12 choses à faire à Majorque, la plus grande des îles Baléares

12 choses à faire à Majorque, la plus grande des îles Baléares

Visiter Majorque : que faire et que voir sur cette île pleine de charme, souvent réduite à ses plages et à son tourisme de masse ?

Quand on pense à Majorque, on aperçoit déjà les belles plages et les soirées dans les stations balnéaires très touristiques d’El Arenal et de Magaluf. Cette île espagnole située en Méditerranée n’a jamais été une priorité absolue dans la liste des destinations des voyageurs, mais après avoir lu cet article, vous allez changer d’avis : il y a tellement de choses à faire à Majorque que vous pourriez y passer au moins deux semaines !

De l’eau cristalline, des villages pittoresques, de très sympathiques habitants et l’occasion de manger de délicieux poissons… Voilà quelques-unes des choses qui font de cette île des Baléares une destination de vacances si prisée. Vous envisagez un voyage à Majorque ? On vous le recommande vivement ! Voici quelques idées de visites que vous ne devriez certainement pas manquer :

1. Commencez par louer une finca

Finca à Majorque

Crédit photo: Flickr – Jonas Ginter

Avant toute chose, posez-vous cette question : êtes-vous réellement prêt à vous rendre directement dans un bloc de béton horrible pour votre weekend ou semaine de vacances tout compris dès votre arrivée à l’aéroport ? Vous savez pertinemment que vous ne verrez pas grand chose, si ce n’est les quatre coins de la piscine de l’hôtel. Non, il existe des milliers de belles fincas partout, qui sont d’anciennes petites fermes transformées en villas ou chambres d’hôtes. Il y a en a pour tous les budgets et on en trouve éparpillées un peu partout sur l’île. Si vous voulez passer des vacances comme des locaux, c’est une bonne idée de louer une grande finca avec des amis ou en famille. Vous trouverez des offres de locations sur des sites comme Holidu. L’idée est d’avoir ainsi plus d’espace et plus de gens pour plus de plaisir, sans pour autant entamer votre budget.

2. Alcúdia

Alcúdia, Majorque

Crédit photo: Flickr – Cristian Bortes

Située dans la région nord-est de Majorque, la ville d’Alcudia est nichée au cœur de remparts construits au cours des XIIIe et XIVe siècles par ordre du roi Jaume II afin de protéger ses habitants. Depuis 1974, les remparts sont classés Ensemble Historico-Artistique. À l’intérieur de la vieille ville, vous trouverez des cafés et des restaurants servant des tapas traditionnels et du vin.

Une promenade fantastique part d’Alcúdia à travers les forêts de pins et finit sur le sommet du Puig de Romani. Là haut, la vue est exceptionnelle. Vous verrez des chèvres et probablement d’autres animaux sur votre chemin. Certaines sections sont vertigineuses mais cela vaut absolument la peine de s’y aventurer. Vous mériterez une cerveza une fois la randonnée terminée.

3. La cité romaine de Pollentia

Pollentia, Majorque

Crédit photo: Flickr – Gintaras Rumšas

Les ruines fascinantes de la cité romaine de Pollentia se trouvent juste en dehors des remparts d’Alcúdia. Fondée vers 123 av. J.-C., elle fut la principale cité romaine à Majorque et est le site archéologique le plus important de l’île. Pollentia a atteint son apogée au Ier et au IIe siècle après J.-C. et a couvert jusqu’à 20 hectares. De nos jours, le site, qui comprend le théâtre et le forum romains bien conservés, est ouvert au public. Apportez beaucoup d’eau et des chaussures confortables et passez la matinée à explorer. Terminez votre visite en parcourant le musée pour découvrir l’histoire fascinante des ruines.

4. Roulez à travers la Serra de Tramuntana

Village de Valldemossa, dans la Serra de Tramuntana

Le village de Valldemossa – Crédit photo: Flickr – Andreas Trojak

La Serra de Tramuntana offre l’un des plus beaux paysages de l’île. Empruntez la route en voiture depuis la jolie Valldemossa jusqu’au village de Deià construit en briques rouges. Continuez, passez devant la spectaculaire vallée de Fornalutx, et affrontez les épingles et les virages qui mènent à Sa Calobra, où une crique magnifique vous attend. Continuez jusqu’à ce que vous atteigniez ce qui ressemble au bord du monde, le Cap de Formentor.

Notez que les routes de Majorque se font en voiture, mais si vous êtes cycliste, l’île est un véritable terrain de jeu.

5. Cap de Formentor

Cap de Formentor, Majorque

Crédit photo: Flickr – Olaf Eichler

Le Cap de Formentor, où la Sierra de Tramuntana rencontre la Méditerranée, conjugue parfaitement la beauté des paysages montagneux et côtiers. La route étroite et venteuse n’est pas pour les faibles de cœur, mais les points de vue qui ponctuent le trajet valent bien le détour. Au bout, le Faro de Formentor perché sur la falaise est évidemment à voir !

6. Estellencs

Estellencs, Majorque

Crédit photo: Flickr – pilot_micha

Le beau village d’Estellencs offre un havre de paix pour ceux qui cherchent le côté authentique de Majorque. Il est niché dans les montagnes sauvages de la Serra de Tramuntana, mais se trouve à seulement 15 minutes d’une plage isolée, avec en été un bar ombragé. Montimar, un restaurant primé, sur la place du village, sert de la nourriture cultivée par le chef lui-même, tandis que le café Vall-Hermos a une terrasse qui donne vers le bas de la vallée et la mer. Peut-être le plus beau coucher du soleil du monde où boire une cerveza.

7. L’arche d’Es Pontàs

Arche Es Pontas à Majorque

Crédit photo: Wikimedia – KANO PHOTO

Située sur le littoral entre Cala Santanyí et Cala Llombards, l’arche naturelle d’Es Pontàs, d’une hauteur de 20 mètres environ, est célèbre pour être aussi une voie d’escalade dite en « psicobloc », ouverte dans le dévers de l’arche en septembre 2007 par le grimpeur américain Chris Sharma. Elle est depuis considérée comme la voie la plus emblématique et la plus difficile au monde dans ce style d’escalade, consistant à grimper des falaises en bord de mer sans autre sécurité que l’eau qui est en dessous.

8. Parc naturel de Mondragó

Cala Mondragó, Majorque

Crédit photo: Flickr – Katchooo

Le parc naturel de Mondragó offre l’occasion d’admirer la faune et la flore de l’île. On trouve ici des murs de pierre sèche et des moulins, créant un charme rustique. Vous pourrez passer une matinée à observer des oiseaux et le paysage, ou bien sans attendre vous rafraîchir dans l’eau cristalline des plages du parc, comme la Cala Mondragó. Faire du snorkeling d’une baie à l’autre est idéal ici.

9. Visiter Palma

Palma n’est pas ce genre de ville où l’agitation devient parfois oppressante, comme ce peut être le cas à Barcelone par exemple. Bien sûr, la plupart des habitants de l’île vivent à Palma, mais on est surpris de trouver une ville calme et détendue. Palma est évidemment à visiter lors d’un séjour à Majorque et voici quelques endroits immanquables :

La Seu
La Seu, cathédrale Santa Maria de Palma de Majorque

Crédit photo: Flickr – Tobias Lindman

La cathédrale Santa Maria de Palma de Majorque est mieux connue sous le nom de La Seu. Symbole de la ville, et même de l’île, sa visite est incontournable. Cet édifice gothique est connu comme la cathédrale de la lumière en raison des motifs colorés qui sont créés par le soleil lorsqu’il rayonne à travers ses impressionnants vitraux. La cathédrale se vante d’avoir la plus grande rosace dans le monde gothique. Antonio Gaudì y a laissé son empreinte lors de sa restauration et l’on dit que l’architecte catalan s’est fait la main ici pour son oeuvre ultérieure qu’est la Sagrada Familia.

À côté de la cathédrale, ne manquez pas le Palau de l’Almudaina, un ancien château musulman devenu la résidence des monarques de Majorque à Majorque au XIIIe siècle.

Fondation Pilar et Joan Miró
Fondation Joan Miro à Palma de Majorque

Crédit photo: Flickr – rishon-lezion

Rendez-vous à l’atelier de Joan Miró, peintre, sculpteur et céramiste catalan qui a vécu une grande partie de sa vie à Majorque. Il offre une vue splendide sur la mer et sur les terres. Le studio est comme Miró l’a laissé : des peintures partout, des toiles inachevées… un beau vieux désordre. Vous pouvez vous asseoir dans les jardins, prendre un café, et regarder les œuvres de Miró dans la galerie. Les rues environnantes sont intéressantes également : trouverez-vous le jardin décoré de façon farfelue ? Surréaliste.

Castell de Bellver
Castell de Bellver, Palma de Majorque

Crédit photo: Flickr – Cristian Bortes

Le Castell de Bellver est un château du XIVe siècle construit par ordre de Jaume II. En 1931, le gouvernement a donné le bâtiment et ses bois au conseil municipal de Palma et le château est désormais le musée d’histoire de Palma, et contient également la collection de statues romaines du cardinal Despuig.

D’autres visites à faire à Palma

  • Le palais et le musée Juan March
  • Le musée d’art moderne et contemporain Es Baluard

10. Faites un tour à bord du train de Sóller

Tren (train) de Sóller à Majorque

Crédit photo: Flickr – Matthias Buehler

Le voyage entre Sóller et Palma de Mallorca (ou l’inverse) est un des plus agréables notamment pour son paysage majorquin. La ligne de chemin de fer fut ouverte en 1912, et depuis cette date, le train opère des services quotidiens. Les efforts pour préserver son charme rustique ont été couronnés de succès. Son gabarit étroit, par exemple, qui est caractéristique des premiers trains, a été maintenu.

Notez qu’en août, le Festival Sant Bartomeu de Sóller mérite une visite. Le meilleur moment est la dernière nuit, Gran Nit del Foc. Les gens sont habillés comme des démons, et au rythme des tambours, des feux d’artifice partent de tous les coins de la place du village, peut-être même juste au-dessus de votre tête. Faites comme les locaux, mouillez vos vêtements dans la fontaine et espérez qu’un feu d’artifice ne vienne pas sur vous ! (Amateurs de calme et de sécurité, à éviter)

11. Les activités sportives

Catamaran, Majorque

Crédit photo: Flickr – Click-mallorca

Sur l’île de Majorque, vous ne vous ennuierez pas. Il est possible de faire du catamaran dans la mer méditerranée depuis Palma de Majorque (voir « Attraction Catamaran » sur l’Avinguda de Gabriel Roca), de faire du parapente depuis le Puig De Sant Martí (avec « Mallorca From The Sky »), du Flyboard (« Flyboard Mallorca » sur l’Avinguda de Joan Miró), et bien d’autres activités de plein air.

12 Les Grottes du Drach

Grottes du Drach, Majorque

Crédit photo: Flickr – Harry Metcalfe

« Las Cuevas Del Drach » sont tout simplement exceptionnelles. Vous êtes escortés par un guide à l’intérieur des grottes remplies de stalactites et de stalagmites sur environ 1,2 km. La visite dure environ une heure, mais comprend un concert de musique classique, joué par un quatuor et une promenade en bateau sur le lac Martel, l’un des plus grands lacs souterrains dans le monde.

Comment aller à Majorque ?

Majorque est accessible par avion via l’aéroport international de Palma, desservi par de nombreuses compagnies aériennes low-cost. Le nombre de vols pour Majorque varie beaucoup selon la saison. Certaines compagnies low-cost n’assurent la liaison directe avec Palma que d’avril à fin octobre.

Il est également possible d’aller à Majorque par le ferry au départ de différentes villes de la côte espagnole (Alicante, Barcelone, Dénia et Valence). Notez également que les îles voisines d’Ibiza et de Minorque sont reliées à Majorque par avion et par bateau.

Vous partez en vacances? Réservez vos billets d'entrée et activités sur place !
Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Espagne
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: