Les superstitions des chiffres à travers les continents

Comparez et trouvez vos activités voyage
Les superstitions des chiffres à travers les continents

La superstition liée au vendredi 13 n’est pas universelle

Le saviez-vous ? La signification du nombre 13 est en Europe ce que le chiffre 4 est en Asie ! Selon les continents, les superstitions ne sont absolument pas les mêmes.

Que signifie la tétraphobie ? L’aversion pour le chiffre 4

En effet, en Chine principalement, mais aussi dans toute l’Asie, en Corée comme au Japon, le chiffre 4 est synonyme de malchance, et ce pour une raison simple : il se prononce « Si », c’est-à-dire de la même manière que le mot « mort ». Cette superstition est encore très présente de nos jours et il est conseillé de le savoir si vous voyagez en Asie ou si vous souhaitez y travailler : en effet, il est par exemple déconseillé de signer des contrats les jours se terminant par un 4. Vous aurez certainement l’occasion de remarquer que les immeubles de plus de quatre étages ne comportent pourtant pas de quatrième étage, mais il y aura plutôt un « 3 bis ». C’est également souvent le cas pour le 14, le 24, et ainsi de suite.

Au Japon, outre le chiffre 4, certains ont également peur du chiffre 9, car sa prononciation est proche du mot japonais « souffrance ». Cependant, cette superstition est beaucoup moins répandue.

Le nombre 13, pourquoi en avons-nous peur ?

Il y a également un mot pour définir cette aversion du chiffre 13 : la triskaïdékaphobie. Il y a une référence éminemment religieuse à cela : pendant la Cène, dernier repas de Jésus, ils sont 13 à table, les douze apôtres et la treizième personne, Judas, qui est celui ayant trahi Jésus.

Le nombre 12 étant considéré comme celui de la consécration, et comme celui qui permet le bon fonctionnement du monde, ainsi le nombre qui le suit est considéré comme celui apportant chaos et déséquilibre.

Un chiffre adulé : le chiffre 7

Au contraire, le chiffre 7 est souvent considéré comme un porte-bonheur. Pourquoi ? Toutes les religions attribuent le chiffre 7 comme étant un régulateur du monde, et cela date de l’Antiquité ou par exemple les Sept Sages de Grèce étaient des philosophes ayant laissé des maximes d’importance dans le temple de Delphes.

Dans l’Egypte ancienne également, on retrouvait des signes du chiffre 7 jusque dans les tombeaux des Pharaons.

En Asie, ce sera plutôt le chiffre 8 qui est considéré pour beaucoup comme porte-bonheur. Comme quoi, selon les continents, les croyances changent.

A voir aussi dans la rubrique Insolite
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: