc ; ici, toutes les informations utiles, voire indispensables, vous seront fournies grâce à la présence de brochures, guides et de rangers avec qui il peut être fort intéressant d’échanger.

En fait, la visite de la quasi-totalité du Grand Canyon s’effectue à l’aide d’un ingénieux système de circuits à parcourir en bus-navettes, totalement gratuites, mis en place par le parc dans les environs du Grand Canyon Village, sur la rive sud : c’est sur ladite rive que la plupart des infrastructures, commerces ou restaurants se situent, la rive nord restant elle bien plus sauvage et préservée. Ces navettes parcourent plusieurs boucles distinctes, il faudrait donc toutes les prendre pour observer le parc dans son intégralité !

Chaque circuit comprend des arrêts auxquels il est possible de monter ou descendre librement ; en outre, il faut compter quelques six heures pour effectuer une boucle en bus, et ceux-ci sont équipés de porte-vélos tout en permettant l’accès aux personnes à mobilité réduite.

Voici les parcours les plus intéressants :

  • Village Route, dont l’itinéraire dessert les environs du Grand Canyon Village et donc, ses hôtels, commerces et restaurants
  • Kaibab Trail Route, dont l’itinéraire permet d’atteindre Cameron et le lac Powell, à l’est du parc
  • Hermists Rest route, sans conteste le plus intéressant, qui ne fonctionner que du 1er mars au 30 novembre mais dont le tracé est réservé aux bus-navettes -qui partent toutes les 20 minutes environ, et qui donne accès à de sublimes points de vue comme Trailview Overlook, The Abyss ou Monument Creek Vista
  • Desert View Drive, longue de 40 kilomètres, est l’itinéraire idéal si on souhaite admirer le majestueux fleuve Colorado, notamment du haut de la Desert View Watchtower, et qui propose aussi les panoramas stupéfiants de Yaki point, Grand View point ou Navajo Point

Pour ce qui concerne les amateurs de randonnée, il faut compter, pour atteindre le fleuve Colorado à partir de la rive sud, une marche de près de huit heures; la même randonnée est plus longue à partir de la rive nord, et pour les férus de marche à pied souhaitant concilier les deux parcours en descendant de la rive sud jusqu’à la rive nord, il faudra prévoir deux jours : 21 miles, soit près de 34 kilomètres.

Plus sauvage, préservée des infrastructures présentes sur la rive sud, ladite rive nord est, elle, le lieu idéal pour s’adonner aux joies de la randonnée et accéder à de somptueux points de vue en empruntant les innombrables sentiers balisés parcourant le plateau; il est également possible d’y dormir à la belle étoile -consultez à ce sujet la section « Bon à savoir », présente à la fin du présent guide.

De nombreuses autres activités insolites peuvent être envisagées pour visiter le Grand Canyon: excursions à dos de mulet, pour passer un jour ou deux jours et une nuit au sein du parc, qu’il faudra réserver longtemps à l’avance et payer de 120 à 600 dollars par personne selon le temps envisagé, l’itinéraire ou le lieu de bivouac !

Il est aussi possible de visiter le Grand Canyon en le survolant en hélicoptère ! Les survols sont assurés par des compagnies de l’aéroport de Grand Canyon à Tusayan, près de la rive sud, et même de la ville de Las Vegas : les jeux sont fait ! Les vols durent entre vingt minutes et six heures, et il faut compter, pour une survol d’une demi-heure lors de la saison estivale, environ 200 dollars pour un adulte.

Notre coup de coeur : le Grand Canyon Skywalk, une passerelle en verre permettant aux visiteurs de se retrouver à… 1300 mètres au dessus du vide, sur une boucle transparente de plus de vingt mètres en aplomb du fleuve Colorado ! Comptez 33 dollars pour vous offrir une sensation unique, à déconseiller aux personnes sujettes au vertige.

Comment aller au Grand Canyon ?

La rive sud se situe à une centaine de kilomètres au nord de la ville de Williams, et est accessible par l’Highway 64 en provenance de l’Interstate 40 ; ou bien, de Flagstaff, par les Highways 64 et 180. La rive nord, bien moins lotie, n’est accessible qu’en voiture par les Highways 67 ou 89A, ou en navette Trans-Canyon Shuttle, seul transport en commun assurant la desserte de la rive nord.

Pour visiter le Grand Canyon facilement, il faut savoir qu’un petit aéroport se situe au sud du parc, à Tusayan, pour les vols provenant de Las Vegas ou Scottsdale ; et que des lignes de bus Greyhound ou des trains Amtrak parviennent jusqu’à Williams et Flagstaff. N’hésitez pas à consulter ce comparateur de vols pour votre voyage !

Une fois sur place, des bus-navettes conduisent directement les touristes venus visiter le Grand Canyon jusqu’à la rive sud ! Pour finir, un train partant de Williams, le Grand Canyon Railway, propose un aller-retour quotidien entre Williams et la gare de Grand Canyon.

Horaires & Tarifs du Grand Canyon

HORAIRES

L’accès au parc est garanti toute l’année, 24 heures sur 24.

TARIFS

Les billets peuvent être achetés dans certains commerces et, évidemment, aux entrées du parc. Le prix d’entrée s’élève à 20 dollars par piéton ou cycliste ; 30 dollars pour les motards, et 35 dollars pour les autres véhicules, et donnent droit à accéder tout à la fois à la rive sud et à la rive nord. Une fois acheté, le ticket est valable 7 jours.

BON A SAVOIR

  • Chaque année, le parc organise des journées où l’accès est totalement gratuit. Vous trouverez toutes les informations du site sur le site officiel.
  • Nous vous conseillons de venir visiter le parc l’hiver : d’abord pour bénéficier de températures plus favorables dans ce désert aride, puis pour éviter l’afflux massif de visiteurs pendant la haute saison !
  • Quatre campings sont présents et permettent aux touristes venus visiter le Grand Canyon de passer la nuit sur place, sous réserve de demander une autorisation au Backcountry Information Center de Grand Canyon Village dans le cadre de randonnées, de balade à cheval, d’excursion en rafting ou d’un bivouac « sauvage », hors des campings en question ; une autorisation coûte 10 dollars, plus 5 dollars par personnes pour les campements installés dans le canyon ou cinq dollars par groupe de personne pour les campements installés en haut du canyon.
  • Les animaux domestiques doivent impérativement et en permanence être attachés, et un chenil situé sur la rive sud permet de faire garder son animal.
  • Méfiance : lors de la saison estivale, l’intérieur du canyon est littéralement surchauffé et les températures peuvent y dépasser les cinquante degrés. De plus, les écarts de température sont très élevés entre le jour et la nuit dans ce désert. Prudence, et gourdes bien remplies sont de mise pour visiter le Grand Canyon !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée