À la découverte des ruines du Château de Dunnottar en Ecosse

avatar

Focus sur les ruines du célèbre château de Dunnottar, au sud d’Aberdeen, qui sont parmi les plus célèbres d’Écosse !

L’Ecosse est réputée pour son whisky, ses kilts, le Loch Ness, « Trainspotting », ses compagnes verdoyantes et, bien sûr, ses châteaux. À ce propos, l’un de ces lieux mythiques sort du lot, et il n’est autre que le château de Dunnottar, d’autant plus qu’il est en ruine, ce qui renforce son côté mystérieux.

Une petite leçon d’histoire

Le château de Dunnottar est une magnifique et impressionnante forteresse médiévale en ruine, érigée dans la région d’Aberdeen, sur la côte-est écossaise, à près de 3 kilomètres de la ville de Stonehaven. Ce château fascine par ses dimensions, son emplacement et les panoramas extraordinaires qu’il offre.

Château de Dunnottar

Crédit photo: Wikimedia – Hossein Mansouri

L’ancienne forteresse de Dunnottar, datant du XIVe siècle et bâtie par Sir William Keith, est auréolée des histoires et des scènes les plus sanglantes et les plus féroces de l’histoire de l’Ecosse. Elle vit de grandes figures se battre pour ou contre elle comme le mythique héros William Wallace, mais aussi la reine Marie d’Ecosse ou encore James Graham, le marquis de Montrose.

Jusqu’au XVIIIe siècle, le château de Dunnottar a toujours joué un rôle important dans l’histoire du pays : sa position stratégique permettait effectivement de surveiller d’un côté les voies de navigation vers le nord de l’Ecosse tandis que d’un autre côté on pouvait connaître les différents mouvements terrestres.

Château de Dunnottar

Crédit photo: Wikimedia – William Marnoch

En 1652, durant 8 mois d’affilée, Oliver Cromwell tenta de s’attaquer à cette forteresse pour en prendre le contrôle. Le château fut par la suite démantelé en 1715.

Aujourd’hui, le château de Dunnottar est la propriété d’intérêts privés mais reste l’une des destinations de prédilections des touristes, des curieux et des amateurs en histoire. Il est à noter que l’accès au château de Dunnottar s’effectue par une étroite bande de terre qui le relie à la terre, il faut ensuite emprunter un chemin assez pentu.

Château de Dunnottar

Crédit photo: Flickr – Roger W

Des proportions impressionnantes

Pour mieux comprendre l’engouement des touristes mais aussi du cinéma vis-à-vis du château de Dunnottar (Mel Gibson y a tourné « Hamlet »), il faut s’intéresser aux différents éléments du château et à leur intérêt historique.

Il faut savoir, qu’historiquement, il existait deux entrées pour accéder au château de Dunnottar : le premier accès s’effectuait par la porte principale construite à même une fente d’un rocher (un endroit stratégique où les assaillants se faisaient agressés de toutes parts par les défenseurs) et l’autre entrée était une crique rocheuse au pied du château, une sorte de grotte marine qui menait à un sentier escarpé qui vous emmenait au sommet de la falaise.

Château de Dunnottar

Crédit photo: Wikimedia – Macieklew

Aujourd’hui, cet accès est condamné et est fermé par une grille. Les celliers du château abritèrent 122 hommes et 45 femmes à la fin du 17ème siècle, on l’appela alors le cachot « Whig’s Vault » (Voûte de Whig). Les prisonniers ne pouvaient pas bouger, ni même s’asseoir ou se coucher.

Le donjon est le bâtiment le plus élevé, c’était une tour construite au XIVe siècle mais Cromwell la détruisit avec les bombardements de ses canons.

Château de Dunnottar

Crédit photo: Wikimedia – Tore Sætre

Les falaises et autres promontoires rocheux qui jalonnent la côte où se situe le château de Dunnottar offrent un refuge pour des milliers d’oiseaux de diverses espèces, ce qui en fait l’un des sanctuaires les plus importants de toute l’Europe du Nord.

Enfin, les baraques en ruine, les étables, les hébergements et les entrepôts ainsi que le corps de garde sont toujours présents, ils contrastent avec les bâtiments érigés lors du XVIe et XVIIe siècle.

Château de Dunnottar

Crédit photo: Flickr – miquitos

Comment accéder et comment visiter le château de Dunnottar ?

Il est possible de se garer en voiture sur un petit parking au port de Stonehaven (venir si possible avant midi pour avoir des places libres). Il y a ensuite un excellent itinéraire pour marcher entre Stonehaven et le château de Dunnottar (environ 3 km de marche). Sur le chemin retour, deux options s’offrent à vous : la route ou le chemin qui longe la mer.

L’accès au site du château est gratuit mais la visite des ruines demeure payante. Le prix est de 7 £ pour un adulte et de 3 £ pour un enfant. Vous pouvez aussi acheter un guide papier pour 3,50 £. Les visites débutent à 10h le matin et les dernières de la journée commencent entre 15h et 17h.

Château de Dunnottar sous la neige

Crédit photo: Flickr – Kenneth Muir

Crédit photo principale : Wikimedia – Tore Sætre

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Egalement dans Châteaux
Commentaires/Questions

Laisser un commentaire