×
Mot de passe oublié ?

Un guide touristique britannique indique de ne pas sourire aux français

Comparez et trouvez vos activités voyage
Un guide touristique britannique indique de ne pas sourire aux français

Un guide insolite pour recevoir les hôtes étrangers en Grande-Bretagne

L’agence de tourisme nationale VisitBritain a publié très récemment un guide potentiellement utile (ou offensant, selon du côté où vous vous placez) destiné à aider les hôtels britanniques à mieux servir les clients d’autres pays. Outre manche, la presse s’enflamme en dénonçant ce guide moqueur et stéréotypé, et surtout le fait que VisitBritain soit financé à 30 millions de £ chaque année pour travailler sur ce genre de publication.
 
La liste est destinée à servir de guide de manière à ne pas offenser les hôtes étrangers. Mais beaucoup estiment que le mal est déjà fait. Après le guide Do You Speak Touriste ? de la ville de Paris et le guide de bonne conduite des touristes chinois, l’agence de tourisme du Royaume-Uni a voulu sortir le sien. Mais c’est un couac. Les allemands sont catégorisés comme « brusques et exigeants », les touristes de Hong Kong sont « superstitieux », et il ne vaut mieux pas « échanger un sourire ou un contact visuel » avec les touristes français.
 
Joss Croft, le directeur du marketing de VisitBritain a déclaré au Daily Mail que son agence a tiré sa liste de conseils de « rapports de renseignement du marché » qui « constituent une source d’information inégalée sur le tourisme récepteur. »
 
Dans ce guide, les « précieux renseignements » nous indiquent notamment ces quelques autres points chauds pour les touristes des pays suivants :

Inde : « Comprenez que les Indiens soient aimables, mais aient tendance à changer d’avis assez souvent. »
 
Allemagne et Autriche : « Traitez rapidement toutes les plaintes de ces clients/touristes, qui peuvent être « directs et exigeants » au point de « paraître impolis et agressifs. »
 
Hong Kong : « Ne demandez pas aux touristes superstitieux de Hong Kong de dormir dans une propriété historique ou dans un lit à baldaquin, parce qu’ils les associent à des rencontres fantomatiques. »
 
Japon : « Ne pas dire « non » de manière directe à un touriste japonais. Pensez plutôt à une « autre variante ».
 
Russie : « S’assurer que les touristes de Russie, une « haute nation », soient logés dans des chambres avec des portes et des plafonds hauts.
 
Australie : « Prendre conscience qu’ils deviennent attachants quand ils font des blagues sur les « Poms » (les Anglais).
 
France : « Ne pas échanger un sourire ou un contact visuel avec un touriste français que vous ne connaissez pas. »
 
Canada : « Ne décrivez pas un visiteur du Canada comme un « Américain ».
 
Belgique : « N’essayez pas de parler à ces visiteurs de la politique de leur pays ou des divisions linguistiques. »

Voici l’original de ces quelques « dos and don’ts » (faire et pas faire) publié par le Daily Mail :

Do and don'ts de VisitBritain

Source – www.dailymail.co.uk

Êtes vous choqué ? Ou pensez vous que cela va réellement aider les hôteliers britanniques ?

A voir aussi dans la rubrique Actualités voyages
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi