×
Mot de passe oublié ?

Top 10 des erreurs à éviter lorsqu’on voyage à l’étranger

Comparez et trouvez vos activités voyage
Top 10 des erreurs à éviter lorsqu’on voyage à l’étranger

Ces erreurs à ne pas commettre quand on part en voyage

Avant votre départ en voyage ou sur la route, il y a des règles à respecter et des erreurs à ne pas faire. En voici quelques-unes que vous devez connaître.

1. Ne pas apprendre les mots magiques

« Bonjour, merci, au revoir, pardon, parlez-vous français ? » Ça peut paraître anodin, mais ces petits mots du quotidien feront toute la différence ! En vous démarquant des « touristes gloutons » uniquement en voyage pour leur plaisir personnel, les autochtones auront une image plus positive de vous, et vous ouvriront plus facilement les portes de leurs trésors locaux.

Pensez aux touristes visitant votre pays… on donnera plus volontiers un bon plan à une jolie Hollandaise balbutiant quelques mots de français qu’à un gigantesque Texan (non francophone) vous hurlant de lui commander un taxi (et ce alors que vous ne faisiez que passer devant la réception).

2. Ne pas réviser son anglais

Ne pas connaître les rudiments d’anglais c’est se fermer à de nombreuses possibilités. Suivant votre destination, le français, c’est un fait, n’est pas toujours à l’honneur. Pour réserver des activités, demander des renseignements, créer des liens avec des habitants locaux ou d’autres touristes non francophones, mieux vaut connaître quelques bases d’anglais ! N’ayez pas d’appréhension, si les anglophones raillent souvent notre accent, la plupart des étrangers vous comprendront si tant est que vous fassiez un petit effort… Pour progresser en anglais on ne vous conseillera pas de commencer par l’intégrale de Shakespeare, mais pourquoi pas quelques films d’action ? Privilégiez les films pas trop intellectuels et zappez les sous-titres, pour apprendre c’est le top !

3. Critiquer vos hôtes

On a tous un regard critique sur ce que l’on voit. A plus forte raison lorsqu’on a l’œil neuf du voyageur, la vérité semble nous sauter aux yeux. Pourtant il nous manque peut-être des clés de compréhension essentielles pour comprendre le fonctionnement du pays visité. En qualité de nouvel arrivant, faire le déballage de votre science pourra être perçu comme une forme de vanité voire créer des tensions qui pourraient rapidement vous dépasser. Préférez l’humilité et l’observation, (libre à vous d’écrire un pamphlet sur la cuisine Texane à votre retour). Familiarisez-vous avec les us et coutumes locales quitte à changer vos habitudes si nécessaire.
Hitchhikers gesture

En Iran, le signe du pouce est l’équivalent de notre doigt d’honneur, à éviter donc. Wikimedia – Drozd

4. Tout planifier

Avec les sites Internet, la tentation est grande de vouloir réserver un hôtel, des packs d’activités, une voiture de location… car les prix nous paraissent très compétitif et que l’on a envie de profiter un maximum de notre séjour. Si vous êtes un peu débrouillard et que vous n’avez pas peur d’aller demander, vous pourriez pourtant trouver sur place des tarifs aussi (voire plus) intéressants en basse saison, ou si le pays hôte souffre d’un déficit d’affluence notamment. Pas de mauvaise surprise, si une chambre, ou qu’un service sur place vous paraît moins attrayant que sur la plaquette, vous pouvez changer d’avis. Vous vous sentez super à l’aise dans un quartier de la ville ? Pas de réservation à annuler, c’est là que vous chercherez à dormir. Bravo, vous êtes à nouveau acteur de votre voyage !

5. Être suréquipé

Tablette, téléphone, guide, appareil reflex volumineux, pléiade de Marcel Proust… tous ces objets offrent des possibilités inouïes, c’est un fait. Gardez cependant à l’esprit que chacun de ces objets a son poids et qu’il pourra freiner vos déplacements une fois sur place. Par ailleurs en plus d’encombrer votre sac à dos, ils encombreront votre esprit. Perdre un objet de valeur, c’est souvent gâcher une partie de son séjour… alors voyagez léger, n’emportez que l’essentiel, vous n’en serez que plus libre une fois sur place.

6. Se droguer

Et oui la drogue c’est mal, voyez-vous. Pour votre santé comme pour votre sécurité, conditionnez-vous mentalement avant de partir et restez sain. Évitez tant que possible la consommation de drogue illicite car suivant la législation ce (bad) trip pourrait vous coûter très cher. Un joint tendu dans une fête à la pleine lune vous paraîtra extrêmement tentant, mais il pourrait vous conduire tout droit en prison, et pour longtemps. Certains policiers n’hésitent pas à cibler les touristes pour faire « du chiffre », faites donc très attention. Idem pour l’alcool, qui n’est, rappelons-le, pas autorisé dans tous les pays. Faites la fête avec modération pour garder le contrôle des événements.

7. Faire confiance à la French touch

Beaucoup d’étrangers prêtent aux français la réputation d’être arrogants. La French touch n’est-elle pas au contraire un signe distinctif d’élégance en toute situation ? Ne sur-réagissez pas en cas de conflit. Ne sur-vendez pas vos origines. Restez cool en toutes circonstances et ouvert d’esprit. Vos interlocuteurs seront plus enclins à sortir des clichés franchouillards habituels baguette-béret-fromage (et des interminables discussions qui vont avec) pour avoir un vrai échange avec vous.

Yoga, bouddha

Lorsqu’on voyage, il faut rester zen en toute circonstance ! Pixabay – geralt

8. Être négligent avec ses papiers officiels

Vérifiez la validité de vos papiers, vos vaccins et autres formalités légales avant votre départ. Ça peut paraître élémentaire, mais pour ne pas regarder l’avion partir depuis la salle d’embarquement, mieux vaut prendre une heure ou deux pour tout « checker ». Conservez toujours vos papiers avec vous, ou dans un coffre sécurisé. Conservez le numéro de votre banque et de votre ambassade à portée de main. 95% du temps ça ne sert à rien, mais en anticipant, vous saurez comment réagir en cas de problème et voyagerez de fait plus sereinement.

9. Emporter des objets illicites

Plantes, objets dangereux, stupéfiants, cigarettes… on ne vous fait pas de dessin, respectez bien les consignes si vous ne voulez pas avoir de soucis avec les douanes ou les polices locales. Si vous traversez plusieurs pays en voiture, des inspections sanitaires pourront également être ordonnées. Ainsi les roues de votre véhicule peuvent véhiculer des graines d’espèces végétales susceptibles d’être envahissantes dans le pays visité, et devront être nettoyées.

10. Avoir des soucis en tête

En vacances on oublie tout ! Notez ce que vous devez faire pour ne rien oublier avant le grand départ et ne vous y prenez pas au dernier moment, vous gagnerez ainsi en tranquillité (ranger l’appartement, régler les dossiers, factures, confier un double de vos clés à une personne de confiance, couper le gaz…).

Évitez de communiquer sur votre voyage sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter. Ces réseaux sociaux étant publics, des personnes mal intentionnées pourraient s’en servir pour vous nuire, un cambriolage par exemple. De la même manière, ne parlez de votre voyage qu’à des personnes de confiance. Nulle inquiétude, la jalousie sera la même lorsque vous arborerez ce magnifique teint halé à votre retour de voyage ;-)

Faire un break ça se prépare, mais c’est avant tout un état d’esprit, alors restez zen, et tout se passera bien !

Photo principale : Pixabay – geralt

A voir aussi dans la rubrique Conseils et astuces
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi