Logo Generation Voyage

Visiter Bâle : que faire, que voir ?

Visiter Bâle : que faire, que voir ?

Que faire à Bâle, une ville suisse à la frontière de la France et de l’Allemagne ?

Bien qu’elle ne soit pas aussi clinquante que Zürich et qu’elle ne possède pas la grâce de Genève, Bâle est à bien des égards plus sophistiquée que ces deux autres villes suisses. Située à la frontière de deux pays à la personnalité plus assurée en Europe, la France et l’Allemagne, et installée directement sur les rives du Rhin, Bâle a connu une croissance remarquable d’un point de vue urbain et cosmopolite, mais elle est délicieusement excentrique aussi. Cette ville médiévale, à 30 minutes de route de Mulhouse, est riche en architecture, et ne demande qu’à être explorée. Voici les meilleures choses à faire à Bâle !

1. Basler Münster, la cathédrale de Bâle

Cathédrale Munster, Bâle

Wikimedia – Norbert Aepli

Celle que l’on appelle Münster est une cathédrale rare. Elle est construite en grès rouge et c’est une imposante structure. Ce qui rend cette bâtisse si singulière, c’est la construction irrégulière de ses deux tours. En dehors de cela, l’architecture est magnifique. Le bâtiment d’origine a été construit entre 1019 et 1050 mais a été endommagé dans un tremblement de terre au 14ème siècle. Il a été reconstruit et abrite le tombeau du théologien de renommée mondiale, Erasme (Erasmus) L’église est également connue pour sa chaire qui a été construite à partir d’un seul bloc de pierre.

2. Rathaus Basel, l’hôtel de ville de Bâle

Rathaus Basel, Hotel de ville de Bâle

Flickr – Robert Cutts

La Suisse possède beaucoup de Rathaus, ou hôtels de ville, mais celui de Bâle est peut-être le plus marquant : murs rouge sang, détails dorés, un joli toit de tuiles, le tout couronné par une énorme tour. Il domine la Marktplatz (place du marché). Le bâtiment principal, avec des arcades, est de style gothique bourguignon tardif (1504-1521). La nouvelle aile vers la gauche et la haute tour sur la droite sont des ajouts du 19ème siècle. L’horloge sur la façade date de 1511-1512. Les peintures murales dans la cour intérieure date d’entre 1608 et 1611 et furent restaurées. La statue (1574) sur l’escalier extérieur représente le fondateur légendaire de la ville, Lucius Munatius Plancus. Vous pourrez voir les deux chambres du conseil (la Regierungsratssaal avec ses impressionnantes boiseries et la Grossratsaal, qui contient les 15 blasons des cantons suisses).

3. Marktplatz, autour de la place du marché

Marktplatz Bâle

Wikimedia – Gryffindor

La Marktplatz, ou place du marché, est la place principale de Bâle. C’est sur celle-ci que vous trouverez le Rathaus, ainsi que de nombreux autres édifices, musées et activités à faire. Marchez notamment en direction de la Freie Strasse pour y admirer la Gelten Zunfthaus (1578) de la Renaissance. Au n°25, la maison de la corporation des serruriers, joliment décorée dans un style baroque en 1733, abrite aujourd’hui un restaurant. Au n°34, la maison Hausgenossen possède des peintures murales attrayantes.

Ne manquez pas de visiter le Musée de la pharmacie de l’Université de Bâle qui est consacré à l’histoire de la pharmacie. C’est l’un des musées les plus riches en la matière. Pas étonnant que Bâle soit aujourd’hui un pôle majeur de l’industrie pharmaceutique mondiale. Ce musée est situé au 3 Totengässlein.

Au nord-ouest de la Marktplatz, on trouve le petit Fischmarkt (marché aux poissons) avec une fontaine gothique.

4. Münsterplatz

Augustinergasse, Munsterplatz, Bâle

Flickr – Robert Cutts

La Marktplatz et la Münsterplatz sont séparées par la Freie Strasse. C’est sur cette place que vous retrouverez la cathédrale de Bâle. A partir de cette place, là encore, de nombreuses choses sont à voir :

Sur la rue Augustinergasse (photo), qui s’étend au nord-ouest de la Münsterplatz, vous verrez un bâtiment néo-classique qui abrite le Musée d’histoire naturelle. A l’arrière de celui-ci se trouve le Musée de l’Ethnographie avec des expositions sur la Mélanésie et l’Océanie. Les collections sont le résultat des propres expéditions du musée.

Ensuite, direction l’Église réformée Martinskirche : prenez Augustinerstrasse rejoignant le Rheinsprung, qui descend vers le pont Mittlere Brücke, en passant l’ancienne Université sur la gauche. Trouvez Martinsgasse, qui est parallèle au Rheinsprung. C’est dans cette rue que vous pourrez voir deux maisons patriciennes à savoir la Blaues Haus (Maison Bleue) et la Weisses Haus (Maison Blanche) construites entre 1763 et 1770 pour des riches marchands de soie. Au bout de la rue, sur une place avec une fontaine, se dresse l’église Saint-Martin (1398), la plus ancienne église de la paroisse de Bâle.

5. Le Kunstmuseum, le musée d’art de Bâle

Kunstmuseum Bâle

Flickr – 準建築人手札網站 Forgemind ArchiMedia

Ce musée d’art exquis abrite une impressionnante collection permanente d’œuvres du 19 et 20ème siècles (y compris toute une salle remplie de chefs-d’œuvre de Picasso), ainsi qu’une vaste collection de peintures d’artistes européens des époques médiévale et Renaissance (Hans Baldung Grien, Hans Holbein, entre autres).

Sous la même enseigne, mais dans un bâtiment séparé, le Musée für Gegenwartskunst, met l’accent, comme le nom allemand l’indique, sur l’art contemporain. Avec la Fondation Beyeler, ces deux collections sont incontournables pour les amateurs d’art.

6. Le Musée Tinguely

Musée Tinguely, Bâle

Flickr – Inconnu

Au milieu de tous les musées et galeries que l’on peut visiter à Bâle, le plus excentrique est sûrement celui dédié à l’artiste suisse Jean Tinguely. Il est né à Fribourg, mais a grandi à Bâle, et a créé les sculptures les plus étonnantes que vous n’avez probablement jamais vu. Beaucoup donnent l’impression d’avoir été créées par un savant fou utilisant des matériaux de récupération comme ceux d’un laboratoire ou d’un moteur. Si vous pensiez que les Suisses étaient ternes et ennuyeux, ce musée va changer votre avis.

7. Goûtez au Läckerli

Läckerli Huus Bâle

Flickr – Frank

Pendant les 700 dernières années, Bâle fut célèbre pour un produit, le Läckerli, une sorte de pain d’épice dur qui était à l’origine uniquement fabriqué au Nouvel an. A présent, vous pouvez en acheter partout en Suisse à n’importe quel moment, mais une visite à la Läckerli Huus à Bâle en vaut toujours la peine. Le biscuit est un mélange de miel, de noix, de fruits confits et d’épices comme la muscade et la cannelle. Par ailleurs, le mot « Läckerli » n’existe pas dans une autre langue, mais se traduit plus ou moins par « petit et délicieux ». L’adresse : 57 Gerbergasse.

8. Les rives du Rhin

Fähri Rhin Bâle

Flickr – Jack Torcello

Bâle est traversée par l’un des plus grands fleuve d’Europe, le Rhin. Baladez-vous sur les rives du fleuve par beaux temps. Traversez le Rhin via l’un des nombreux ponts ou faites une croisière sur l’un des petits bateaux traditionnels appelés Fähri, ou l’un de ceux de la Basler Personenschiffahrt.

9. La Muraille de Bâle et ses portes

Spalentor Bâle

Wikimedia – Sissacher

Un (troisième) anneau de fortifications autour de l’ensemble de la vieille ville a été construit suite à l’accroissement de Bâle. Les constructions se sont achevées en 1398. En 1859, le conseil de la ville décida de détruire les murailles et ses portes, devenues inutiles, afin de favoriser l’extension de la ville. Un certain nombre de ces portes sont encore visibles dans le périmètre de ce qui était autrefois la cité médiévale : Spalentor (Porte de Spalen), Saint-Alban Tor (Porte Saint-Alban), et Saint-Johanns Tor (Porte Saint-Jean).

10. D’autres idées de visites à Bâle

Si vous avez encore du temps devant vous, vous pouvez consacrer davantage de votre séjour à des visites comme celles-ci :

  • Comme indiqué plus haut, la Beyeler Foundation est à voir
  • Le zoo de Bâle, le plus grand et le plus ancien zoo de Suisse
  • Le Carnaval de Bâle (Basler Fasnacht) le lundi suivant le Mercredi des Cendres, qui dure 3 jours
  • Les édifices et musées autour de la Barfüsserplatz
  • Art Basel, pour les amateurs d’art chaque année mi-juin

Bâle : comment y aller ? Où séjourner ?

Bâle partage le même aéroport que Mulhouse et Fribourg (Aéroport de Bâle-Mulhouse-Fribourg). Celui-ci est accessible en vol direct depuis de nombreuses villes françaises avec la compagnie low-cost easyJet. Vous pouvez d’ailleurs vérifier les meilleurs prix sur Skyscanner. Vous pouvez vous rendre à Bâle également en train. La ville suisse ne se trouve qu’à 3h de Paris en TGV.

Sur place, il existe quelques auberges de jeunesse pour les petits budgets. N’hésitez pas à utilisez notre comparateur d’hôtels Toolito pour trouver l’hôtel le moins cher et le mieux placé à Bâle.

Avez-vous visité Bâle ?

A voir aussi dans la rubrique Bâle
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: