Venise veut stopper la prolifération des fast-food dans la ville

Comparez et trouvez vos activités voyage
Venise veut stopper la prolifération des fast-food dans la ville

Les autorités vénitiennes ont pris des mesures pour limiter kebabs et stands de parts de pizza dans les rues de la ville.

Une loi datant du 9 mai interdit désormais l’installation de nouveaux fast-food au cœur de Venise. Cet arrêté concerne les kebabs tout comme les vendeurs de parts de pizza. Les marchands de glaces artisanales ne seront quant à eux pas inquiétés.

Préserver les traditions et l’identité de la ville

Le responsable du tourisme de la ville Paolo Mar a confié au journal The Guardian que les autorités souhaitaient « freiner les activités incompatibles avec la préservation et le développement de l’héritage culturel de Venise ».

Conscients de la forte affluence touristique de la ville ses responsables cherchent à prendre des mesures visant à en protéger l’identité. Paolo Mar explique vouloir mettre en avant des produits locaux correspondant mieux à l’image de la ville.

Mieux gérer les flots de touristes

Au-delà de l’incompatibilité culturelle avancée par les autorités, les fast-food posent aussi un problème au niveau de la propreté de la ville, ce type de restauration entraînant un grand nombre de déchets et notamment d’emballages qui jonchent les rues et canaux de Venise.

Cette nouvelle loi fait partie d’une mesure plus globale de gestion touristique. Les locaux sont en effet nombreux à se plaindre de cette surpopulation qui rend leur quotidien difficile. Il est notamment question de faire payer l’accès à la place Saint Marc aux visiteurs tout comme d’augmenter les tarifs des vaporetto pour les seuls touristes.

Il semblerait en revanche que les mesures soient plus longues à venir concernant la régulation des bateaux de croisière qui détruisent depuis des années les fonds marins et menacent l’existence même de la ville.

A voir aussi dans la rubrique Actualités voyages
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: