Visiter Copenhague : que faire, que voir ?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Visiter Copenhague : que faire, que voir ?

Que faire à Copenhague, la capitale du Danemark ?

La capitale danoise peut être coûteuse, mais elle vaut le coup d’être visitée. Avant même de s’y rendre, on peut dire que la ville de Copenhague semble trop belle pour être vraie. Depuis des années elle a été saluée pour être le temple du design, vantée comme étant la ville la plus durable et la capitale européenne du vélo, vénérée comme une destination culinaire abritant le meilleur restaurant du monde, et « classée » comme la ville où les gens sont le plus heureux au monde. En vérité, cette utopie urbaine supposée a quelques défauts comme des prix ridiculement élevés par exemple. Pourtant, peut-on lui en vouloir ? Son architecture remarquable, ses jardins et sa vie nocturne font oublier vos dépenses le temps de sa visite. Nous avons concocté pour vous les meilleures choses à faire à Copenhague si vous y allez un weekend, 3-4 jours ou un peu plus.

1. Les jardins de Tivoli

Attraction Jardins de Tivoli, Copenhague

Flickr – Eirik Newth

Les Jardins de Tivoli, un parc d’attractions antique dans le centre de Copenhague, est le deuxième plus ancien du monde (le premier étant un parc également danois, Bakken à Klampenborg), et fut le lieu qui a inspiré Walt Disney pour construire Disneyland. C’est du moins ce que dit la légende. Ouvert en 1843 et toujours bondé de touristes et de locaux, les deux plus célèbres attractions sont ses montagnes russes en bois et son carrousel, l’un des plus grands au monde. Si vous visitez Copenhague en famille, c’est l’endroit où aller absolument. Il existe un pass pour prendre les attractions de manière illimitées, qui coûte 200 DKK (27€).

2. Château de Rosenborg

Château de Rosenborg, Copenhague

Flickr – Harvey Barrison

De tous les trésors à visiter dans le centre de Copenhague, ce palais du début du 17ème siècle est de loin l’un des plus beaux. Situé dans le Kongens Have (ou jardins du roi) au nord de la ville, il est à voir absolument. Construit par le roi Christian IV entre 1606 et 1633, il sert de résidence royale jusqu’en 1710. Le château de Rosenborg est ensuite ouvert aux visiteurs en 1830 en tant que musée. Il abrite encore aujourd’hui une magnifique collection d’objets royaux et diverses collections de mobilier et d’objets d’art. On y trouve aussi les trésors royaux comme les couronnes de sacre et un superbe almanach français datant de 1647 et imprimé rue Saint-Jacques à Paris. L’entrée est au prix de 90 DKK (12€) par personne et gratuite pour les moins de 18 ans.

3. Les façades colorées du Nyhavn

Nyhavn Copenhague

Flickr – Antony Stanley

Nyhavn est un canal du centre de Copenhague dont le nom signifie nouveau port en danois. Il est conseillé d’éviter les restaurants et les cafés de cet endroit qui attirent des foules de touristes et qui servent de la nourriture de mauvaise qualité à des prix très élevés. Cependant, les maisons aux couleurs pastel qui bordent le port sont aussi pittoresques que les cartes postales le laissaient penser, en particulier lors des longues journées d’été. La maison située au N°9 est la plus ancienne du quartier et remonte à 1681. Rien n’a changé depuis sa construction. Plusieurs maisons le long des quais furent celles d’artistes danois. La N°20, par exemple, est celle où a vécu Hans Christian Andersen, le célèbre poète et romancier, dans laquelle il a écrit Le Briquet, Grand Claus et Petit Claus ou encore La Princesse au petit pois. Il a également habité au N°67 et 18.

4. Le quartier de Christiania

Quartier Christiania Copenhague

Flickr – Jim Killock

Le quartier de Christiania est mondialement connu pour s’être autoproclamé « ville libre » en plein centre de Copenhague. Ce camp militaire abandonné de 41 hectares fut fondé en 1971 par des squatteurs et des hippies, avec ses propres lois. Celui-ci a attiré beaucoup de gens alternatifs et la police n’a jamais réussi à dégager la zone. De nos jours, ce quartier est une rare expérience historique libertaire encore en activité. Cédant à la pression publique, le gouvernement a autorisé la communauté à prospérer au titre d’expérience sociale. Environ 1000 personnes se sont installées dans Christiania, transformant les anciennes casernes en écoles et logements, et créant leurs propres entreprises collectives, ateliers et programmes de recyclage.

Les résidents de Christiania, autonomes, n’ont jamais modifié leurs lois mais ont proscrit tout trafic de drogues bien qu’on y trouve du cannabis sur « Pusher Street ». En avril 2011, un accord a été trouvé avec le gouvernement pour que les résidents achètent le quartier 76 millions de couronnes danoises avant 2018. Inutile de dire que les prochaines années seront cruciales pour le quartier, mais malgré la pression, l’âme de Christiania n’a pas été perdue. Vous êtes invité à aller vous balader à pied ou en vélo, visiter le petit marché et les boutiques artisanales, ou bien les petits jardins. Bref, c’est un quartier très plaisant et très différent du reste du centre ville. L’entrée se trouve à 200 mètres de l’intersection entre Prinsessegade et Bådsmandsstræde

5. La Petite Sirène

La petite Sirène Copenhague

Flickr – Adam Russell

On l’appelle Den lille havfrue, en danois. Cette statue célèbre peut être évitée (rien d’exceptionnel) mais si vous venez pour la première fois à Copenhague pourquoi ne pas aller y jeter un œil ? Elle se trouve à l’embouchure du port de Copenhague et représente La Petite Sirène, le personnage central de l’histoire de Hans Christian Andersen. Malgré son apparence peu imposante, elle attire près de 1 million de visiteurs par an. Aller la voir permet de faire une balade au bord de l’Øresund.

6. Louez un vélo

Vélo Copenhague

Crédit – copenhagencyclechic.com

L’un des meilleurs moyens de visiter Copenhague (pas cher) est de louer un vélo et de partir à la découverte de la capitale sans carte ni guide. Les vélos sont ici un moyen de transport très utilisé et il est donc très sûr de rouler en centre ville. Il y a beaucoup de pistes cyclables et surtout plus de 110 stations où trouver un vélo en libre-service. La location coûte 20 DKK (2,70€) de l’heure. Vous pourrez ainsi vous rendre, par exemple, à la plage de Amager, à 5 km au Sud-Est de la ville, ou pédaler à travers les nombreux parcs.

7. Le Palais d’Amalienborg et la relève de la garde

Palais d'Amalienborg garde, Copenhague

Wikimedia – Mstyslav Chernov

Le palais d’Amalienborg est la résidence d’hiver des souverains danois. Amalienborg est composé de quatre bâtiments identiques : le Palais de Christian VII, le Palais de Christian VIII, celui de Frederik VIII et enfin celui de Christian IX. Au milieu de la place du palais, il y a une statue du roi Frederik V datant de 1771. Au Musée Amalienborg, dans le palais de Christian VIII, vous pouvez découvrir la vie royale d’autrefois et d’aujourd’hui. Le musée présente ici les intérieurs privés des rois et des reines les plus récents et une exposition sur la monarchie actuelle, avec ses nombreuses traditions.

Amalienborg est également connu pour sa garde royale, appelé Den Kongelige Livgarde. Chaque jour, vous pourrez voir la relève de la garde. Les gardes partent de leur caserne située sur Gothersgade à 11h30 et arrive au palais pour 12h.

8. Les musées de Copenhague

Musée Louisiana Copenhague

Flickr – Normann Copenhagen

– Le Musée national du Danemark présente des expositions sur l’âge de pierre, l’âge Viking, le moyen âge, la Renaissance et l’histoire moderne danoise. Le Nationalmuseet bénéficie d’une très grande collection ethnographique, d’archéologie, préhistoire, numismatique, sociologie, science naturelle, communication, et d’importantes archives mais aussi un excellent musée du jouet (idéal pour les enfants).

– Le Musée d’art moderne Louisiana (photo) : situé à 40 km au Nord de Copenhague et faisant face à l’Oresund et la Suède, ce musée qui porte le nom des 3 épouses de son fondateur Knud W. Jensen, toutes nommées Louise, attire pour ses collections d’art de classe mondiale, son architecture moderniste danoise et son beau paysage naturel (tarif entrée : 110 couronnes). Promenez-vous dans des galeries entièrement dédiées à Asger Jorn et Alberto Giacometti, et pénétrez une exposition permanente psychédélique de Yayoi Kusama. Puis visitez le parc de sculptures du musée, où les œuvres sont en harmonie avec les jardins et bosquets, surplombant les eaux de la Côte danoise.

Musée de la Poste : A la Maison de la communication (Post & Tele Museum), vous pouvez découvrir comment les gens communiquaient autrefois, avant l’apparition des ordinateurs et comment la technologie de communication moderne a évoluée. Le musée contient aussi une énorme collection de timbres danois émis entre 1851 et 1998.

Voir la liste d’autres musées plus bas dans l’article.

9. La Tour Ronde (Rundetårn)

Rampe Rundetaarn Tour Ronde Copenhague

Wikimedia – Fluffball70

La tour Rundetaarn du 17ème siècle, ou « tour ronde », est le plus ancien observatoire encore en fonctionnement en Europe. Lorsque Christian IV construit la tour en brique rouge, le Danemark était très célèbre pour ses découvertes astronomiques grâce à l’astronome Tycho Brahe. Quand il est mort en 1601, le roi a souhaité poursuivre les recherches de Brahe, et la Tour Ronde a donc vu le jour. Cela fait longtemps que les scientifiques sont partis, mais l’observatoire est encore utilisé par les astronomes amateurs et les nombreux visiteurs. Du haut de ses 34,8 m, vous avez une vue imprenable sur Copenhague. Pour y accéder vous devez monter via une rampe pavée en colimaçon unique en son genre (et non un escalier classique).

10. Le palais de Christiansborg

Palais Christiansborg Copenhague

Flickr – xlibber

Slotsholmen est le siège du gouvernement et un véritable répertoire de sites historiques. Située sur une petite île et séparée du centre-ville par un canal servant de douves, la pièce maîtresse de Slotsholmen est le Christiansborg Slot, un grand palais qui abrite le Folketinget (le parlement danois) et divers bureaux du gouvernement. La cour principale est dominée par une statue équestre de Christian IX (1863-1906).

La famille royale occupe encore plusieurs parties de ce qui fut la résidence principale du roi jusqu’en 1794. Le château a brûlé à plusieurs reprises, et les quelques pièces sauvées des incendies côtoient celles de la dernière campagne de construction : les bâtiments regroupés autour du carrousel (écuries, stalles et théâtre) appartiennent au premier Christiansborg. C’est aussi le cas pour le musée Thorvaldsen qui occupe l’ancienne remise des carrosses royaux, remaniée par Michael Gottlieb Bindesbøll. Le seul bâtiment intact provenant du second Christiansborg est la Slotskirke, l’église du château.

11. La Brasserie Carlsberg

Brasserie Carlsberg Copenhague

L’entrée principale de la brasserie – Flickr – Troels Dejgaard Hansen

La brasserie Carlsberg est située à Valby, au sud-est de Copenhague, à l’emplacement de la première brasserie de la marque danoise. Cette visite vous donnera une idée de la façon dont la célèbre bière Carlsberg est fabriquée. Les amateurs de bières pourront donc entrer dans la Old Carlsberg Brewery datant de 1847. Les expositions interactives vous emmènent dans un voyage à travers la plus grande collection de bouteilles de bière au monde, l’histoire de la bière, et le développement de Carlsberg à l’international. La visite vous amène aussi dans un jardin de sculptures, des écuries, et une boutique de souvenirs. Vous aurez bien sûr l’occasion de déguster la fameuse bière danoise.

12. La cité universitaire de Tietgen

Université Tietgen Copenhague

Flickr – News Oresund

À Orestad, un quartier récent de Copenhague, se trouve l’université de Tietgen (Tietgenkollegiet) et sa large résidence circulaire. Ce bâtiment à l’architecture unique, construit en 2006, a été dessiné pour réconcilier collectivité et individus. Les appartements sont tous différents et enchevêtrés les uns autour des autres. Les étudiants qui vivent cette expérience de vie en commun profitent également de l’aspect durable du bâtiment.

Autres idées de visites à Copenhague et ses alentours

  • Le Château de Kronborg à Elseneur (Helsingør), à 45 minutes en train. L’un des plus beaux châteaux Renaissance d’Europe du Nord
  • Offrez-vous un dîner dans le meilleur restaurant au monde, le Noma
  • Le Château de Frederiksborg
  • Faites du shopping sur la rue Strøget
  • Le Statens Museum for Kunst (galerie de beaux-art)
  • La vie nocturne avec tous les bars et les bonnes adresses pour boire un verre et sortir
  • Les quartiers à la mode de Vesterbro et Nørrebro
  • Le marché Torvehallerne

Copenhague : Comment y aller ? Où dormir ?

Copenhague se trouve juste en face de Malmö en Suède, vous pouvez donc y accéder depuis cette ville si vous y séjournez. Par avion, des vols directs sont possibles depuis Paris Charles de Gaulle et Orly ainsi que Nice (avec Air France et Norwegian). Avec escales, les possibilités se multiplient. Vérifiez-le tout de suite sur Skyscanner et trouvez les vols les moins chers.

La capitale danoise est une ville chère et vous vous en rendrez compte rapidement. Limitez les frais en choisissant une auberge de jeunesse ou essayez de trouver l’hôtel le moins cher à votre période de séjour sur notre comparateur d’hôtels Toolito.

Avez-vous visité Copenhague ?

A voir aussi dans la rubrique Copenhague
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi