Les 9 choses incontournables à faire à Valence

avatar
Réservez vos activités à Valence Voir les offres

Visiter Valence : quelles sont les meilleures choses à faire et voir à Valence, l’une des plus belles villes de la côte méditerranéenne ?

Visiter Valence est l’occasion de découvrir une ville très ensoleillée d’Espagne, au style très « vieille Europe ». La troisième plus grande ville du pays est souvent négligée pour ses grandes sœurs Madrid et Barcelone. Mais Valence est pleine de curiosités spectaculaires, spécialités culinaires, et d’événements. Ville de la paella (peut-être la meilleure d’Espagne), Valencia remplira pleinement votre séjour et vous surprendra à chaque coin de rue.

Pour vous aider à planifier votre séjour sur place, nous avons listé quelques idées des meilleures choses à faire à Valence, une ville que vous ne voudrez pas quitter à la fin de vos vacances !

1. Débuter la journée par un petit-déjeuner avec jus d’orange valencien sur Plaza de la Virgen

Habituez-vous directement au rythme de vie local et prenez le temps d’admirer les sites historiques de la vieille ville. Valence est célèbre pour ses oranges et les rues sont remplies d’orangers qui vous procureront un peu d’ombre. Cependant, n’essayez pas de manger le fruit car il n’a pas du tout bon goût (pas sur ces arbres là). La Plaza de la Virgen est entourée par le Micalet, le clocher du 14ème siècle de la Cathédrale de Valence, la Basílica de la Virgen de los Desamparados, et enfin le Palacio de la Generalitat du 17ème siècle. Au centre de la place, on trouve la fontaine de la Turia, qui symbolise les cours d’eau, vitaux pour cette région agricole de l’Espagne.

plaza de la virgen

Flickr – Javier Peláez

Commandez donc un desayuno (petit-déjeuner) sur la Plaza de la Virgen vers 9h du matin, pour 4€ environ, afin d’être au cœur du réveil valencien et de la Ciutat Vella (vieille ville) pour en débuter la visite.

2. Aller au paradis gourmand de l’ancien marché central

C’est un cliché authentique de la vie valenciana. Cet ancien marché magnifiquement dessiné est typique de la belle architecture locale. Élégant et raffiné, il est aussi utile. En effet, vous ne trouverez pas beaucoup de supermarchés à Valence, et on se rend compte rapidement que les locaux viennent acheter leurs aliments dans ce marché. Il n’est donc pas destiné qu’aux touristes. Si vous avez la chance de visiter Valence dans un hôtel ou un appartement avec cuisine, faites-vous quelques plaisirs en demandant conseil aux épiciers ou bouchers du Mercat Central de València. Sur place, vous trouverez le bar à tapas Central Bar du chef local Ricardo Camarena, qui cuisine les aliments du marché, et propose une carte pas trop chère.

marche central valence

Source – frank.itlab.us

3. Louer un vélo et partir à la plage

S’il fait beau (comme souvent), oubliez le bus. Prenez un vélo et pédalez en direction des plages. C’est très plaisant ! Sur votre chemin, vous pouvez passer par les Jardins du Turia (voir plus bas), puis par l’architecture impressionnante de la Cité des arts et des sciences et de l’Oceanogràfic (le plus grand aquarium d’Europe à ce jour). Une balade idéal où votre effort sera récompensé par une baignade ou simplement en profitant du soleil et de la vue sur la mer sur la Playa Malvarrosa.

4. Manger une paella, la spécialité locale (la meilleure d’Espagne)

paella valence

Flickr – Eduardo Mueses

Valence est peut-être mieux connue pour être l’hôte du plus fameux plat espagnol : la paella. Traditionnellement cuisinée les dimanches en famille, vous trouverez certainement la meilleure au bord de la plage. En effet, celle proposée dans le centre avec de grand panneaux pour attirer les touristes ne sera pas très bonne. Puisque vous êtes à la plage (si vous avez suivi le programme), c’est ici que vous trouverez de bonnes surprises. Certes, les restaurants du bord de mer sont chers, mais prenez le temps de bien choisir votre restaurants : évitez ceux dont les serveurs viennent vous aborder pour vous proposer un menu del dia. Si votre choix est judicieux, vous trouverez de super tables avec entrée/plat/dessert pour 12-15€ par personne avec une cuisine de haute qualité.

5. Explorer les Jardins du Turia

Les Jardins du Turia sont situés dans l’ancien lit de la rivière Turia, qui traversait le centre de Valence jusque dans les années 1960. Après une grave inondation qui tua de nombreuses personnes, les autorités décidèrent qu’il était préférable de détourner la rivière au sud de la ville, afin d’éviter d’autres catastrophes.

jardins du turia valence

Flickr – brent_granby

Aujourd’hui, vous pouvez vous balader dans ces jardins magnifiques dessinés par l’architecte Ricardo Bofill. Vous trouverez des terrains de sport, aires de jeux pour enfants, et c’est un excellent moyen de traverser la ville à pied ou à vélo, sans être troublé par le trafic de la circulation. Si vous continuez jusqu’au bout du parc, vous rejoindrez la mer qui se trouve au bout de l’ancien lit de la rivière. Vraiment magnifique !

6. Admirer le génial art de rue

Marcher dans les ruelles étroites de la Ciutat Vella vous révélera le bel art de rue à vos yeux. Presque aucun mur n’est laissé inanimé, surtout si c’est un vieux mur et peu conservé. Vous serez étonné d’admirer le grand talent exposé, et ce sans avoir à payer l’entrée à un musée.

7. Assister à un festival local

Si vous prévoyez de visiter Valence, vous devriez choisir deux périodes précises pour assister à deux festivals locaux : mi-mars et fin août. Le premier a lieu en général vers le 15 mars pendant 4 jours : c’est le Festival Las Fallas de Valence où à chaque coin de rue est implantée une falla. Un monument fait en matières composites. Un jury vote pour la plus belle. Elles seront toutes (ou presque) brûlées à l’occasion de la St. Joseph le 19 mars.

fallas valence

Flickr – Visentico / Sento

Le second festival n’a pas lieu à Valence, mais juste à côté, à Buñol. C’est le festival de La Tomatina qui a lieu le dernier mercredi du mois d’août. Il se finit toujours par une bataille gigantesque de tomates (!?) et attire de nombreux touristes. Cliquez sur le lien pour en savoir plus.

8. Aller voir une Corrida

Certains seront sceptiques à ce sujet mais c’est une tradition locale forte ! C’est l’occasion d’assister à un l’un des événements très suivit des valencianos. Mais il existe deux types de corridas : celle à l’issue de laquelle le taureau est tué, et les recortes, un style plus amateur de la tauromachie, dans laquelle le taureau n’est pas blessé du tout, et où le matador tente d’échapper artistiquement au taureau, sans cape ni épée, et sans le costume traditionnel. Pour voir une corrida, rendez vous à Plaza de Toros pour les horaires et informations.

corrida valence

Flickr – Constantin Philippoff

9. Boire une Agua de Valencia

Ce qu’ils appellent ici l’Agua de Valencia est en fait un cocktail à base de jus d’orange, de cava, de gin et de vodka. Un peu fort peut-être sous un soleil tapant. Mais c’est le meilleur cocktail de la ville. Une bonne façon de se rafraîchir après une journée de visites. Si vous n’aimez pas trop ce genre de cocktail en fin d’après-midi, vous pouvez autrement prendre une horchata un très bon milkshake, accompagné d’un panier de fartons, une délicieuse pâtisserie sucrée.

Comment aller à Valence ?

De nombreuses compagnies aériennes proposent des vols directs depuis la France et la Belgique pour Valence. Les prix sont très abordables hors haute saison. Pour trouver un vol pas cher pour Valence, vous pouvez utiliser le site de notre partenaire Skyscanner.

Trouver un hôtel à Valence

En termes de logement, vous aurez le choix tant les quartiers où loger à Valence sont nombreux et diversifiés. Pour trouver un hôtel pas cher à Valence, effectuez une recherche sur ce comparateur d’hôtels.

Avez-vous visité Valence ? Qu’avez-vous préféré ? Et qu’avez-vous vu d’autre ?

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions
  1. soubigou

    Je rejoins Martine Foerter dans ses commentaires. Ce que vous proposez s’adresse au touriste basique qui n’a pas beaucoup d’ambitions culturelles. Le Musée des Beaux arts est un des plus intéressants d’Espagne , Le Palais Dos Aguas, magnifique exemple de Baroque possède aussi des collections, La Cathédrale est un vrai musée de la peinture valencienne, La Gare centrale un superbe exemple d’art nouveau. Réduire Valence à une orangeade, une baignade et une paella est indigne de cette ville. Et je ne parle pas de l’Albufera, ses oiseaux et ses barques, ni des romanciers Vicente Blasco Ibañez et Gabriel Miró, ou du peintre Joaquin Sorolla (au Musée).

  2. Martine Foerter

    Bonjour, je vis à Valencia. Quelques commentaires sur votre article : le marché central est ancien, soit, mais ils sont tous anciens comme tous les marchés couverts d’Espagne. Il est en effet utilisé par les valenciens et heureusement pas réservé aux touristes. Les jus d’orange frais peuvent être dégustés en saison c’est-à-dire de novembre à avril. Ensuite ce sont des oranges tardives ou importées de pays lointains ou même des jus en conserve. La photo de la paella n’est pas du tout représentative de la paella valencienne qui se compose de lapin et de poulet. Elle n’est pas forcément meilleure dans les restaurants du bord de plage. La plage n’est pas au bout des jardins du Turia. Et enfin, la horchata, en effet délicieuse, n’est pas un milkshake du tout. Elle est faite de chufa (tubercule, souchet en français) moulinée et mélangée à de l’eau et du sucre. Voilà, quelques fautes d’orthographe aussi…

  3. françoise paradiso

    Bien d’accord pour la corrida… dont j’ai horreur !
    Y a t il des balades intéressantes également aux alentours de Valence ? Nous avons l’intention d’y passer une semaine pour le jour de l’an . Merci

  4. Flor

    Oubliez ces horribles corridas, préférez les superbes musées de céramique, des beaux arts et des fallas

  5. franck

    Hello !

    Je cherchais une destination vers le sud de l’europe. Juste 4 jours. Votre article tombe à point.
    Culinaire…photographique…
    N’etant pas fan de corridas, la version recortes me tente bien.
    Merci

  6. franck

    Hello !

    Je cherchais une destination vers le sud de l’europe. Juste 4 jours. Votre article tombe à point.
    Culinaire…photographique…
    N’etant pas fan de corridas, la version recortes me tente bien.
    Merci

Laisser un commentaire