Visiter San Gimignano et ses hautes tours médiévales

Comparez les prix pour cette activité
Visiter San Gimignano et ses hautes tours médiévales

San Gimignano delle belle Torri est l’un des trésors de la Toscane

San Gimignano est une petite ville médiévale que l’on trouve dans la célèbre région de Toscane en Italie, à 56 km au Sud de Florence. Située au sommet d’une colline et fortifiée de murs et de tours, la ville possède une silhouette inoubliable qui ressemble à un « mini-Manhattan de l’époque médiévale« . A l’origine un village étrusque, San Gimignano était sous la juridiction des évêques de Volterra, quand il est devenu indépendant en 1199 et a acquis son premier podestat. La ville entreprit immédiatement l’enrichissement de la commune, avec des églises et bâtiments publics, entrant dans une longue période de prospérité qui dura jusqu’en 1353, lorsqu’elle tomba sous la domination de Florence.

San Gimignano et ses maisons-tours en Toscane, Italie

Flickr – Antonio Cinotti

Pendant cette période, la ville était contrôlée par deux grandes familles rivales politiquement et culturellement, les Ardinghelli et les Salvucci, qui ont alors commencé une lutte pour celle qui construirait la maison-tour la plus haute. Posséder une tour était un symbole de richesse et de pouvoir. Au fil des décennies, la ville a connu une hausse constante du nombre de tours élevant la cité haut dans le ciel. A la fin du 14ème siècle, la ville ne comptait pas moins de 72 tours et certaines d’entre elles mesuraient plus de 50 mètres de hauteur. La construction des tours s’est finalement arrêtée lorsque le conseil communal a ordonné l’interdiction qu’une tour soit plus grande que celle adjacente au Palazzo Comunale.

San Gimignano et ses maisons-tours en Toscane, Italie

Flickr – gengish skan

Sur ces 72 tours, 14 seulement ont réussi à résister aux guerres, aux catastrophes et au développement urbain, dont la maison Cugnanesi sur l’ancienne Via Francigena, la maison Pesciolini sur la Via San Matteo, et le Palazzo Franzesi-Ceccarelli, via del Castello.

La ville a prospéré jusqu’en 1348, quand elle a été frappée par la peste noire qui a touché toute l’Europe, et environ la moitié des citadins sont morts. Affaiblie par la peste, la ville se soumet à l’autorité de Florence. Dans un premier temps, quelques palais gothiques ont été construits dans le style florentin, et la plupart des tours ont été réduites à la hauteur des maisons. Il y eu peu de développement par la suite, et San Gimignano resta préservée dans son état ​​médiéval jusqu’au 19ème siècle, quand son statut de site touristique et artistique commença à être reconnu.

San Gimignano et ses maisons-tours en Toscane, Italie

Flickr – Chris Wee

Que visiter et voir à San Gimignano ?

San Gimignano ne compte que 8000 habitants et peu se visiter en un après-midi. Le centre historique, classé à l’UNESCO, constitue son principal attrait touristique. Voici ce que vous pouvez y visiter :

  • Les 14 maisons-tours bien évidemment
  • L’église Sant’Agostino de style romano-gothique
  • Les palais de la Piazza della Cisterna et de la Piazza del Duomo
  • La collégiale de San Gimignano
  • L’Église San Jacopo al Tempio
  • Le musée SanGimignano1300
  • Le complexe de la Spedale di Santa Fina

San Gimignano et ses maisons-tours en Toscane, Italie

Flickr – Kevin Poh

San Gimignano et ses maisons-tours en Toscane, Italie

Flickr – Andrés Nieto Porras

San Gimignano et ses maisons-tours en Toscane, Italie

Flickr – Marco Lazzaroni

San Gimignano et ses maisons-tours en Toscane, Italie

Flickr – Antonio Cinotti

Avez-vous visité le village médiéval de San Gimignano en Toscane ?

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Florence
A voir aussi dans la rubrique Village
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone:
Comparez les prix des activités