Visiter Coimbra : que faire, que voir ?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Visiter Coimbra : que faire, que voir ?

Que faire à Coimbra au Portugal ?

Riche en traditions, la vieille ville universitaire de Coimbra se trouve à mi-chemin entre Lisbonne et Porto dans l’ancienne province vallonnée de Beira Litoral. La ville se dresse sur ​​la rive droite du Rio Mondego, le fleuve contournant les collines de la Serra de Lorvão. Ancrée dans l’histoire et longtemps considérée comme le centre culturel et intellectuel du Portugal, le district de Coimbra est une destination hors du temps qui a inspiré les œuvres des poètes et écrivains de renom, de vieilles traditions de sérénades mélancoliques de Fado, et un héritage unique de rituels académiques fougueux. Avec ses beaux bâtiments anciens, dont beaucoup datent de l’époque de Manuel 1er (15ème siècle), Coimbra mérite une visite de quelques jours pendant votre voyage au Portugal. On a listé pour vous les meilleures choses à voir à Coimbra :

1. Universidade de Coimbra (Université)

Université de Coimbra

Flickr – François Philipp

C’est le trésor de Coimbra. Une des plus anciennes universités d’Europe, au même titre qu’Oxford ou La Sorbonne, l’Université de Coimbra a été fondée en 1290 par le roi Denis 1er. Elle est d’abord implantée à Lisbonne et déménagera maintes fois à Coimbra avant de revenir dans la capitale. En 1537, l’Universidade s’installe définitivement à « Coïmbre » couronnant le sommet de la ville dans les anciens murs du palais de l’Alcaçova.

En dehors de l’architecture grandiose de l’ouvrage, la Bibliothèque Joanina du 18ème siècle est un vrai joyau et vous éblouira par son opulence d’inspiration baroque, ses magnifiques peintures en trompe l’œil et ses étagères sans fin. Contenant un total de 300 000 ouvrages, ces reliques encestrales ont été impeccablement conservées. Ne manquez pas de visiter les différents palais de l’université, la chapelle de São Miguel ainsi que la tour, depuis laquelle vous aurez une vue magnifique sur la ville. Tout proche, la Rua da Sofia a été inscrite à l’UNESCO en même temps que l’université de Coimbra.

Selon la période de l’année à laquelle vous visitez l’université, vous verrez les étudiants vêtus de leurs habits traditionnels. Les 20 000 étudiants de l’Université de Coimbra font entièrement partie de la vie de la ville. Sans rien sur la tête, ils portent une longue robe noire (batina) sous une cape noire (capa), avec un ruban (fita) de couleur différente selon les facultés. A l’occasion de la Queima das Fitas, la célébration de fin d’année qui se tient à la mi-mai, ces rubans sont rituellement brûlés dans le cadre d’une fête géante.

2. Le Jardim Botânico

Jardim Botanico, jardins botaniques, Coimbra

Flickr – Marco Varisco

Sortez de l’université par la Porta Férrea (Porte de Fer) et marchez tout droit jusqu’à la Praça Dom Dinis, puis descendez sur la droite vers l’aqueduc du 16ème siècle pour arriver à l’entrée du Jardim Botânico (jardins botaniques) commandé par le Marquis de Pombal et disposé en terrasses sur les pentes de la vallée du Mondego. Le parc dispose de nombreux bassins, fontaines, statues et un grand nombre de plantes subtropicales.

3. Praça do Comércio

Praça do Comércio, Coimbra

Flickr – ho visto nina volare

A l’ouest de la Rua Visconde da Luz se trouve la Praça do Comércio, l’ancienne place du marché de la ville. Aujourd’hui l’une des places les plus impressionnantes du Portugal, elle mérite qu’on s’y attarde un instant à la terrasse d’un café, en regardant les façades des maisons voisines, qui ont longtemps été celles d’artisans.

À l’extrémité nord de la Praça do Comércio se dresse l’église romane de Sao Tiago (ou Église de Santiago), fondée par Ferdinand Ier de León dit « le Grand », au 11ème siècle, en remerciement pour la reconquête de la ville aux mains des Maures. Reconstruite et redécorée à plusieurs reprises, les différents styles se marient bien ensembles, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

4. Le Mosteiro de Santa Cruz (Monastère de la Sainte-Croix)

Monastère de Santa Cruz, Coimbra

Wikimedia – Concierge.2C

Le monastère de Santa Cruz est historiquement important, tant pour son architecture romane et baroque que pour le fait d’avoir les deux premiers rois du Portugal, Afonso Henriques et son successeur, Sancho I, enterrés ici. Fondé en 1131 par les chanoines de Saint-Augustin, il présente un incroyable porche Renaissance, du 16ème siècle. L’intérieur du monastère est tout aussi impressionnant avec ses clefs de voûtes, sa décoration baroque d’azulejos, et son orgue.

Non loin de là, de l’autre côté de la place, ne manquez pas le Jardim da Manga, aussi appelé le cloître de Manga.

5. Portugal dos Pequenitos (Portugal des petits)

Portugal des Petits à Coimbra

Wikimedia – José Goncalves

En face du monastère de Santa Clara se trouve le Portugal dos Pequenitos, un village miniature créé en 1940 visant à faire découvrir aux plus petits comme aux plus grands, le Portugal et son patrimoine à travers son histoire, sa géographie et son architecture. On y trouve des reproductions de bâtiments les plus importants du pays et des monuments et habitations typiques des anciennes colonies du Portugal (Macau, Timor, Cap Vert…) C’est une bonne idée de visite si vous êtes venu en famille.

6. Monastère de Santa Clara a Velha

Monastère de Santa Clara-a-Velha, Coimbra

Wikimedia – Carlos Luis M C da Cruz

Sur la rive gauche du Mondego, se trouvent les ruines en partie englouties du monastère gothique de Santa Clara-a-Velha, fondé en 1286, qui a été peu à peu détruit par les inondations de la rivière. Fut un temps où Élisabeth de Portugal (Isabelle d’Aragon) était enterrée ici, après avoir passé ses dix dernières années de sa vie à Coimbra. Après les inondations, son tombeau fut déplacé ailleurs.

7. Musée National Machado de Castro

Musée National Machado de Castro à Coimbra

Wikimedia – Alvesgaspar

Au sein d’un ancien palais épiscopal du 12ème siècle (remanié à la fin du 16ème siècle), le Museu Nacional Machado de Castro tient son nom du célèbre sculpteur éponyme, né à Coimbra en 1731. Vous l’aurez donc compris, ce musée est consacré à l’art, et notamment aux sculptures du moyen-âge au 18ème siècle. Le musée expose également des objets provenant de fouilles romaines, des sarcophages médiévaux, des sculptures gothiques et romanes en pierre et bois, de l’orfèvrerie, du mobilier, des tapisseries, des porcelaines, des peintures (notamment certains tableaux flamands notables). On trouve aussi une expo spéciale consacrée au travail de peintres portugais modernes ou encore une partie vouée à l’art religieux.

8. La Cathédrale Velha

Cathédrale Velha de Coimbra

Flickr – Benjamin Rossen

Sé Velha, la vieille cathédrale, est parmi les plus importantes du Portugal. Sa construction débuta en 1140 (sur les ordres du roi Alfonso Henriques) pour s’achever en 1185. Avec son imposante structure romane aux influences orientales, ses retables magnifiques et flamboyants du 16ème siècle, ses fonds baptismaux manuélins exceptionnellement bien travaillés et son cloître gothique, l’ancienne cathédrale est une visite obligatoire à Coimbra.

9. La vie nocturne à Coimbra

Vie nocturne Coimbra

Crédit – facebook.com/nbclubcoimbra

La vie nocturne à Coimbra est animée et variée, comme vous pouvez vous en douter. En effet, la population étudiante, très forte, sort régulièrement dans les bars et clubs de la ville. Pour aller à la rencontre des étudiants et boire un verre pas cher, rendez-vous dans les bars autour de la Cathédrale Velha. Sur la Praça 8 de Maio, il y a quelques bars sympas comme le Café Santa Cruz par exemple. Pour écouter du Fado en live, allez au À Capella, Rua Corpo de Deus. Pour les clubs, voici une bonne adresse : Passerelle, Praça Machado Assis. N’oubliez pas que lors des célébrations de fin d’année universitaire en mai, la Queima das Fitas attire tous les étudiants, et constitue un excellent moment pour venir y faire la fête.

10. Dans les environs de Coimbra : la cité antique de Conimbriga

Conimbriga, Coimbra

Wikimedia – Andreas Trepte

Conimbriga se trouve à 16 km au sud-ouest de Coimbra et a été fondée au deuxième siècle avant JC et détruite par les Suèves en 468 après JC. Bien que les fouilles soient toujours en cours, il ne fait aucun doute que c’est la cité antique romaine la plus importante du Portugal. Les nombreux vestiges d’habitations, de bains et de fontaines et leurs mosaïques, dont certains sont très bien conservés, témoignent de la richesse et du bon goût des habitants de Conimbriga autrefois.

11. D’autres idées de visites à Coimbra

A travers les rues de Coimbra ou autour, vous serez amené à voir d’autres monuments et activités dont voici quelques idées :

  • Le Musée de la Science de l’Université
  • Manger des pasteis de la Padaria Pastelaria Coimbradoce (Avenida Fernão de Magalhães)
  • La villa et les jardins de la Quinta das Lágrimas
  • Les ruelles des quartiers Alta et Baixa
  • L’Arc de Almedina via la Rua Ferreira Borges
  • La Nouvelle Cathédrale
  • En direction de la côte et de Figueira da Foz, le village fortifié de Montemor o Velho fut bâti sur une colline au moyen-âge

Coimbra : comment y aller ? Où séjourner ?

Coimbra ne possède pas d’aéroport. Le plus prêt est celui de Porto, vient ensuite celui de Lisbonne. Coimbra peut donc parfaire à une visite de 2-3 jours si vous souhaitez visiter à la fois Lisbonne et Porto. La meilleure solution pour se rendre à Coimbra est donc en train, la ville étant située à 1h de Porto et 1h45 de Lisbonne. Le prix varie entre 15 et 22€ selon la ville de départ. Pour trouver un vol pas cher pour Porto ou Lisbonne, n’hésitez pas à comparer les prix sur Skyscanner.

Pour trouver un hôtel pas cher à Coimbra, effectuez une recherche sur notre comparateur d’hôtels.

Avez-vous visité Coimbra ?

A voir aussi dans la rubrique Coimbra
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: