×
Mot de passe oublié ?

Exposition Universelle 2025: le projet tricolore part à la conquête de l’Hexagone

Comparez et trouvez vos activités voyage
Exposition Universelle 2025: le projet tricolore part à la conquête de l’Hexagone

Le 18 février prochain débutera la grande tournée du projet porté par la France pour sa candidature à l’Exposition Universelle 2025.

Marseille, Montpellier, Toulouse, Lyon, Lille ou Reims, voici un aperçu de l’ampleur de la tournée organisée par Expo France 2025 pour promouvoir la candidature tricolore. Pour Jean-Christophe Fromantin, président d’Expo France 2025, cette tournée sera le moyen de faire de ce projet celui de toute la France. « Nous présentons le projet aux français en espérant soulever leur enthousiasme et leur adhésion. Nous espérons ainsi créer un mouvement ascendant dans lequel chacun pourra participer à la réussite de la candidature française »

Pendant 4 jours, du jeudi soir au dimanche, trois espaces présenteront les grandes lignes du projet français. Sous une structure originale de 15 mètres de haut, inspirée par le globe d’Elisée Reclus pour l’Exposition universelle de Paris en 1900, les visiteurs pourront découvrir un espace collaboratif et connecté leur permettant de se prendre en photo et de témoigner leur soutien à la candidature de la France ainsi qu’un film en relief de 3 minutes pointant du doigt les enjeux de l’Exposition Universelle. Si la candidature de la France est retenue, le globe, emblème de l’Exposition, proposera aux visiteurs « une véritable immersion au cœur du monde et une prise de conscience du bien commun que représente la terre », explique le comité Expo France 2025.

Chaque soir, un mapping vidéo de 10 minutes projeté en continu présentera de manière onirique l’imaginaire du projet Expo France 2025. Aussi, les enfants seront mis à contribution : dans chaque ville de France, les plus jeunes auront réalisés des dessins représentant leur vision de l’avenir. Les œuvres seront ensuite intégrées dans le spectacle nocturne. Dans plusieurs villes, une #BlueRoom de Twitter sera installée, pour permettre aux parrains du projet et aux personnalités politiques de répondre en direct aux questions du public.

« Au cœur des territoires s’ouvre celui des hommes »: Le village global

Le thème choisi par la France est ingénieux. Le village global, en regroupant les thématiques de la technologie et de l’innovation, des nouvelles mobilités ainsi que des nouvelles solidarités, permet de répondre aux exigences du BIE: l’exposition universelle à pour but de « sensibiliser et de trouver des solutions aux plus grands défis de notre époque tels que l’urbanisme à l’Expo Shanghai 2010 ou la nutrition à l’Expo Milan 2015« .

Autre idée originale, le retour à un concept sans pavillons. À l’origine les Expositions universelles ne proposaient pas de pavillons et la France souhaite y revenir. Grace à une organisation en réseaux, chaque individu pourra participer activement à l’événement. Aussi, le dialogue sera favorisé grâce à des forums thématiques organisés sur l’ensemble du territoire national. Une organisation qui permettra peut-être de ne pas tomber dans un des travers souvent critiqué des expositions, la « promotion » excessive de chaque pays.

Un projet autofinancé

Grâce à la participation de 27 entreprises et associations professionnelles, à l’image du MEDEF, le projet sera entièrement autofinancé et ne coûtera rien aux contribuables. Une initiative qui contribue à l’adhésion de nombreux français : selon un sondage Ifop, effectué entre le 13 et le 15 janvier 2016 auprès de 1017 personnes, 84% des français soutiennent Expo France 2025.

Cependant, le coup de ce projet n’est pas négligeable : selon des estimations, la candidature de la France coûterait 25 millions d’euros. L’organisation de l’événement en lui-même est chiffré à 3 milliards. Seulement, l’investissement semble porteur : grâce à l’Exposition, 160.000 emplois durables seraient crées et les bénéfices sont estimés à 23 milliards d’euros, soit une augmentation de 0,5% du PIB. Pendant 6 mois, l’Exposition devraient accueillir 50 millions de visiteurs venus du monde entier.

Alors que la dernière Exposition Universelle organisée dans la capitale remonte au siècle dernier, en 1900, la France renouera-elle avec son passé glorieux ?

Crédit photo principale : Affiche de la campagne pour l’exposition 2025

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique France
A voir aussi dans la rubrique Exposition Universelle
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi