×
Mot de passe oublié ?

Six mois après les JO, Sotchi est déjà sans vie

Comparez et trouvez vos activités voyage
Six mois après les JO, Sotchi est déjà sans vie

Sotchi, qui a accueilli les Jeux Olympiques les plus chers de l’histoire cet hiver, est désormais une ville fantôme

Une grande partie des infrastructures construites pour les Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi sont inutilisées et délaissées seulement six mois après que les athlètes, touristes et médias du monde entier aient quitté la ville. La ville de villégiature préférée du président russe Vladimir Poutine est « sans vie et ne fonctionne même pas à 5% de sa capacité », selon le photographe Aleksandr Belenkiy qui a visité la ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver au mois d’août dernier.

Grâce à des dizaines de photos postées sur son blog, Aleksandr Belenkiy nous montre les rues presque dépourvues de vie, les bâtiments et les restaurants complètement vides et des toilettes cassées empilées dans un parking vacant. Le village olympique de la ville de Sotchi ressemble déjà au site fantôme de Sarajevo, seulement quelques mois après la fin des épreuves olympiques.

Sotchi, ville fantôme, ville abandonnée, jeux olympiques

« Olympique », c’est ainsi que l’on pourrait appeler la somme allouée au projet de Sotchi, qui a atteint 36 milliards d’euros à la fin des travaux. Certes, le site montrera plus de vie pendant la saison d’hiver mais reste « en jachère », en attendant les estivants. Au moins, le stade olympique Ficht reprendra du service pendant la Coupe du Monde de la FIFA 2018.

Belenkiy, l’auteur des photos, a voyagé à Sotchi début août 2014 afin de prendre des clichés de la ville après six mois d’existence, et il décrit ce qu’il a trouvé comme une « ville fantôme », un « énorme friche » qui est « abandonnée ». Il souligne que Sotchi se prépare à accueillir le premier circuit de F1 de la Russie, ce qui pourrait relancer le tourisme dans la région. Tout de même, ses photos brossent un tableau sombre, montrant un quartier, celui de Rosa Khutor, jonché de palettes de briques qui n’ont jamais rejoint leur mur.

Sotchi, ville fantôme, ville abandonnée, jeux olympiques

Sotchi, ville fantôme, ville abandonnée, jeux olympiques

Sotchi, ville fantôme, ville abandonnée, jeux olympiques

Sotchi, ville fantôme, ville abandonnée, jeux olympiquesSeulement quelques touristes se bousculent aux guichets du télésiège.

Sotchi, ville fantôme, ville abandonnée, jeux olympiques

Sotchi, ville fantôme, ville abandonnée, jeux olympiques

Sotchi, ville fantôme, ville abandonnée, jeux olympiques

Sotchi, ville fantôme, ville abandonnée, jeux olympiques

Sotchi, ville fantôme, ville abandonnée, jeux olympiques

Sotchi, ville fantôme, ville abandonnée, jeux olympiques

D’autres photos disponibles sur le blog de Aleksandr Belenkiy

A voir aussi dans la rubrique Actualités voyages
A voir aussi dans la rubrique Jeux Olympiques
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi