Les 14 choses incontournables à faire à Pise

Comparez et trouvez vos activités voyage
Les 14 choses incontournables à faire à Pise

Que faire à Pise, ville célèbre pour sa tour penchée ?

Visiter Pise, c’est visiter l’un des sites les plus importants et les plus célèbres de la Renaissance. Lieu de naissance de Galileo Galilei, Leonardo Fibonacci et Pisanello, c’est une ville pleine d’art, d’histoire et de culture. Autrefois une puissance maritime rivalisant avec Gênes et Venise, Pise tire sa renommée d’un projet d’architecture qui a terriblement mal tourné. Mais la célèbre tour penchée n’est pas le seul atout de cette ville irrésistible.

Estudiantine, animée de jour comme de nuit davantage par les locaux que les touristes, Pise propose un beau mélange de culture et d’architectures romanes, gothiques et de la Renaissance. Vous ne découvrirez certainement pas tout ce charme si vous restreignez votre visite à la Piazza dei Miracoli. Mais alors que faire à Pise ? 1 jour est-il suffisant ? Rien n’est moins sûr. Pour vous aider à organiser votre séjour sur place, on a listé les activités et attractions incontournables à visiter à Pise.

1. La Tour de Pise

Tour de Pise

Crédit photo: Flickr – Luis Ascenso

Enfants comme adultes, tout le monde a entendu parler de la Tour de Pise. C’est sans doute la première raison pour laquelle on vient visiter Pise, et c’est certainement la plus célèbre tour au monde. La tour de Pise est le campanile de la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Pise, qui se trouve sur la Piazza dei Miracoli. Elle est réputée pour être penchée, d’un angle de 3,59 degrés vers le sud. La construction de l’édifice débute en 1173 et s’étale sur deux siècles. Dès la fin de l’ajout du troisième étage, vers 1178, la tour commençait déjà à pencher et la construction fut interrompue pendant 90 ans.

Jusqu’en 1990, les touristes montaient les 293 marches jusqu’au sommet de la tour. Mais l’angle d’inclinaison progressant dangereusement, il fut calculé que la tour s’effondrerait en l’an 2000 si rien n’était fait. Des travaux coûteux ont donc été entrepris pour éviter cela et la tour a réouvert en 2001. Et plus de dix ans après la fin des travaux de consolidation, la tour se redresse et sans intervention humaine.

2. La Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption (Duomo)

Vue depuis la Tour de Pise

Crédit photo: Flickr – Y Nakanishi

Exemple typique du style architectural Pisan, la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption est une basilique romane de marbre blanc à cinq nefs conçue par l’architecte Buscheto. Commencée en 1063, elle représente le centre d’un ensemble monumental classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui comprend donc la tour penchée, le Camposanto monumentale (cimetière monumental) attenant, ainsi que le baptistère de Pise qui lui fait face. À l’entrée, ne manquez pas les portes en bronze de la Porta di San Ranieri, avec des scènes de la vie de la Vierge et du Christ. À l’intérieur, admirez le chaire de Giovanni Pisano.

3. Le baptistère Saint-Jean de Pise

Baptistère San Giovanni, Pise

Crédit photo: Flickr – T.Lan

Le Battistero di San Giovanni, deuxième bâtiment le plus ancien de la célèbre Piazza dei Miracoli de Pise, est aussi le plus grand baptistère d’Italie avec 55 mètres. Édifié entre 1152 et 1363, le baptistère est un superbe exemple de la fusion entre architecture romane et gothique, chaque niveau étant construit dans un style différent. Faites le tour de l’édifice pour admirer le détail des sculptures et des arcs aveugles, puis entrez à l’intérieur pour découvrir l’incroyable acoustique du bâtiment.

4. Camposanto

Camposanto, Pise

Crédit photo: Flickr – Bernd Thaller

Selon la légende locale, l’archevêque de Pise Ubaldo de Lanfranchi (1108-1178) rapporta dans cinq navires, au cours de son retour d’une de ses croisades, une cargaison de terre sacrée prélevée au Golgotha (mont du Calvaire). Celle-ci fut mélangée à la terre du cloître où de nombreux pisans ont été enterrés. Les murs étaient à l’origine couverts de fresques, mais au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’artillerie alliée a détruit plusieurs de ces fresques, mais quelques-unes ont été récupérées et sont maintenant exposées dans la Sala Affreschi (salle des fresques). La plus célèbre est le Triomphe de la Mort (1336–41), une illustration remarquable de l’enfer attribuée au peintre du 14ème siècle Buonamico Buffalmacco. Ces fresques sont visibles dans le musée des sinopie, un musée consacré aux sinopie des fresques.

5. Le Museo dell’Opera del Duomo

Museo dell'Opera del Duomo

Crédit photo: Flickr – Holly Hayes

Actuellement fermé pour rénovation, ce musée expose les œuvres d’art habituellement présentées dans la cathédrale et le baptistère. Inauguré en 1986, le musée s’organise sur deux étages divisés en vingt-trois salles d’exposition. Des sculptures telles que La Vierge à l’Enfant de Giovanni Pisano font partie des plus appréciées, parmi celles de Nicola et Giovanni Pisano (bustes de la loggia du baptistère), Tino di Camaino et Nino Pisano. Les visiteurs apprécient particulièrement la vue sur la tour de Pise depuis le jardin du cloître du musée.

6. Le Musée national San Matteo

Musée San Matteo Pise

Crédit photo: pisa.it

L’ancien couvent bénédictin de San Matteo abrite désormais le musée national de Pise, avec des sculptures et des peintures des écoles toscanes du 12ème au 14ème siècle contenant des œuvres de Lippo Memmi, Taddeo Gaddi, Gentile da Fabriano et Ghirlandaio. Ne manquez pas le Saint Paul de Masaccio, la Madone d’humilité de Gentile da Fabriano et le grand Polyptyque de sainte Catherine de Simone Martini. Vous apprécierez également la collection de sculptures pisanes des 14ème et 15ème siècles, dont des œuvres de Nicola et Giovanni Pisano, Andrea et Nino Pisano, Francesco di Valdambrino, Donatello, Michelozzo et Andrea della Robbia.

7. L’Église Santa Maria della Spina

Église Santa Maria della Spina, Pise

Crédit photo: Flickr – Joe deSousa

L’église de Santa Maria della Spina, sur la rive gauche de l’Arno, est peut-être la plus connue des plus petites églises de Pise et certainement l’une des plus belles. À l’origine un petit oratoire bâti sur les rives de l’Arno, elle fut démontée et remontée pierre par pierre à un niveau plus élevé au-dessus du fleuve. L’église gothique richement ornée doit son nom au fait qu’elle abrite une épine (spina) de la couronne du Christ, amenée à Pise depuis la Terre sainte.

8. Palazzo della Carovana (Piazza dei Cavalieri)

Palazzo della Carovana, Pise

Crédit photo: Flickr – John Weiss

Ce palais de la Piazza dei Cavalieri était à l’origine le Palazzo degli Anziani (Palais des Anciens). En 1562, l’architecte Giorgio Vasari a commencé à le reconstruire et à l’agrandir, créant le magnifique Palazzo della Carovana, où se tenaient les cours de chevalerie de l’Ordre de Saint-Etienne. Le bâtiment le plus imposant de la Piazza dei Miracoli est notamment orné de bustes de six grands-ducs de Toscane. Depuis 1810, le palazzo abrite la Scuola Normale Superiore, un collège d’élite de l’enseignement supérieur fondé par Napoléon. Devant le bâtiment se trouve une statue de Cosme 1er de Piero Francavilla. Sur le côté nord de la place se trouve le Palazzo dell’Orológio, construit en 1607 pour l’Ordre de Saint-Etienne.

9. Palazzo Blu

Palazzo Blu, Pise

Crédit photo: Flickr – Henk-Jan van der Klis

Face à la rivière, ce bâtiment magnifiquement restauré du 14ème siècle possède une façade bleu. À l’intérieur est exposée la collection d’art de la Fondazione Pisa, principalement des œuvres pisanes du 14ème au 20ème siècle, ainsi que diverses expositions temporaires.

10. La Cittadella Nuova ou Giardino Scotto

Giardino Scotto, Pise

Crédit photo: Wikimedia – sailko

Le Giardino Scotto est une ancienne forteresse à Pise. La citadelle s’est faite appeler « nuova » pour la distinguer de la Cittadella Vecchia sur la rive nord de la rivière. La Cittadella Nuova est située le long de la Lungarno Fibonacci, au bord de la rivière Arno entre le Ponte della Vittoria et le Ponte della Fortezza. Le parc est un endroit idéal pour profiter du calme au centre de la ville. De plus, grâce à la rénovation des remparts médiévaux, il est maintenant possible de se balader dessus et regarder la ville d’une perspective vraiment unique.

11. La Cittadella Vecchia

Cittadella Vecchia, Pise

Crédit photo: Flickr – Pedro

La citadelle de Pise est le nom donné à un vestige d’une ancienne fortification située sur les bords de l’Arno. L’édifice le plus remarquable qui reste de la Cittadella Vecchia est la Torre Guelfa datée de la moitié du 15ème siècle. Elle fut détruite durant la Seconde Guerre mondiale, et reconstruite à l’identique en 1956.

12. L’oeuvre de street-art Tuttomondo

street-art Tuttomondo, Pise

Crédit photo: Flickr – Darren and Brad

La peinture murale « Tuttomondo » a été réalisée par l’artiste américain Keith Haring en 1989 et vise à représenter l’harmonie mondiale. Chacun des 30 personnages représente un aspect différent de la paix dans le monde : une femme avec un bébé dans ses bras représente la maternité, tandis que les deux hommes soutenant un dauphin se réfèrent à la relation de l’homme avec la nature. L’oeuvre est visible sur l’une des façades de l’église de Sant’Antonio Abate.

13. Le parc naturel Migliarino-San Rossore-Massaciuccoli

Parc San Rossore, Pise

Crédit photo: Flickr – Henk-Jan van der Klis

Couvrant approximativement 24.000 hectares le long de la côte, ce parc naturel est l’occasion rêvée pour s’évader du centre de Pise. Inauguré en 1979, ce parc comprend le lac, le marais de Massaciuccoli et les vestiges de l’antique forêt pisane qui couvrait toute la région comprise entre La Spezia et le sud de Livourne. Poissons, tortues et 250 espèces d’oiseaux composent l’essentiel de la faune du parc.

14. D’autres idées de choses à visiter à Pise

  • Baladez-vous le long des rives de l’Arno
  • Visitez le Museo delle Navi Antiche ou « Musée des bateaux antiques »
  • Allez à L’Ostellino, tout proche de la Piazza dei Miracoli, qui est définitivement le meilleur endroit où manger à Pise sur place ou à emporter, à des prix très abordables
  • Explorez l’Église Santo Stefano dei Cavalieri
  • Explorez l’Église San Paolo a Ripa d’Arno
  • Évadez-vous dans le jardin botanique de l’université de Pise

Comment aller à Pise ?

Il existe plusieurs façons de se rendre à Pise. Tout d’abord par avion, plusieurs compagnies aériennes dont des low-cost proposent des vols à destination de Pise. Il existe d’ailleurs des vols directs Paris-Pise. L’aéroport international Galileo Galilei est situé à 1 km du centre-ville et à 80 km de Florence. Pour trouver un vol pas cher pour Pise, vous pouvez utiliser le comparateur de vols Skyscanner.

Se rendre à Pise depuis Florence : on compte pas moins d’une vingtaine de trains pour Pise au départ de Florence chaque jour. C’est idéal pour visiter Pise depuis Florence en une journée par exemple. Le billet aller-retour coûte 16,80€ et le trajet dure 1h15 environ. Pensez à réserver à l’avance votre billet de train par internet sur le site officiel de Trenitalia.

Où loger à Pise ?

Pise est une ville très touristique mais a l’avantage de ne pas être gigantesque. Vous pourrez ainsi trouver un hôtel ou un appartement dans le centre ville assez facilement. On vous conseille de réserver à l’avance votre séjour pour éviter de payer trop cher ou d’avoir à prendre un logement éloigné du centre. Pour trouver un hôtel pas cher à Pise, vous pouvez effectuer une recherche sur ce comparateur d’hôtels.

Avez-vous visité Pise ? Commentez votre expérience dans la zone des commentaires ci-dessous !

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Pise
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: