Les quartiers à découvrir lors de votre visite de Cracovie

Comparez et réservez vos activités à Cracovie
Les quartiers à découvrir lors de votre visite de Cracovie

De l’incontournable centre historique à l’ancien quartier juif artistique et bohème, en passant par un quartier au lourd passé, les quartiers de Cracovie ont quelque chose à offrir pour tous les goûts !

Cracovie est divisée en 18 quartiers et chacun d’eux se démarque par une architecture et une atmosphère différentes. Parmi les quartiers les plus importants et les plus intéressants à visiter à Cracovie, on peut trouver Stare Miasto, Kazimierz, Podgorze et Nowa Huta.

À noter que tous ces quartiers peuvent se visiter à pied et sont accessibles en tramway. Voici donc les quartiers essentiels à découvrir lors de votre visite de Cracovie.

La vieille ville (Stare Miasto)

Halle aux Draps, Stare Miasto, Cracovie

À l’intérieur du Sukiennice, la « Halle aux Draps » – Crédit photo: Flickr – Karl Reif

Stare Miasto (Vieille Ville) est l’un des quartiers officiels de Cracovie et comprend également le quartier de Kazimierz. Cependant, lorsque les locaux parlent de la vieille ville, ils veulent très souvent parler de la partie de Cracovie qui est située à l’intérieur des remparts de la ville. Le centre de ce quartier est la place du marché principal de Cracovie (Rynek) qui est l’un des symboles de la ville. Les rues principales du quartier (comme Florianska, Sienna ou Grodzka) s’étendent jusqu’aux murs qui sont entourés par le parc des Planty, la ceinture verte du centre historique. La colline de Wawel jouxte la vieille ville du côté où les remparts ont été entièrement détruits. Le quartier est probablement le plus célèbre et le plus visité par les touristes qui viennent à Cracovie, car il contient tous les monuments les plus importants.

Kazimierz

Kazimierz, Plac Nowy, Cracovie

Des gens dégustent des zapiekanki sur la Plac Nowy – Crédit photo: Wikimedia – Kpalion

Kazimierz était autrefois une ville indépendante de Cracovie. Chrétiens et juifs coexistaient à Kazimierz malgré les différences de religion, de culture et de langue. Mais c’est la communauté juive qui y sera la plus florissante : jusqu’à 7 synagogues seront construites dans le quartier. Ce quartier, qui était encore il n’y a pas longtemps l’un des plus pauvres et des plus endommagés de tout Cracovie, est maintenant l’un des endroits les plus en vogue et préférés des habitants et des touristes.

De nombreux cafés et pubs bien différents de ceux de la vieille ville grouillent de monde ici et là aux abords de la Place nouvelle (Plac nowy en polonais). Des cafés et bars éclairés à la bougie proposent de boire un verre dans une ambiance cosy et laissent planer une atmosphère chaleureuse, et un peu mélancolique. On peut entendre de la musique Klezmer dans les restaurants juifs et le marché au puce ouvert tous les dimanches sur la Plac nowy est un « must ». Ne manquez pas de déguster des zapiekanki, la street food du coin. De vieilles maisons de marchands, dont certaines ne sont toujours pas restaurées, ajoutent à l’atmosphère du lieu. Sans compter le street art qui est très présent ici.

Podgórze

Plac Bohaterów Getta, Podgorze, Cracovie

Crédit photo: Flickr – Jacek

Le quartier Podgórze est situé à proximité de Kazimierz (sur l’autre rive de la rivière Vistula). Sa partie principale est Rynek Podgorski (place du marché de Podgorze) avec la belle église Saint Joseph de style néo-gothique. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Podgorze a été transformé en ghetto, où furent rassemblés quelque 15.000 juifs avant d’être déportés vers des camps de concentration. De nos jours, il n’y a pratiquement aucun vestige de ce fait d’histoire, à part deux morceaux du mur du ghetto cachés dans les bâtiments. Au sein du quartier de Podgorze, on peut visiter l’usine d’Oskar Schindler qui a sauvé la vie de nombreux citoyens du ghetto et son histoire a été portée à l’écran par Steven Spielberg. D’ailleurs, des scènes du film ont été tournées sur les lieux du camps de travail de Plaszow, dont certaines ruines existent encore. Un lieu intéressant à voir est la place des Héros du Ghetto (Plac Bohaterów Getta), où l’on trouve des sculptures représentant des chaises laissées par des juifs transportés dans des camps de concentration.

Nowa Huta

Nowa Huta, Cracovie

Crédit photo: Flickr – Ann Baekken

Nowa Huta a été construit après la Seconde Guerre mondiale comme une ville destinées aux ouvriers (principalement embauchés dans l’usine métallurgique). Avec ses friches industrielles, son architecture socialiste et monumentale, elle rend hommage au régime communiste. La partie principale du quartier est la place centrale (Plac Centralny), mais nombreux sont les touristes qui viennent là-bas pour voir l’usine métallurgique de Sendzimir. Le quartier connaît un léger renouveau grâce à l’effort de ses citoyens pour promouvoir Nowa Huta en proposant des itinéraires touristiques et des visites du quartier. Mais le quartier reste surtout intéressant pour son architecture monumentale, mais aussi quelques curiosités comme le petit village de Mogiła, où l’on trouve la surprenante église St Barthélémy et l’abbaye cistercienne.

Łagiewniki

Sanctuaire Łagiewniki à Cracovie

Crédit photo: Flickr – Piotr Drabik

Le quartier Łagiewniki est situé en dehors du centre de Cracovie (sur la route de Zakopane). L’endroit est devenu populaire surtout auprès des pèlerins qui visitent le sanctuaire de la Miséricorde Divine construit là comme un hommage à une religieuse appelée Faustyna. L’ancien monastère néo-gothique situé là-bas est là où elle a passé sa vie à avoir des visions de Jésus-Christ pointant la miséricorde envers le monde. Le nouveau sanctuaire contient de nombreuses chapelles tandis que ceux qui s’intéressent à la vie de Sainte Faustine peuvent encore visiter des lieux où elle vivait.

Crédit photo principale : Flickr – Alberto Cabello

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Cracovie
Répondre

Laisser un commentaire

Generation Voyage sur Facebook
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: